Hommage à Robert Miny

Robert, cofondateur du Cirque Plume, maestro et compositeur de toutes musiques de la compagnie, nous a quittés le jeudi 1er mars 2012 dans l’après-midi.
Nous sommes dans une très grande peine.
Depuis 1979 où Robert Miny écrivit ses premières partitions pour ce qui deviendra le Cirque Plume, jusqu’à aujourd’hui, ce furent 32 années d’amitiés profondes, de musiques, de rires, de spectacles, de joies et de créations artistiques. Nous avons partagé une aventure humaine de troupe pendant toutes ces années. Le génie musical de Robert a porté haut notre histoire.
Une cérémonie a eu lieu pour ses obsèques lundi 5 mars à 14h30 à l’église de Cramans (Jura).
Si vous souhaitez laisser un message, vous pouvez le faire en bas de cette page.

HOMMAGE A ROBERT | Robert Miny Cirque Plume
HOMMAGE A ROBERT | Photo du spectacle "Récréation" Jacques Peeters - Cirque Plume 2002
HOMMAGE A ROBERT | Robert Miny Antony Voisin, Cirque Plume 2009
HOMMAGE A ROBERT | Robert Miny Cirque Plume
HOMMAGE A ROBERT | Photo du spectacle "L'atelier du peintre" Jean-Marie LEGROS, Cirque Plume 2009
HOMMAGE A ROBERT | Bernard Kudlak & Robert Miny
HOMMAGE A ROBERT | Robert Miny Cirque Plume
HOMMAGE A ROBERT | Photo du spectacle "Mélanges (opéra plume)" Jacques Peeters, Cirque Plume 1999
HOMMAGE A ROBERT | Les 11 premiers associés de la SO.A.C.D. Cirque Plume
HOMMAGE A ROBERT | Robert Miny Cirque Plume
HOMMAGE A ROBERT | Carton de remerciement de la famille de Robert Famille MINY
HOMMAGE A ROBERT | Fresque dans une rue de Saint-Étienne, France ELLA & PITR, Papiers Peintres

Messages


Tu peux maintenant discuter ’partitions’ avec George Martin .. mon très cher Robert .. tu me manques .

Chouchou, 14 mars

Tu me manque terriblement tu ne t’imagine même pas.. Je t’aimais super beaucoup même si il se peut que de ton vivant, tu ne le voyait pas. Mais bon la où tu es, tu dois bien le voir.. Sache que tes musiques, tes rires, ta bonne hummeur tous je dit bien TOUT restera à jamais gravé dans mon coeur à l’infini multiplié par l’infini <3 Je t’adore

Alex, pour son meilleur grand-oncle<3, 8 mars

Salut mon Robert, t’as vu tous ces gens qui pensent à toi ? Moi aussi, souvent, avec le sourire, nos tendres causeries, le jour où tu t’es endormi pendant que je te moulais la tronche et plus loin, ta manie de te renverser des trucs sur la tête, tes fausses chutes. Ta face d’ombre t’a peut-être emporté, mais ta face de lumière est encore bien là.
La grande Brigitte, 5 mars 2016

Brigitte Renaud, 5 mars

Cela fait maintenant 4 ans et 2 jour que tu nous as quitté.. Mais je ne t’ai jamais rendu hommage avant car je n’en avais ni la force ni le courage... Maintenant que j’ai grandi, je peux le faire. Même si tu es parti je me rappelle toujours de tous ces bons moments passé ensemble, tes blagues, tes sourires enfin tout ce qui te faisais toi. Je te porterai toujours dans mon coeur <3. Ton petit neveu.

Ton petit neveu, 3 mars

Robert..... les musiques que tu as composées me touchent à tel point que des larmes coulent sur mes joues lorsque je les entends, ces larmes sont pleines d’émotions que je ne saurais expliquer, la seule chose que je sais... c’est que je les aime ! j’étais encore petite quand tu es décédé mais je me souviens encore de ta voix et de ton visage... cela fait déjà 3 ans mais je ne t’ai jamais oublié ... j’aurais tellement aimé parler à nouveau du Cirque avec toi, de tes compositions..... Mais même si tu n’es plus là tu continuras de vivre à travers tes musiques et nos souvenirs immortels....

Manon, 23 décembre 2015

Bonjour Robert. Je dis bonjour, car tu es toujours dans mes souvenirs. Il y avait une écluse, une guitare, et des pinceaux pour l’aquarelle... Un parfum, une époque, qui rejaillit encore et encore. Bonjour l’artiste !
Louis Aubert

Louis Aubert, 26 octobre 2015

’un p’tit coup’ comme vous dites par chez vous, un p’tit coup donc vérifier que l’hommage est toujours là...évidement.
Un p’tit passage furtif, pas trop regarder ces photos si connues, un p’tit coucou à vous, à toi, en passant.
Parfois, quand j’serre les dents, j’pense à toi aussi.
T’as entendu comme elles sont belles les musiques de Benoit !
Et la p’tite mélodie qui courre dans tout le livret ! Içi les enfants grandissent, et c’est bien.
Nous on vieilli, c’est pas si mal. Je vous embrasse

Fab, 26 juillet 2015

Hommage a vous même si je ne vous connaissais pas

anonyme, 17 mai 2015

Je rentre moi aussi dans le monde des intermittents du spectacle... Les soirs où la confiance en moi et en mon avenir me fait défaut, je me dis que je n’y arriverai pas car mon travail ne sera indispensable pour personne.

Mais en réécoutant ta musique ce soir je réalise à quel point l’art nous est indispensable...

Merci.

Jade, 21 janvier 2015

Très cher Cirque Plume, Très chèr Robert,

C’est toujours avec autant de peine, de joie, bref de mélancolie, que j’écoute ton oeuvre. Tu restera un des mecs qui a fait que je suis aujourd’hui musicien. Tu m’a permis d’installer ce "tic tac" nécessaire de batteur, cette nostalgie des notes, puis cette diversité des instruments et ce depuis tout môme. Je sais pas si vous avez le net la haut, m’enfin j’t’envoie que des onde positives, et je t’en remercie encore.

Thom

Thom, 28 juillet 2014

papa si tu savais le vide qui a en moi.. tu me manques horriblement. j’ai tellement envie de te revoir.. ton sourire. et toutes nos petites rigolades... nos enregistrements. tes blagues nules. Me manques.. sa me hante tout les soirs je pris pour que nous nous retrouvions un jour papa. si tu voyais le vide que tu as laisser dans le coeur de pleins de personnes. Toi l’homme de ma vie je veux te retrouver, pour ratrapper mes erreurs j’ai eu tord papa.. Je m’enveux tellement de tavoir laissée. Pourquoi c’est tout le temps les meilleurs qui paretent en premier.. Pourquoi toi et pas un autre ?? pourquoi tu ma pas dis aurevoir ? pourquoi ? quand je te disais je t’aime au telephone tu ne repondais pas ?!Pourquoi je suis d’étruite a l’interieur . pourquoi je veux pas en parler ?! car la personne a qui je veux en parler c’est toi papa .. je t’aime .. tu ne seras pas la pour mon annive... :’( <3

Thaïs., 19 mars 2014

une douce pensée a toi .j’espère que tu as trouvé la paix bisous

titine de bay 70150 15032014, 15 mars 2014

à présent l’absence est là
pourtant parfois tu es là
present

vincent, 1er mars 2014

tu me manque beaucoup Robert tu restera toujours dans notre coeur.

Céline, 11 février 2014

J’ai aujourd’hui une grande pensée pour toi, alors je t’écoute et tu es là le temps d’un instant....je t’embrasse Robert

manue, 27 janvier 2014

Papa tu me manques. <3 beaucoup

Thaïs ..., 6 décembre 2013

La magie du cirque plume c’etait aussi grace a toi !!! Un grand merci pour toutes ces emotions !

Toxikolo, 2 décembre 2013

hier soir, Robert, ta musique sur France Inter me surprend dans la fabrication de ma ratatouille... le temps s’arrête, les gestes aussi, juste le souffle de ta musique... triste et beau...surtout beau
et un bel hommage d’Elsa Boubil et de ses invités...
ma ratatouille sera très bonne, je n’en doute pas, merci Robert !

jhl, 21 août 2013

nous guettions et guetterons encore les passages fabuleux du cirque Plume en notre burgonde capitale, nous ne manquerons pas une représentation et nous serons émus du souvenir de ce grand homme de spectacle
souvenirs émus à lui et grosses pensées à sa famille, ses ami(e)s, collaborateurs,..

jean-jacques - 62 ans - dijon, 29 juillet 2013

isabelle avait ouvert une jolie fenetre dans mon quotidien en me faisant decouvrir le cirque plume et vos musiques,je ne l’ai jamais refermee ! comment concevoir les spectacles sans votre musique ? je ne sais pas.......Ce sont amis que vent emporte....(Y.Navarre) bonne route et Marius que j’ai vu tout petit a la halte ne perd pas l’espoir,tout ce qu’il a seme en toi est toujours la !

francoise, 27 juin 2013

Nous avons tous nos souvenirs...un visage, un sourire,un parfum, un geste...et à travers la physique quantique nous mélangeont le temps sur l’échelle des cordes. Depuis l’île de la Réunion jusqu’a Besancon mes racines, il n’est pas un mois sans penser à toi, a vous, a nous... Et si je me permet je saluerais bien l’ami Baguet’, fondateur du festival des arts circassiens du Tempo festival de Saint-Leu à la Réunion.
Pourquoi partir... oui oui, c’est juste une façon de promouvoir le spectacle ailleurs

Olive - 25 . 06. 2013, 25 juin 2013

que j’aime ces musiques et ces mélodies ! je n’oublierai pas l’Artiste que tu restes

Pierre

Val d’Entr’aigues, 31 mai 2013

Tempus fugit...oui puisque tu es parti avec.mais moi je t’ai vu ce soir la, et je crois que je te verrai toujours robert.tu seras toujours sur ma scene, dans chaque ombre au nez rouge.comme depuis que je t’ai connu enfant.
Je suis si triste de ne pas avoir pu presenter le maestro a mes enfants.il y aura maintenant une douleur dans chaque spectacle des plume...en tous cas,c’est une plaie ouverte qui se ressent
Je vais jouer un peu maintenant...je suis sure de te trouver dans mon accordeon aussi...si bob,j’en suis sure..alors viens...et joue.
Elise

Anonyme, 30 mai 2013

Il reste la douceur des notes dans nos coeur , merci et chapeau l’artiste !!!
Fabienne

Anonyme, 25 mai 2013

Oui ce fut beau, et généreux.

La pudeur retenue et délicate de Benoit Schick laissait passer le souffle de l’au-delà...et ça s’appelle la transmission je crois.
Il y a un nouveau passeur d’étoiles au Cirque Plume (sourire)

"le bonheur, c’est pas grand chose, c’est du chagrin qui se repose" (Léo Ferré)
Parce que la vie est vivante, comme dit Bernard K.
merci à vous, à tous et à chacun.

isabelle.lassus-philippe@hotmail.fr

Anonyme, 20 mai 2013

Qu’es que c’était beau... De te revoir parallèlement à ta musique, à tes créations... Une personne manquait à se spectacle magnifique.. Toi..... Revoir ce piano descendre sur la scène, comme si c’était toi. Tes doigts doux qui caressaient les touches... Tu nous manque Robert ! Quand te décideras tu à redescendre du commun des mortels ?! Nous t’attendons et espérons ! En attendant.. Salut Bob ! <3 On t’aime.. si tu savais comme on t’aime !

Emeric à mon GRAND ONCLE !, 19 mai 2013

Plus d’un an déjà ... Et pourtant quelquefois je crois t’apercevoir.
Parfois je chante pour toi, j’espère que quelques notes arrivent jusqu’à toi.
J’aurais aimé trouver les mots qui apaisent tes maux....
J’espère que tu as trouvé le chemin vers la lumière.
Ta musique est si belle, si sensible, si généreuse....à ton image.

Sandrine, 16 mai 2013

J’ai appris le décès de Robert il y a quelques jours seulement et je tiens à lui faire hommage, même tardivement.
Nous avons fait partie d’un même groupe de jazz amateur il y a bien 35 ans et je garderai toujours le souvenir d’un copain doux, à l’écoute, bourré d’idées et de poésie, avec une sensibilité à fleur de peau.
Robert, au-revoir et merci,

Martine Devichi, 8 mai 2013

dear Robert....
We only heard today about your passing...
We are so very VERY sad to hear you are no longer with us...
I am in shock...
You were so optimistic and resilient... a true example for all of us...
I will never forget our long and deep conversations !!!!
warmest wishes and lots of love to Michelle, Marius and Thais !!!
And : all my love to you Robert....
XOX Kea
kea.andre@aapt.net.au
 ?

Anonyme, 12 avril 2013

Het Robert, Will never forget you man and although news travels slowly down under we have also had you in our thoughts. We will never forget all those very interesting conversations and your generous hospitality and brilliance.

Paul and Kea Australia 12/04/2013, 12 avril 2013

Encore un anniversaire sans toi.. Tu me manques la souffrançe et la je t’aime !? Papa

ta fille qui est plu la meme depuis que tu es partis </3 :’( :’( :’( (...), 2 avril 2013

Je passais... entre deux pages d’internet. Je venais aux nouvelles, savoir quand je pourrai faire découvrir votre cirque à mon fils.
Quel choc.
Je prends donc le temps de tout lire, de chercher à en savoir plus sur lui, hélas avec nos vies de dingue, je n’ai jamais prit le temps de connaître l’histoire du Cirque Plume, vos spectacles étaient une belle parenthèse et un vrai moment de bonheur à partager avec ma fille, et je pèse mes mots. On se posait et on passait un bon moment.
J’y emmènerai mon fils dès que possible.

Bien sûr que les enfants ne sont pas responsable de ce que font leur parent. Les parents n’ont pas toujours été parent. Je pense à ses enfants, longuement. Découvrez et apprenez toujours de votre père, ce qu’il a été avant de vous avoir.

Fanny, 2 avril 2013

Ombre des temps qui précède et poursuit l’avenir.
(Apollinaire)
Je vous aimes

Lola Devoise, 20 mars 2013

Bon, 2013, de retour parmis les vivants ?

Fred, 16 mars 2013

un an.un an déja,et je n’y crois toujours pas !c’est juste pas possible !vous rencontrer,toi,mimi,les zazous,a transformé ma vie.
mais la,qu’a t-elle fait la vie ???

laeti (branges) 16/03/2013, 16 mars 2013

Tu as fait tant de belles choses, tu accordais, tu jouais, tu composais, tu rèvais, tu blaguais, tu aimais, tu étais là, et des fois pas là... il y avait des grosses vieilles douleurs au fond de toi. Il a fallu qu’elles refusent de guérir, il a fallu qu’elles t’emportent, là où on ne sait pas de quelles couleurs sont les plumes des oiseaux...
Marius et Thaïs ont reçu l’héritage du poëte : ce qu’ils écrivent est beau et bon. Leur vie sans toi est triste et dure, pourvu qu’ils sachent un jour que les "conneries" des gosses ne tuent pas les parents, même quand elles leur font mal.
Mais sois tranquille : Michelle veille à leurs côtés.
... adieu Robert ...

Orane (6 mars 2013), 6 mars 2013

un an maintenant
de temps en temps
le temps se suspend
présent un instant
un instant seulement
un an maintenant
à présent absent
absent à présent

vincent ( vers en montagne ), 1er mars 2013

Auguste a eu 18 ans le 20 février !
demain Lola a 21 ans !
et puis après, valse lente, nous allons faire encore un petit pas, doucement, tout doucement, et, valse lente, doucement, tout doucement
je vous embrasse, amies et amis lecteurs

Fab, 27 février 2013

... Le silence, puis votre musique...

En passant ce matin le long Doubs, j’aperçois ce magnifique navire jaune amarré sur les bords du Doubs, ce navire qui a changé de voiles, de couleurs mais sur lequel j’embarque régulièrement le temps d’un spectacle depuis ma petite enfance. Et c’est pour connaitre l’horaire du prochain embarquement que j’apprends ce jour votre disparition capitaine... Un an après... Le choc... Le silence... puis votre musique, mon enfance, mon adolescence, mes trente ans. C’est sur la musique de l’ombre d’un nez que je pense à vous. Merci.

François, 25 février 2013

C’est regardant ce que "les plumes" nous préparent que j’apprends la disparition de Robert Miny......................................................................... un silence s’installe, lourd comme une plume qui s’est envolée.
J’ai vu tous vos spectacles et ce final là, est le plus douloureux.
Reposez...reposez...reposez....

Isabelle de Dijon, 23 février 2013

Maruis, tes messages à ton père me bouleverse. Ce n’est la faute de personne s’Il a choisi de quitter ce monde, et surtout pas de ceux qui l’aime. Il sera toujours vivant tant que tu seras là, tant que tu l’aimeras et que tu seras fier d’avoir un PAPA aussi extraordinaire qui vit dans le coeur de tant de gens.Ce sera à toi de raconter ton père plus tard, à ceux qui ne l’on pas connu, à tes enfants.......Pleure,pleure,pleure,autant que tu peux,mais sois fier,fier d’ètre son fils,fier d’avoir été choisi par cet homme ,d’ètre entré dans sa vie parceque ta maman et Lui le souhaitaient,et tant pis si tu n’as pas été au top, çà n’est pas facile d’ètre un enfant, mais il ne t’en n’as pas moins aimé pour autant, ton père était plein d’amour et d’attention. L’important aujourd’hui est d’ètre le "super Maruis"qui va tenir le coup et soutenir sa maman et sa soeur, et peut-ètre que ce que tu n’as pas réussi quand il était avec toi , tu vas le faire maintenant ,pour Lui, parcequ’il est présent,et moi,je suis sure qu’Il te regarde, et qu’il attend avec son petit sourire et ses yeux pleins de bonté et d’amour pour toi. Ne perd pas confiance.IL EST TOUJOURS AVEC TOI

ZAZA (j’ai connu ton papa avant le cirque et j’ai aussi travaillé avec le (...), 3 février 2013

J’étais dans le jura hier, tout près...ça sentait le printemps, et en rentrant, j’ai sorti les balles de jonglage, j’ai poussé les meubles, et j’ai dansé, avec cette belle musique qui nous accompagne, encore et toujours...
Isabelle Lassus-Philippe -

le 01 février 2013, 1er février 2013

Quelle musicien de scène peut se réjouir d’être écouté aussi quand le pestacle est fini ? Robert, ta musique reste ici dans le salon, la cuisine, la voiture, les trains, le casque, l’iPod, associée aux images des Plume mais aussi à celle de notre quotidien. Merci.

David (Lyon), 29 janvier 2013

Papa tu sais en vrai chui perdu sans toi jarrive plu a vivre en vrai jte jure cé mort dans ma tete jaimerai venir te rejoindre mais kelke chose me retien jai tout rater ici en vrai jen ai marre de moi jen ai marre de pas te voir de plus te voir sa me manke tout sa laaaa se né peut etre pas dee ma faute mais jen suis un peu responsable tu vois jai pas du aider beaucoup pour ta vie entre nous 2 cé toi ki merite de vivre pas moi moi jai rien demander cé la ou je me dit ke jai fait le con avek toi tou sa a cose de mé connerie de merde la je rate tout je fait nimporte koi dan ma viee jte jure sans toi cé pas envigasable jsuis terminer...

son fils, 27 janvier 2013

Papa, je sais pas quoi dire à part que je suis perdue et je n’arrive pas à me faire à l’idée que sois plus parmi nous. Je garde tous nos bons moments dans ma tête, écrits à l’indélébile : de nos soirées tranquilles dans le salon en mangeant nos pâtes à la carbonara en t’écoutant jouer hallelujah au piano, aux enregistrements de nos deux voix dans la petite maison. Je t’aime, ta petite gazelle.

Thaïs, ta fille qui t’aimera toujours et à jamais., 12 janvier 2013

je viens d apprendre....la musique défile et quelques larmes avec...puisqu’ il n est pas temps de comprendre je me contenterai d aimer......pensées à tous ceux qui continuent,et plus encore à michelle,marius , thais. et laetitia.

morgane ( Nantes ), 6 janvier 2013

Le vilain mari et le prince charmant...Merci Robert pour cette interview que nous avons fait ensemble dans une caravane sous la pluie à Besançon. Cette phrase (une chanson de Nougaro il me semble) a résonné et résonne encore en moi depuis ce jour précieux. La vie de couple, les collectifs, les projets personnels... autant de thêmes que l’on peut passer à travers ce prisme.
J’ai appris ton départ il y a 15 jours (pas de télé, trés peu de journaux.. ou alors rien dans La voix du Nord sur toi...)... j’ai tout de suite revu dans ma tête ce moment avec toi lors de la prise de vue. Le cirque Plume m’a aidé à me lancer dans mon métier de Documentariste (et je remercie encore et encore l’équipe). Robert, tu m’as montré que oui c’était possible avec beaucoup d’envie de concilier Vilain mari et Prince Charmant.
Je ne te connaissais pas bien, mais cette nouvelle m’a bouleversée. Je pense que cela m’a rappelé tous ces moments au cirque avec VOUS. Ces moments que j’ai pu filmé avec joie et apprentissage. Aujourd’hui il me reste des rushes et surtout cette interview géniale... je n’ai pas encore eu le cran de la re-regarder... mais elle est la, à mes cotés....
Aujourd’hui je travaille sur les conditions de travail et le sens au travail. Le collectif du Cirque m’a amené vers cette dimension : trouver du sens pour s’épanouir...
Encore merci.
Et puis que l’impérieuse nécessité puisse continuer pour l’équipe...
Laetitia Couderc (documentariste /ergonome)

laetitiacouderc@free.fr, 12 novembre 2012

Merci merci pour le bonheur de la soirée d’hier.
Nous avons trouvé une "âme" et une gentillesse dans tous les saltimbamques qui nous ont rappelé les cirques de notre enfance.
Nous avons l’age d’être grand mère/ pere et nous avons retrouvé notre petite enfance durant ces 1h45 de spectacle
Vous avez ouvert une voie, ceux qui arrivent ont tout le talent et l’énergie pour la poursuivre. Soyez en paix et merci encore.

Joelle et Marcel LE BOSSENEC, 2 novembre 2012

papa cherie. tu sais tu me manque. la vireter je perd tous mé moyen quand il a fallut te dire je taime. que dieu me guide car les connerie a la mode. je sais jai pas était commode.mais tkt tous se que tu ma appris c’est encore la. je vais men servir . adieu papa <3 je taime

ton fils marius, 30 octobre 2012

papa tu sais tme manke hein jte jure tu restera toujour et a jamais dans moi. papa tme manke telement tu sais. jeee taaaaaaaime. la Eviter chui plus moi meme kan il a falut te dire je taime. chui pas le fils ideal mais tou ske tu ma appris cé pas a de balle. que dieu me guide car les connerie son a la mode.je sais jai pas était tré comode avek toi mais tkt chui la. mon papa aimer a moi. repose en paix et merci pour tou ske ta fait pour moi. je te revodrai sa un jour. je taime

ton fils marius, 30 octobre 2012

J’ai entendu et je n’oublierai pas.

Agathe, 27 octobre 2012

Robert,

Moi qui t’ai finalement peu connu, j’ai une pensée pour toi ce soir, qui me pousse à découvrir cette page du site que je n’avais encore pas vue, après tous ces mois déjà.
Ca me fait bien bizarre d’entendre, en lisant les messages, toutes ces musiques qui ont bercé mon enfance...

Depuis gamine j’ai été sur les bancs du Cirque Plume, et je croyais avoir oublié certaines de ces mélodies au fil du temps, mais non, elles me reviennent en mémoire de façon incroyablement précises et me rappellent cette ambiance chaleureuse, rassurante et familiale de mon enfance. Ces musiques c’est mes bouclettes, mes bonnes joues de petite fille, le feu dans la cheminée du Moulin...
Et c’est toi qui l’a écrite cette musique Robert, celle qui a bercé mon enfance dans cette atmosphère si familière, tendre et aimante.

Je pense à toi.

Jade, 14 octobre 2012

Salut Robert !

il y a une semaine j’étais en train de tenter de méditer au bord de la rivière, je n’y arrivais pas car je pensais à toi, a ton départ ;

trop préoccupé j’abandonne et je vais me préparer une tisane, là j’entend au loin un aire de flute, ton aire de flûte !
La musique du vieu numéro d’ombre de Bernard qu’un Anglais du camps de méditation etait en train de jouer, je me dit sur le coup, c’est pas possible, le vieux Bobert a fortement pompé un vieux morceaux britich !!!.

Le soire je le questionne et lui demande de jouer le morceau, il me dit " Cirque Plume !?!!?!" , il joue l’aire, j’étais sur le cul !
Il l’avait appris dix ans avant avec des copains a lui qui eux avaient vu un spectacle il y a douze ans et avaient retrouvé la mélodie a l’oreille (un truc comme cela).
Donc ce troubadour chante une de tes composition et il est possible qu il la transmette a un autre ect........ Belle postérité.
Maintenant je pleure devant l’ordinateure et je réalise : mourir est quelque chose de très bizard pour les gens qui sont là present, ça prend du temps pour nous donc pour toi, que tu sois vraiment mort, je veux dire à l’interrieur de moi, je peu facilement t’imaginer quelque part en train de jouer au boule ou nager ou encore vivre tout simplement, que je ne te vois pas . Je commençais a peine à comprendre tes blagues, j’aimais bien ton numero avec Pierre dans "L’Athelier du peintre" le meilleur moment du spectacle a mon goût. Parfois je chante un vieu morceaux de Plume, ça m’habite autant que la maison de mon enfance. Tes mélodies habitent mon coeur à jamais et suis ton visage, rieur, que je garde, l’image d’un gros déconneur, un melancolique, une chaleure que tu dégage. Un Artiste avec un grand A ça c’est sur !!!!!!! Et que ta dernière fuite soi la bonne.

Elie, 1er septembre 2012

J’ai été touché par de ses nombreuses compositions, et la musique du dernier spectacle m’a carrément remué. J’y avais trouvé une profondeur que je n’avais pas ressenti avant. Pour moi il était au faite de son art et c’est maintenant qu’il s’est en allé. Zut, j’aurais dû l’applaudir plus fort, crier "Robert !", mais non c’est trop tard maintenant. J’aurais beau crier, quoique... Et si j’essayais sur mon balcon ? Vraiment très très fort ? Les voisins comprendront qu’il s’est passé quelque chose de sérieux. Et il m’entendra peut-être... Qui sait ? Merci l’artiste.

Ludovic, 6 août 2012

Quand il est mort le poete. Quand il est mort le poete Tous ses amis Tous ses amis Tous ses amis pleuraient. Quand il est mort le poete. Quand il est mort le poete. Le monde entier. Le monde entier. Le monde entier pleurait. On enterra son étoile. On enterra son étoile. Dans un grand champs. Dans un grand champs. Dans un grand champs de blé.
Et c’est pour ça que l’on trouve. Et c’est pour ça que l’on trouve. Dans ce grand champs. Dans ce grand champs. Dans ce grand champs.... des bleuets.
la la la..... Gilbert Bécaud

Florence - 24/07/2012, 24 juillet 2012

Quand Il Est Mort Le Poete - Gilbert Bécaud

Quand il est mort le poete
Quand il est mort le poete
Tous ses amis
Tous ses amis
Tous ses amis pleuraient

Quand il est mort le poete
Quand il est mort le poete
Le monde entier
Le monde entier
Le monde entier pleurait

On enterra son étoile
On enterra son étoile
Dans un grand champs
Dans un grand champs
Dans un grand champs de blé

Et c’est pour ça que l’on trouve
Et c’est pour ça que l’on trouve
Dans ce grand champs
Dans ce grand champs
Dans ce grand champs.... des bleuets

la la la.....

Florence, 24 juillet 2012

il y a bien longtemps tu es venu accorder le vieux piano que je louais et sans rien dire tu t’es mis à égrener chaque petite note et je te regardais fascinée écouter jusqu’à ce qu’elles soient justes, rien qu’à l’oreille et je me demandais bien comment tu t’y prenais pour savoir qu’elles étaient justes et patiemment les unes après les autres tu les as refait vibrer et tu es reparti silencieux comme tu étais venu et ta présence est restée longtemps encore après ton départ..... comme aujourd’hui d’ailleurs,

une pensée émue de mimipalitaf, 13 juillet 2012

Merci Monsieur de nous avoir offert si merveilleusement nos rêves en réalité....

un clown triste, 10 juillet 2012

Je viens d’apprendre.....Je voulais vous retrouver....après tant d’années ! J’ai lu tius les messages....tant de témoignage d’amour ! le beau message de Pauline...Robert,Robert,tu es parti toi aussi...Je ne t’aurai pas revu...Te souviens-tu ? je vous avais chanté,à Michèle et à toi,une chanson douce et triste de Brigitte Fontaine ,un soir,dans votre caravane,rien que pour vous deux,pour votre mariage.....j’étais très émue et tu m’as serrée dans tes bras,ému toi aussi,si aimant,toujours....Je n’oublie pas ton "Bonjour Zaza" du matin,ton sourire,ton regard joyeux.Je me sentais toujours mieux quand tu étais là,rassurée,plus confiante,moi qui avais tant de mal à trouver ma place ! Et puis les soirées autour de la table dans la caravane cuisine,tes rires,tes blagues,la cuisse de poulet derrière l’oreille,le saladier renversé sur la tète (merci Jean-Marie de me l’avoir rappelé) ta présence,ta beauté,ta tendresse, Toi, très cher Robert,celui qui m’écoutait,me réconfortait,me réchauffait....Adieu bel ami...Je me souviendrai toujours de toi.....Si tu croises Matthews et Guissou et Serge et Coco,embrasse les pour moi....Ils vont ètre heureux de t’accueillir !!!Tu es vivant ! Michèle,belle Michèle,j’aimerais te revoir ; je t’embrasse tendrement.J’ai très peu vu Marius et je ne connais pas Thais ,mais je pense à vous...Une pensée toute particulière pour Alain....Tendrement à tous.

ZAZA, 9 juillet 2012

Michelle, on pense à toi et on t’embrasse très fort, toi et tes enfants.
On passé de bons moments ensemble à la Rochelle ! Ce sont des souvenirs qui resteront bien ancrés dans nos mémoires, les enfants, Benoit et moi. Nous avons des photos de vous deux dans votre camion le jour de votre départ (le cirque s’était installé à côté du Crous). Nous, on était tristes de voir le cirque se démonter ! La dernière fois que nous avons vu Robert, c’était en 2005 je crois, et nous étions partis faire une grande balade en vélo dans l’île de Ré. Il faisait beau et on a passé l’après-midi à discuter, Robert, Benoit et moi, tout en pédalant sur les petites routes de l’île. On n’a pas refait le monde, mais presque...
Grosses bises à toi, Marius et Thaïs !
Benoit et Manue ( maintenant à l’île de la Réunion)

Benoit et Manue (baerey@orange.fr), 2 juillet 2012

Michèle,
Je viens d’apprendre la disparition de Robert . Cette nouvelle de vous, triste nouvelle, me prends au plus profond de mon coeur où se niche cette amitié des années de jeunesse rue Mégevand pleines de projets qui se sont révélés magnifiques avec cette aventure du Cirque plume. Je ressens très fort les moments difficiles que tu peux traverser puisque Jean ,un autre poète, mon compagnon est parti il y deux ans. Je te souhaite beaucoup de sérénité pour atténuer la tristesse. Je t’embrasse très fort, toi et tes enfants.

Brigitte Thomas-Villalonga, 27 juin 2012

ben merde alors !!! robert !!!
bon vent plumes. et ANIMO.
bises a vous et pensées.

valerie la peintre, 22 juin 2012

Aujourd’hui féte de la musique il y en aura partout dans les rues , aux balcons ,sur les places de villages, mais surtout dans nos coeurs car au fil de ces cent quatorze jours de cheminement difficile il y a la "tienne"une mélodie qui berce mon ame ,mon ange ,mon étoile, mon troubadour,..mon frère ...Pour toi je rejoue ces refrains de Bobby Lapointe si chers à ton coeur...tu es là ,tu m’accompagnes, je te redécouvre chaque jour davantage, tu égrénes ta poésie tu me parles aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain ...Un souffle de liberté me porte vers toi ,vers les étoiles ...je vous envoie toute ma tendresse les Plume...COURAGE !...Merci à Paul Vincent Pierre et les autres et à ROBERT !

Joelle MINY, 21 juin 2012

Je ne vous connaissais pas, mais votre musique, quel bonheur, quelle poésie et sensibilité !
Merci beaucoup !

Sylvie B. (Suisse), 13 juin 2012

J’ai appris cette si triste nouvelle il y a peu.
C’est tout un pan du passé qui me remonte.
L’immense bienveillance de Robert.
Je prends la mesure du temps qui passe, tout le précieux
Qu’a été la rencontre avec vous Cirque Plume.
De tout coeur
Jeanne Mordoj

jeanne mordoj, 13 juin 2012

Nous sommes le 12 juin 2012 et je découvre hébété ton départ...
Pour ma part, j’aurais passé des semaines inoubliables dans la forêt de Sommedieue quelque part dans la Meuse à vivre une histoire humaine et artistique incroyable emporté par tes notes de musique qui s’accrochaient à la cime des arbres...
Merci Monsieur et fais tournoyer les Toiles, là-haut, là-bas, qui sait où...

Stéphane, 12 juin 2012

L’absence est là
C’est toujours une première fois
Tous les premiers du mois
Le même émoi

Pourtant je ne te voyais pas
Mais tu étais là
Quelque part en moi

Le même émoi
Tous les premiers du mois
C’est toujours une première fois
L’absence est là

Je pense à toi
Tu es encore là
Pourtant tu n’es plus là

C’est toujours une première fois
L’absence est là
Le même émoi
Tous les premiers du mois

vincent ( vers en montagne ), 7 juin 2012

Robert,
J’étais rassuré de te savoir être, quelque part, jongler avec les notes, avec les mots.
Embarras, peine, désarroi : tu laisses un vide immense : Robert, tu me manques et écouter ta musique me fait devenir fontaine. J’ai pas pu te saluer une dernière fois, j’étais loin, à milles lieues et quelques océans du Jura et depuis je pense à toi, je pense à vous tous du Cirque et cette nuit encore j’ai rêvé à vous.
Amis des Plumes, Michèle, Marius, Thais, je vous embrasse

Malika, 7 juin 2012

A vous tous,

J’ouvre votre site avec curiosité ce soir parce que demain je viens vous voir à Strasbourg, et que je garde de votre dernier passages des images tellement fortes, un souvenir tellement beau, et la musique de ce spectacle...nous avions acheté les CD...et là en apprenant le décès de votre ami une bouffée de tristesse m’envahis le corps...je serai toujours là demain bien entendu mais autrement, je pense fort à vous tous famille et complices...

C., 25 mai 2012

Merci pour tout ! Salut l’Artiste.

Gérard & C°, 19 mai 2012

Pedro, Poló pour toi Robert, te quiero.
Amigos del Plume, Michelle, les enfants, esta noche en el Institut Français de Madrid canta Jeane Birkin ; la tecnica de sonido y en general la Regiduria de esta noche tiene en su mente al extraordinario compositor y músico Robert Miny. Esta va por ti amigo del corazón. Pedro Vicente Romero de Castilla Ramos.

Anonyme, 19 mai 2012

Les meilleurs parte hélas en premier...

Lola, 19 mai 2012

Chèrs amis de Cirque Plûme

un homme grandiose est parti
je suis heureuse d’avoir eu la chance d’il voir plusieurs fois à Recklinghausen
et nous étions heureuse de venir à la spectacle à Strasbourg.
Maintenant il y a un ombre qui touche notre visite chez vous.
Mais quand même il est avec vous au-desous du chapiteau et nous vous visitons avec des bonnes memoires.
Son musique sera toujours dans nos oreilles.

De tout coeur nous sommes avec vous et son famille et nous vous exprimons nos condoléances les plus sincères.

Ulla, Miriam et Julia, 14 mai 2012

Robert, vous étiez le soleil lorsque vous arriviez sur scène, sur toutes les scènes comme celles d’Amadea par ex. Vous étiez l’espérance es possiblesde à travers cette formidable aventure du cirque Plume, les chansons, les textes...Nous étions transportés au son des musiques. Nous avons merveilleusement voyagé chaque fois que vous avez laissé Julie vous accompagner.C’est étrange d’avoir l’impression que vous soyez un peu à nous, c’est peut être ça "être artiste" ! Quel vide ! Mais il reste tous les souvenirs. J’ai un pensée toute particulière pour votre épouse, vos enfants et tous vos proches.

FC, 23 avril 2012

bonjour à toute l’équipe plume !
je viens d’apprendre le pire ce matin par la disparition de Monsieur ROBERT MINY
Par ces compositions il a su faire ressentir et ressortir ce que nous avons de plus poétique et beau en nous . j’aimais plus que tout son univers son âme .
Putain quel bordel ! Cette une véritable catastrophe pour chacun d’entre nous .

francis, 14 avril 2012

Un message à vous les Plumes dans ce moment douloureux en remerciement de tous les merveilleux spectacles que vous nous avez offerts offerts ; mais que dire ?
On pense à vous .

des spectateurs fidèles, 13 avril 2012

Simplement croisé et pourtant se dégageait de lui une grande tendresse,
que la paix t’accompagne Robert.

M

Léa M, 10 avril 2012

Souvenirs très émus d’Emma, une corniste qui a partagé pendant quelques semaines avec le Cirque Plume, le bonheur et la joie qui émanait directement de sa musique...
Et moi qui voulais justement reprendre contact avec lui pour lui faire part de ce que cette expérience avait suscité chez moi et mes collègues de l’ensemble Elektra...

Emma Cottet, 8 avril 2012

c’est un beau jour pour écrire que la lumière est rose
que le cerisier du Japon est en fleurs
que tu as ri ce matin
et que tu as tout inondé de ton amour inconditionnel
salut Robert
ce matin c’était samedi saint
et il parait que t’as fait le clown

Maria, 7 avril 2012

La présence de ton absence résonne ...
Depuis quand es tu parti pour l’envers du décor ?
Hier ? il y a plus d’un an ? Il y a trop longtemps ...
Le temps calendaire affiche 33 jours...
Je, nous , sommes meurtris.

Philia, 4 avril 2012

Angoisse

Je ne viens pas ce soir vaincre ton corps, ô bête
En qui vont les péchés d’un peuple, ni creuser
Dans tes cheveux impurs une triste tempête
Sous l’incurable ennui que verse mon baiser :

Je demande à ton lit le lourd sommeil sans songes
Planant sous les rideaux inconnus du remords,
Et que tu peux goûter après tes noirs mensonges,
Toi qui sur le néant en sais plus que les morts.

Car le Vice, rongeant ma native noblesse
M’a comme toi marqué de sa stérilité,
Mais tandis que ton sein de pierre est habité

Par un coeur que la dent d’aucun crime ne blesse,
Je fuis, pâle, défait, hanté par mon linceul,
Ayant peur de mourir lorsque je couche seul.

S.Mallarmé

Anonyme, 4 avril 2012

A vous...
Michèle, Brigitte, Bernard, Piotr, Jean-Marie, Jacques, Alain
et toute l’équipe du Cirque Plume...
à toi, Robert
Cela fait 4 semaines que j’essaie de vous écrire ... mais les mots de viennent pas... tant pis.
Mon coeur est profondément avec vous.

Danielle, 3 avril 2012

ça fait déjà un mois et je ne réalise toujours pas ! je suis pourtant venue te dire au revoir Robert et retrouver tous les Plumes, le passé est remonté et toutes tes musiques avec ! Merci aussi pour l’aurore dont tu parlais la dernière fois qu’on s’est vu à Voiron mais quel vide maintenant !la vie continue comme une plume en équilibre sur un fil...

Véro Gougat, 2 avril 2012

"Il suffirait de presque rien" (Réggiani)
"Putain, merde, chiotte" (Lemercier)
Et délivre nous du mal (Notre Père)

"On ne vit pas avec les morts" (ma Grand-Mère)
"Il avait pas le droit de faire ça" (le cri d’Auguste, 17 ans, à l’annonce de la nouvelle)

Bien sûr hommages à notre Robert
poétique délicat fragile espiègle aimant déconnant espérant créateur
(c’est remarquable la concordance des témoignages)
Bien sûr pardon à notre Robert
fragile hésitant errant hésitant se trompant

Mais NON
à ce déchainement de violence

Heureusement
Qu’il y a des centenaires
Qu’il y a des survivants
et des arbres en fleurs.

Je vous embrasse

Fab, 31 mars 2012

Dis Robert "quand est-ce que cela ne fera plus mal ?"

Anonyme, 30 mars 2012

J’avais rencontré Robert Miny en 2002, lors d’une étape de Mélanges à Dijon, pour un dossier de Pays Comtois consacré au cirque Plume. J’avais apprécié la gentillesse et la simplicité du "Maestro", l’auteur des musiques graciles et bouleversantes qui sont la bande songe de Plume. Mes pensées vont à lui - même si sa vie en mode Plume fut sans doute d’une intensité et d’une beauté que jalouseraient de nombreux centenaires -, à ses proches et à la magnifique famille de ce cirque hors normes.

Sébastien Chabard, 29 mars 2012

Je ne vous connaissez pas mais j’avais assisté à 2 spectacles du Cirque Plume. J’espère que là-bas, au cœur du silence, la musique vous accompagne... Yves-Jacques.

Anonyme, 28 mars 2012

Robert,
en écoutant ta musique je sais que tu ne nous as pas tout à fait quitté. Je t’ai croisé lors de notre aventure franc-comtoise entre le Rire Médecin et le Cirque Plume. Moments rares et précieux que je n’oublierai pas. Merci de ton sourire, de ton attention et bien sur de toutes tes musiques que tu nous laisses...

Bernard, Pierre et vous tous qui m’avez souvent fait rêver dans vos spectacles, je me joins à votre peine. Merci à vous aussi de continuer...

Magali, 27 mars 2012

Je vois vos spectacles toujours source de rêves et d’émerveillement depuis des années...j’ai appris par hasard la nouvelle avec une immense tristesse...merci pour tout le bonheur que ce poète m’aura donné.

maggy, 27 mars 2012

"La,la,la,la vie qui va,la,la,la",un air dans lequel je me plongeait a corps perdu...
J’entends encore raisonner ta voix en coulisse et ton rire aussi unique que ton talent...Celui qui faisait rire !
Si sensible,si fragile,si doué.
La gorge nouee,le coeur serre,10 minutes apres que le telephone n’est sonne afin que je sache la terrible,je suis montee sur mon cercle,un peu plus haut mais pas assez.
Pourtant je me suis souvenue encore une fois,de facon si intense et pesante a la fois.
J’ai verse beaucoup de larmes,violence...le temps s’est arrete !
Courage a tous et particulierement à toi Michelle,Thais,Marius,Bernard,Piot’r et tous ceux qui souffrent de ton choix.
P.S ;desole si ce message arrive tard...j’etais persuadee de l’avoir ecris mais ce n’etait pas au bonne endroit !

sissi, 27 mars 2012

Nous nous sommes peu connus,Robert,mais souvent malgré tout avec ta soeur Joelle nous avons parle de toi et du cirque Plume .Heureuse de t’avoir revu lors de notre derniere grande réunion de famille (cousinade),ta maman etait encore parmi nous.Quelle souffrance a du etre la tienne pour arriver à ce geste fatal.Je pense aussi à tous ceux qui restent,michelle et tes enfants,mais aussi ton pere,tes soeurs,tes nieces.Repose en paix Robert ,il est parfois si dur d’assumer sa condition d’homme.Que ton souvenir les soutienne ainsi que tous ceux du cirque Plume,ta seconde famille.

Danielle Brudieu et sa famille . Annecy le vieux, 26 mars 2012

Comme vous devez avoir mal !
C’est avec consternation que nous venons d’apprendre le tragique décès de Robert qui, depuis toujours, fait partie de votre si belle aventure talentueuse et unique.
Ensemble vous avez donné au cirque d’aujourd’hui un éclat, un rayonnement extraordinaires. Et cela grâce à vos imaginaires, vos "savoir-faire" additionnés et votre poésie complémentaire. Nous sommes tous en deuil de cette perte et je souhaitais vous dire, dans cette épreuve, toute ma chaleureuse sympathie et mes amicales condoléances. Tristement vôtre.

Yves Deschamps, 26 mars 2012

Je n’ai que peu croisé Robert et c’était il y a plus de 20 ans. Il fait parti de ses personnes que vous croisez et n’oubliez jamais.
A vous tous qui comme moi êtes attristés par ce départ.
Souvenez vous de cet homme talentueux, d’une grande tendresse pour son prochain, empli d’une grande humilité et d’une grande humanité.
Robert pour moi est toujours vivant, il joue du piano en volant au dessus de nos têtes, et continue à composer et interpréter ses mélodies fantastiques.
Je pense à vous tous sa famille, ses amis du cirque et je vous embrasse.

MyriamMele, 25 mars 2012

Je viens seulement d’apprendre cette très mauvaise nouvelle et sachez que je compatis à votre peine. J’appréciais beaucoup le travail de Robert dont les musiques m’ont enchanté l’âme.

Michel Stimpfling, 24 mars 2012

Nos chemins se sont croisés deux fois, je ne t’ai pas oublié
merci pour ta musique

Sandrine, 23 mars 2012

salut Robert,
Je me faisais une joie de te voir à Toulouse.Partager un moment avec toi.Rire.Se raconter des bouts de nos vies,nos doutes, nos peurs, nos joies .S’étreindre. Ces moments étaient rares et précieux,au passage du cirque.J’ai beaucoup de peine.Un choc.C’est ton choix et j’essaie d’accepter.Ta musique es toujours la.Tu es la.Dans mon coeur.Belle étoile dans le ciel,j’espère que tu es en paix et que ton sourire brille .Je veux aussi te dire merci.Quand je te parlais de mes envies,mes doutes...tu as dit"rien n’est impossible".J’ai souvent pensé à ces mots et ils m’ont aidé à avancer sur mon chemin,un peu plus en accord avec moi aujourd’hui.Merci.Je suis très heureuse de t’avoir rencontré.Merci pour ces partages.
Salut mon ami. Des pensées pour ta famille, des amis et tous les plumes.

isabelle ,Toulouse., 23 mars 2012

Cher Bernard Kudlak, cher Cirque Plume,
Avec Robert Miny, vous perdez un ami très cher et un génie musical qui se confond avec l’histoire du cirque. Nous les spectateurs, nous perdons celui qui se présentait toujours comme le maestro et dont on sentait qu’il était le pilier de votre belle oeuvre. Je me joins à votre très grande peine en vous souhaitant force et énergie pour travaerser cette épreuve de la séparation et continuer l’ouvrage.
Très sincèrement.

Marie-Guite Dufay, 22 mars 2012

Très chers êtres de plume, votre vol sera plus malaisé avec le plomb de la mélancolie. En espérant que le partager le rendra un peu moins lourd, je laisse une larme de tristesse se fondre au flot de musique de Bob qui coule derrière l’écran. Sa présence reste en elle, dans le souffle de l’accordéon, le soupir des vents, des cuivres et des bois. Dans cette éternité lentement dépliée. Votre hommage donne la mesure de l’ombre orpheline qu’il laisse. Avec toute mon affection, votre ami,

François M., 22 mars 2012

Merci pour la musique !

camille, 21 mars 2012

Cirque Plume, Bernard, Pierre et chacun de vous. Je viens d’apprendre ce terrible décès qui doit vous bouleverser. Moi aussi. Je reste sans mots...
Je pense à vous et vous embrasse tendrement.

Nicole Rivier, 21 mars 2012

La plume fait voler l’oiseau mais s’il était muet l’aurais je seulement vu ?
Tant merci pour vos merveilleuses tranches de rêve.

Vincent (Toulouse), 20 mars 2012

Aujourd’hui 19 mars, c’est la journée de mariage des oiseaux...
Je t’aime inconditionnellement
P’tite pomme

P’tite pomme, 19 mars 2012

merci monsieur miny, mille fois merci, j’ai vu votre spectacle hier soir j’ai passé un moment magique.courage a sa famille vu les commentaires çi dessus cet homme etait à connaitre.bravo à la troupe continuez à nous faire rever par les temps qui courent ça fait tellement de bien.encore merci monsieur miny pour votre musique, surtout le morceau final qui fait sourire et pleurer à la fois.

un spectateur balmanais, 18 mars 2012

C’est avec beaucoup de tritesse que j’apprends aujourd’hui ton départ Robert. Nous nous sommes rencontré il y a bien longtemps et pour moi tu fait partie de ces quelques personnes EXCEPTIONNELLES que l’on rencontre dans une vie et qui vous guide. Ton infinie GENTILLESSE, restera pour moi comme un exemple d’humanité, cette humanité qui éclaire ton visage dans les souvenirs que j’ai de toi. Tu ne me quittera jamais. J’ai une pensée trés particulière pour Michèle ainsi que pour l’ensemble de la troupe du Cirque que je salut avec beaucoup de tendresse

Cyrille, modeste éclairagiste du cirque en 1984, 17 mars 2012

J’ai encore en moi les images et les musiques de Toiles.....Merci infiniment.
Je pense à vous tous et à lui...

Sonia, 17 mars 2012

Nous n’étions pas là mais toujours avec vous... Énormes pensées à Tata Michelle et aux p’tits mouns. Pépé et Tatie seront toujours fières de vous. On vous aime et on vous bise grave... Schmoutz

Pauluche et Yanouche Marreluche descendants Minyuche-Vaugeuche, 17 mars 2012

La nuit tombe, le froid nous glace ,
dansent les ombres , la vie se casse .
Trop grande est ta souffrance,
tu ordonnes la sentence.
Le noir envahit tes notes ,
alors que tes amis sanglotent .
Le malheur est entré ,
le bonheur s’est brisé .
Regards d’enfants rieurs,
visages aimants en pleurs .
Vois ces gestes d’amour,
pour toi le troubadour.
Vol sur la plume de ton cirque,
tandis que raisonne ta musique .
Le printemps chasse l’hiver ,
le jour se lève sans toi Robert ……..

c’est par Amadéa et avec ton accord que j’ai pu découvrir les plaisirs de la scène !
Je ne t’oublies pas Robert , merci pour tout , merci pour TOI .

Hervé, 15 mars 2012

Cher Robert,
C’est mon père qui m’a appris la nouvelle.
Ça m’a laissée sans voix.
J’essaie de comprendre
mais il faut juste accepter. Sûrement.
Tu étais parmi les plus belles personnes que j’ai rencontrées.
Ta sensibilité, ta gentillesse, ton humour, ta musique,
ça m’allait droit au cœur.
C’est bien, ça réveille, les gens comme toi.
Et une fois qu’on est réveillé, on n’oublie plus.
Je vais essayer de m’entraîner à te voir
dans les fleurs des pruniers, et des cerisiers !
A t’entendre dans les harmoniques du vent.
Je le vois, j’ai encore besoin d’entraînement.
A tous les Plumes, à tous les proches,
j’envoie de douces pensées.
Allez, on continue.

Fanny (Pallaro), 15 mars 2012

Adieu mon vieux Robert, je t’ai aimé et j’ai tant aimé tes musiques...
Tu as été un ami que j’aimais retrouver de loin en loin, à chaque venue du Cirque Plume à rezé, puis à roubaix. ta musique nous reste, grave et heureuse, merci pour ce beau cadeau ! Bon courage à Michelle, Bernard, Piotr, Brigitte, Jean-Marie, Dom et les autres...

Bertrand Millet, Colisée de Roubaix, 15 mars 2012

Robert...
Merci, merci 9 999 fois pour toujours pour toute la vie.
La musique, ta musique, celle des autres que tu, je, on aimait
St Laurent du Bonheur, la maison de la mer
"Et ce mot singulier : vacance"
Ramassage de coques, mes genoux dans le sable, toi riant de mon jean trempé
François, Maman, Toi et Moi
Lluis Llach dans ma chambre, vélo le long du Canal
J’ai tant de musiques, de lieux à partager avec toi

Robert, merci pour maman, changée à jamais depuis votre rencontre
Merci d’avoir ensoleillé ma vie

Maïté, 15 mars 2012

Toutes mes pensées à vous tous du Cirque Plume.

Anaïs Longiéras, 15 mars 2012

De Madagascar mousquetaires
D’AMADEA compères
Orphelins de Daniel, désespèrent.
Aujourd’hui c’est aussi Robert !!

Bises à l’homme sincère,
Bises à l’homme solidaire,
Pour nous, des beaux Airs
Tu étais l’expert.
Mais quelle misère
Que tu sois en l’air...

Comment vont ils faire
Pour rester sur terre
Sans tes beaux "concerts".

Comment va t’on faire
Nous les insulaires ?

A Michelle, Marius, Thais,
Tendres pensées très chères...

jj et m

Anonyme, 14 mars 2012

Nous avons été très triste d’apprendre cette terrible nouvelle, Robert Miny nous manquera car le cirque Plume c’est aussi sa musique.

Christine et Joël JURA, 14 mars 2012

Robert a su éveiller des rêveries en chacun de nous, alors on a tous le coeur tourné vers sa famille de Plume.
Je vous embrasse.

Manuela, 14 mars 2012

Je pense bien fort à vous.
Gros bisous.

Thomas, 14 mars 2012

Les mots me manquent...
Je vous envoie toutes mes pens ?es et toute ma tendresse...
Merci Robert.
Bisous forts ? tous.

Pauline, 14 mars 2012

Toutes nos pensées vous accompagnent dans ce moment douloureux. Sa musique sera toujours là pour nous rappeler les bons moments passés avec et grâce à vous. Je vous embrasse tous très fort.

Cécile, 14 mars 2012

La vie, tel un spectacle, aura fait usage des jeux d’ombres et de lumières.
Toute la famille et moi-même t’embrassons et pensons fort à toi, où que tu sois.
J’ai aujourd’hui un goût de trop peu dans la bouche.
J’aurais aimé de revoir tant de fois Robert... il me reste maintenant ta joie de vivre, tes plaisanteries, des souvenirs familiaux et, surtout, tes talents multiples : musicaux, poétiques, d’amour, de vie.
Je ne t’oublierai jamais car tu as laissé une trace ici bas. Je t’aime tant.
Et à bientôt de toute façon car ta musique est déjà prête à raisonner.
Nicolas, ton neveu , Gulten et les enfants.

Nicolas, 14 mars 2012

Voilà, encore ce soir, nous avons pleuré et dansé sur ta musique, c’est vraiment trop dur. Et du coup, j’ai vraiment trop trop envie de reprendre un instrument. Bises a toi Robert.
Et puis, pensées a vous les Plumes

Christine B, 14 mars 2012

tu fais chier, Robert
je suis en train de pleurer

phr, 14 mars 2012

Bon vent Robert,
j’ai suivi depuis les débuts, les plumes, la musique nous a fait rêver pendant les spectacles et elle restait dans notre tête, en nous, elle était belle...
Merci pour toutes ces moments de bonheurs musical.
Une plume, et une belle, s’envole...
Bon courage à ceux qui restent .

Laure, 13 mars 2012

de la haut bois un coup avec coluche et jean yanne

frnçois fayon, 13 mars 2012

merci Robert, vous nous avez fait bien rêver !.........

Geneviève BIARD, maman de Nadine, compagne de Pédro, 13 mars 2012

Cher ami tu es maintenant au paradis des musiciens. Tu as toute l’éternité devant toi pour jouer et créer de la belle musique. Apporte aux paradisiens autant de bonheur qu’à nous terriens.
Merci

Christian MILLANVOIS Musicien Cie RASPOSO, 13 mars 2012

Salut Robert,
C’est fou maintenant ce que je peux prendre tellement conscience de tout ce que tu m’as offert.
Merci Robert pour tous ces superbes moments passés en ta compagnie !!
Heureux de t’avoir connu.
Pour toujours !
Tof

ChristopheC 13/03/2012, 13 mars 2012

si belle, si belle votre musique ! Merci infiniment pour cette merveille que vous nous laissez en cadeaux

claire, 12 mars 2012

Je copie quelqu’un... Je plains ceux qui ne t’ont pas connu.
Au revoir, Robert.

Roland Seyfritz, 12 mars 2012

Monsieur le Directeur, cher Bernard, chers amis du Plume.
À l’instar de nombreux bisontins, dont je me fais l’écho, j’ai éprouvé une immense émotion et une profonde tristesse à l’annonce de la disparition de Robert Miny.
Je voulais, simplement et sincèrement, te témoigner de la peine qui me touche et du sentiment de vide que nous laissera le départ de Robert. Nous garderons le souvenir d’un homme, d’un artiste, impliqué, passionné et inventif qui contribua non seulement au rayonnement de son art mais aussi à son renouvellement par l’exploration de nouvelles voies.
Le Cirque Plume voit partir un de ses pères. Le monde du cirque, et plus généralement le milieu artistique et culturel, a perdu l’un des siens, l’un des plus remarquables. Pour autant, je suis sûr que l’esprit qu’il a insufflé durant toutes ces années demeurera chez les nombreux artistes qui l’ont côtoyé et pour qui il était et restera un exemple.
Je t’adresse, Cher Bernard, ainsi que toute la troupe, mon plus sincère soutien en ces moments si douloureux et te prie de bien vouloir agréer l’expression de ma considération distinguée.

Jean-Louis Fousseret - Président du Grand Besançon, 12 mars 2012

Je viens d’apprendre le décès de Robert Miny et je voulais partager avec vous ce grand moment de tristesse. Robert avait su créer une couleur musicale qui cadrait parfaitement avec le style "Plume". Au cours d’une rencontre, j’avais pu également apprécier ses grandes qualités humaines.
Bien à vous.

Dominique Mauclair, 12 mars 2012

Bouleversée par cette terrible nouvelle, je vous adresse bien sincèrement mes plus fidèles pensées et je m’associe à votre chagrin de tout mon coeur.
Je vous salue.

Chantal Pannier, 12 mars 2012

Une pensée pour vous et le Cirque Plume dans ces moments de tristesse avec la disparition de Robert Miny.
Sincèrement.

Christophe Girard - Adjoint au Maire de Paris, chargé de la Culture, 12 mars 2012

C’est une grande tristesse qui m’habite depuis cette disparition.
Un grand merci à toute cette merveilleuse famille du cirque.
Continuez cette oeuvre magistrale, faites nous encore rêver même si en en cet instant la peine nous envahit.
Pour les prochaines représentations nos coeurs reprendront en choeur : mais Robert t’étais ou ?

Fabrice de Lyon, 12 mars 2012

Les plus grands artistes ne meurent pas.
Tu seras à tout jamais dans nos coeurs !
Je suis tellement fière d’être de cette famille..
Courage à tous, & parce qu’on ne le dit pas assez souvent : Je vous aimes.

Flavie, 12 mars 2012

Je n’ai pas lu tous les messages, j’arrive en bas de la page, mon regard est brouillé & j’ai envie de partager mes larmes avec vous. Je ne connaissais pas Robert, que l’artiste sur scène, vu que 2 fois, je ne peux pas dire que j’étais attachée !
& pourtant je suis bouleversée par l’annonce de sa mort, quel gâchis !
On a tous perdu une Plume, je vous embrasse sur la toile.

Agnès (Crest - 26) - 12/03/12, 12 mars 2012

J’addresse au cirque Plume et à la famille de Robert Miny mes très sincères condoléances : cette nouvelle m’a beaucoup attristé, et nous gardons ici un souvenir émerveillé de sa présence.

Emmanuel Gaillard - directeur Odyssud (Blagnac), 12 mars 2012

Bonsoir à tous. Je viens d’ apprendre pour Robert. Je vous embrasse tous ...

Franz, 12 mars 2012

Cher Bernard, cher Pierre, cher Dominique, chers tous
Nous sommes encore sous le choc de la très triste nouvelle que nous venons d’apprendre.
Nous ne pouvons qu’imaginer votre douleur et tenter de vous apporter notre soutien en nous associant à votre peine .
Nous l’aimions tous ,et ,en pensant fort à lui nous sommes immédiatement transportés dans l’univers de Cirque Plume .Un univers qui jusqu’alors était celui d’un bonheur total ,si puissant qu’il nous faisait oublier les mauvaises choses de la vie .Ce bonheur est aujourd’hui percuté violemment par ce que les vivants redoutent le plus .Puisse votre force poétique vous aider en de pareilles circonstances.
Je vous embrasse tous

Yveline Rapeau, 12 mars 2012

De nous deux je croyais que c’était moi la plus fragile, et c’est toi qui est parti... A tes côtés pendant un instant je me suis sentie importante. Il y avait tant de génorosité en toi et tellement de sensibilité. On ne s’est plus vu depuis les 50 ans de Christiane, et je me disais que forcément nos routes se croiseraient à nouveau Dommage. Je pense beaucoup à toi Michelle, je sais combien il était important pour toi et tout ce que vous aviez construit ensemble, Mes pensées vont aussi aux enfants. Bon courage,

Nathalie B., 11 mars 2012

je suis avec vous pour traverser cette épreuve. Thaïs particulièrement car c’est toi que je connais le mieux, saches que tu peux compter sur moi. Je t’embrasse.

Mylène Martin, 11 mars 2012

A Dieu bien cher Maestro !malgré la peine et la douleur,il restera toutes les couleurs de vos musiques......en particulier celles de l’atelier du peintre:les couleurs de la vie sont parfois ternes et sombres mais votre lumière restera à jamais gravée dans le ciel du cirque plume .Q’une pensée légère comme une plume traverse l’azur et parvienne jusqu’à vous.....et bon courage à toute la famille du cirque plume (que l ART agisse tel un onguent afin que la peine se dissolve peu à peu dans les yeux et dans les coeurs de tous ceux qui ont été à vos côtés)bien affectueuses pensées

pascal maljean 11/03/2012, 11 mars 2012

<3

christellejacob@hotmail.fr, 11 mars 2012

Robert,

Je n’étais pas là lundi comme beaucoup de fois ces 25 dernières années dans les grands rendez-vous, là où la famille se retrouve !, celui-ci est bien triste, mais ces absences c’est une autre histoire, celle des 3 petits "faivre" du côté de Gérard, bref tu connais l’histoire Robert.
Même si je ne t’ai vu finalement que très peu, même si je ne connais pas grand-chose de toi, tu étais mon oncle, le mari de Michelle et les petits souvenirs de la rue des granges, nos premiers films au Plazza, nos repas un peu "hippie" à califourchon sur des poufs africains, le métronome sur le piano qui forçait la curiosité des petits que nous étions.
Tous ces petits souvenirs, tu vois je les ai en moi, j’ai raté notre dernier rendez-vous ça me rend triste, même pas capable de prendre une après-midi pour toi, c’est peut être mieux comme cela, je ne garderai égoïstement que ces petits souvenirs.
On a jamais vraiment discuté tous les deux mais sache que des dizaines de fois j’ai été fier de dire "Robert MINY" c’est mon oncle !! Tu sais le Cirque Plume et benh avec Michelle FAIVRE, la sœur de mon père, c’est eux ! Un sacré cirque le Cirque Plume. Et Robert un musicien plein de talent, moi la musique j’y connais rien mais j’avais bien compris que tu avais du talent. J’avais aussi compris que ta voix douce quand tu t’adressais à moi, à nous, traduisait beaucoup d’affection, que tu étais totalement « vrai » plein d’humanisme.
Quels regrets ! J’ai lu beaucoup de témoignages et je me rends compte que je n’ai pas connu assez de toi, on dit toujours ça après coup c’est bien dommage.
Alors Robert, une dernière fois sache que je t’aimais et Michelle si tu lis ce message je pense fort à toi et aux enfants, je vous embrasse tous les 4.

Jean-Marc, ton neveu, 11 mars 2012

Robert, notre Ami Robert,
Tu nous manques, tu vas nous manquer
Robert, notre Ami Robert
Tes séjours chez nous riche de partages et d’échanges vont nous manquer
Robert, notre Ami Robert
Tes poèmes, tes mots, tes mélodies vont nous manquer
Il reste tout ce que tu nous a donné, une Belle Amitié.
Au revoir "Sleg" !

Le plus petit CIRC du 20ème Christian Isabelle Robin Camille, 11 mars 2012

Tonton Robert, quand je me souviens de tous ces merveilleux moments passés ensemble quand j’étais petit, je n’ai que du plaisir et aussi les yeux humides à savoir que tu n’es plus là. Sur les routes, en caravane, sous le chapiteau ou en parade dans les rues avec tata Michèle et la grande famille des "Plumes", j’ai toujours et je garderai pour toujours ces souvenirs si bons et si beaux. Merci Tonton.
Plein de courage et longue vie à ceux qui m’ont fait vibrer, je pense à Nanard, Piotr, Jean-Marie, Vincent, Jacques, Vincent, Brigitte et à tous les "Plumes". Des gros bisous à ma tata Michèle, à ma zinecou Thaïs et à mon zincou Marius. Alex

Alex ton neveu, 11 mars 2012

lundi j’ai pas osé etre la.pourtant, depuis samedi que j’ai su ton départ Robert j’vais moins bien.Un jour faufra que j’arrive a dire a ceux que je croise comment que je les aiment ne serai-ce que pour le bien qu’ils me font.Heureux d’avoir déposé un peu de moi en partage dans un lieu que tu as aimé .Mimi,Marius Thaïs et bien sur tous les plumes, je vous serre fort, j’en ai marre de pleurer seul le soir.Bonne route Robert

christophe, 11 mars 2012

merci à vous robert ::,, ?????:un peu d’onay ::,parce que ,vous etes merveilleux,,les voisins de vincent :,,,,, à tout bientot

Anonyme, 10 mars 2012

Michelle, je ne sais même pas si tu te souviens de moi, Je suis l’ex-mari d’Aurélie, le Papa de Flavie et d’Emeric, Je n’ai que ce moyen pour communiquer avec toi. Mais j’en profite pour te témoigner mon soutient car je sais que quand on a aimé quelqu’un on l’aime pour la vie. Quoi qu’il arrive et quoi que l’on en dise. Tu as tellement de chance d’avoir partagé la vie de Robert et lui la tienne. Je ne vous ai pas beaucoup coutoyé mais je voulais te dire que vous m’avez beaucoup marqué. Je t’embrasse très fort.

Yves, 10 mars 2012

Nous venons d’apprendre le départ de ce grand Monsieur. Tout simplement et en silence nous sommes par la pensée avec lui, avec toute la famille du Cirque Plume.
Une nuée de plumes lumineuses lancées vers le soleil et le bleu du ciel.

Des admirateurs, Véronique et Philippe Coqueret et leurs enfants.

Anonyme, 10 mars 2012

Vendredi j’ai perdu mon péroné
Quelle importance un péroné ?
Il paraît que ça ne sert à rien
Tu es parti - en même temps que mon péroné
Je me demandais ce qui allait me manquer

Robert, j’ai perdu un os
Mais c’est mon cœur qui fait des bleus
Il chiale comme un gosse
Il pleut tout ce qu’il peut
Sur nos rendez-vous, nos rendez-vous manqués
Le prochain est maintenant le dernier

Robert, mon efflanqué
Vieux saltimbanque
Tu me manques et tu me flanques
Un coup de pied de nez
Mon doux potache
Ta dernière blague fait un peu tâche
Je préfèrerais te voir le nez
Dans la purée, le chocolat
Dans la bière, dans le Nutella
Ou, comme un étrange présage
Dans les nuages...

Je t’aime encore

Carine, 10 mars 2012

Une si belle rencontre ... Merci à toi.

Flora (dijon), 10 mars 2012

Déjà une semaine... Que les oiseaux ne chantent plus mais pleurent... Que les rires se transforment en sanglots... Que l’hiver retarde le Printemps... Mais c’est en écoutant ta voix tes musiques... Que les sourires montent au lèvres... Et les souvenirs remontent. Et la on se met à chanter, à danser, à pleurer, à rire... Et nous dansons dansons... Pour TOI.
On t’a aimé... On t’aime...et On t’aimera TOUJOURS !!! Salut l’Artiste et embrasse Mamidou pour nous.

Emeric à mon Grand Oncle...<3, 10 mars 2012

Bravo l’artiste.

Ivan Do-Duc, 10 mars 2012

Nous avons vus 2 de vos spectacles epoustouflants de virtuosite, creativite , simplicite...et bonheur

Tous nos nos hommages et condoleances à l équipe du cirque Plume et famille et proches de Robert
Cordialement

michel.ganoote@sfr.fr, 10 mars 2012

Toute mon amitié, beaucoup de pensées pour vous....
Et des souvenirs qui trottent dans ma tête et mon coeur !
...et on reprend la route, tous un peu différents, un peu estropiés...

Geneviève des Baladins du Miroir, 10 mars 2012, 10 mars 2012

Faire son deuil ce n’est pas se résigner à se passer de celui qui est parti.
Au contraire, c’est le sublimer dans les plus belles choses de la vie…
Salut l’auguste...
J’espère te revoir un jour..

Yves, 10 mars 2012

Bouleversés par la nouvelle de la disparition de Robert, nous embrassons chacun des plume et pensons très fort à vous tous et bien sûr à Michelle et Marius et aussi Thais que nous ne connaissons pas encore. Baisers

Roser Segura et Dominique Toutlemonde, 9 mars 2012

J’envoie un gros câlin avec tout mon amour à tous ke l’aimons. Je suis triste et avec un grand regret dans mon cœur, au meme temps les souvenirs avec robert, ke me joindre me remplissent de joie.

Iris, 9 mars 2012

j ’ai apprise la triste nouvelle par mon frère Jo .je sais combien vous lui étiez attache et le choc que cette disparition vous cause .C’ est d’autant plus terrible que personne ne peut remplacer celui que vous aimiez, quels que soit les mots qu ’on a envie d ’employer pour vous aiderà supportercette inadmissible absence.
Aussivoudrais-je simplement vous dire que je partage votre douleur et qu’avec vous j’espère voir cette épreuve s ’effacer,non dans un impossibleoubli,mais dans une sérénitéretrouvée:Le cours de l ’existence se termine inéluctablement un jour,et même si l ’on désire toujours que ce soit le plustard possible, le jour finit toujours par arriver ....
Je vous prie de croire a ma fidèle amitié .

vic longo soeur de Jo Longo le 09 /03 /12, 9 mars 2012

Manque une plume
Manque une note
Silence sous le chapiteau
C’est encore de la musique
Je vous dois beaucoup
Merci, si,do, ré, mi........

Thomas N, 9 mars 2012

L’éternité est là .... bien présente en nous ...
Un clown se meurt ...
Vive le Clown ... et le spectacle continue ...

J’ai fait 350 km ... pour venir te voir ... vous voir en Décembre à Lyon ...
Quel bonheur ...
J’en ferai d’autres des kilomètres ... avec le Cirque Plume ... les images ... l’atelier du peintre ... Plic et Ploc ... l’hamonie est-elle musicale ... non ... elle est éternelle ....

Merci ... bravo ... encore ... je cultive ces notes de couleurs que tu as composées pour le bonheur, le rêve de chacun ... avec toute la bande de ce magnifique Cirque de Vie ...

Permets moi de continuer à regarder le ciel et d’y voir tes notes scintillées sous le chapiteau du Coeur !!!

Je vous embrasse ... sans jamais vous avoir rencontré de près ... et je continuerai à vous embrasser de tout près dans mon coeur ...

Merci pour ce tu as offert ... ce que vous offrez chacun de vous ...

Il n’y a pas de vie sans la mort ...
Il n’y a pas de mort sans la vie ...
Si vous souhaitez comprendre la Vie ...
Attachez vous à comprendre la Mort ... (ND)

... ... ... Merci ... ... ...

Mime FREDDY (TRETS), 9 mars 2012

Avec "Plume" de 1984 à aujourd’hui, musicien et artiste tu as été ... et ta musique, ce que tu as été sur chaque spectacle continuera d’exister ...

Courage à ceux qui l’ont aimé

angesplumes, 9 mars 2012

Petit frère, il fait si beau ce matin ! Bientôt le printemps, mais mon coeur est en hiver. Je pleure notre poète, notre musicien, notre clown, parti rejoindre notre maman chérie et notre cécel. Il y a de la joie au royaume des anges et des torrents de larmes içi bas. Comme tu nous manques ! Je t’aime ! Merçi et courage aux plumes. Bises à michèle, Marius, Thais, Hélène !

Domi et Claude, 9 mars 2012

Vous voici mes chers Plume des anges inconsolables.
Votre chagrin est aussi le mien.
Au revoir cher Robert.
Adieu n’existe pas.
Nous irons tous au paradis.
Catherine

catlet.balandier@hotmail.fr, 9 mars 2012

Tu viens de briser les barreaux de mon coeur Robert. Ca fait mal.
Merci.
Je t´aime.
Je me souviens de Marius et Cosimo dans notre bus devant votre maison, Marius tu l´as sans doute oublié, (tu avais 3 ou 4 ans) mais comme Robert, un instant a suffit pour que tu sois à jamais dans nos coeur.

Thérèse, 9 mars 2012

Un Plume s’envole...
et un ange passe...

Anonyme, 9 mars 2012

« Je suis debout au bord de la plage :
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l’océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.
Quelqu’un à mon côté dit : « Il est parti ! »
Parti vers où ? Parti de mon regard, c’est tout !
Son mât est toujours aussi haut.
Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
Et juste au moment où quelqu’un près de moi dit : « Il est parti », il y en a d’autres qui, le voyant poindre à l’horizon et venir vers eux, s’exclament avec joie : « Le voilà ! »
C’est ça, la mort ! »
William BLAKE

Seule la poésie parvient à calmer la douleur de ce départ inattendu.
J’ai tant de mal à imaginer que la prochaine fois que j’inviterai les Plume à Elbeuf, Robert ne soit pas du voyage. Il y sera donc, par le coeur, la pensée, la magie du souvenir.
Cet homme a laissé sur sa route tant d’amour, d’humour, de talent. Toutes ses musiques me trottent dans la tête et dans celles des milliers d’anonymes pressés sous le chapiteau jaune qui en ressortaient des étoiles plein les yeux en chantonnant ces mélodies gravées dans leur mémoire. Robert convoquait les anges.
Si c’est avec eux qu’il a rendez-vous, je ne doute pas qu’ils sauront l’accueillir et pas davantage qu’il saura les faire danser.
Chaque rendez-vous avec les Plume était une promesse de bonheur partagé. Je souhaite que ça le reste pour la mémoire de Robert.
Je souhaite à Michèle et leurs enfants tout le courage d’affronter ce départ et au moins autant à ses frères et soeurs de Plume.
Avec toute mon amitié, votre tristesse partagée.
J’ai hâte de vous revoir.

Le Roux, Cirque Théâtre d’Elbeuf

Roger LE ROUX, Cirque Théâtre d’Elbeuf, 9 mars 2012

Tu es passé derrière l’Arc en Ciel, à cheval sur un rayon de miel
Pour pianoter sur la rampe des étoiles filantes,
Et à califourchon sur les quartiers de lune
Tu souris, tu ris
Et de ton baluchon à trésors,
tu sème des pétales de printemps
Qui virevoltent sur les villes et les campagnes,
Et tu répands tes fins duvets
Que tu avais gardé pour les "étés des plumes"
et pour tous ceux qui t’aiment.
Tu es partout.
On t’aime

E et G - 09/03/2012, 9 mars 2012

ROBERT MINY, Je ne te connais pas mais mon ass. les MINY du monde te suit à la trace, moi le président lors de mon prochain passage à Cramans chez ma cousine Françoise Maréchal, ta voisine d’en face j’irai présenter à toi et ta famille ma sympathie affectueuse.

Roger MINY, romyrogerminy@hotmail.fr 09/03/2012, 9 mars 2012

Il parait que les Plume vont aux anges...
Mais l’ange mélange les idées reçues.
Il préfère que les anges viennent au Plume.
Moi aussi je préfère.
Moi aussi.

Sabine, 9 mars 2012

Michèle, Marius, Thaï
Bernard, Pierre et "les plumes"
nous partageons votre chagrin. Puisse toutes les superbes farandoles de notes que Robert nous a laissées vous accompagner sur ce nouveau chemin sans lui ! Merci à lui, à vous pour la joie, le rêve, l’émotion apportés toutes ces années.
Robert, tu sais ce qui se passe de l’autre côté, pour toi maintenant que tout a basculé dans l’éternité, tu peux sourire et nous ne pleurer que pour nous, un amour t’attend, un amour te prend !

Edith & Stéphane Haslé, 9 mars 2012

C’est malin !

Un jour, chez toi, en sciant une planche
t’avais scié la table qu’était en dessous
c’que ça m’avait fait rire !

c’était pas malin

bisous

Fab, 9 mars 2012

part en paix petit frere tout notre amour t accompagne de l autre cote du decor tu as rejoint le miguon une histoire est grave a jamais a la raie au chevre nous t aimons et gardons toute ta gentillesse et le bonheur et d avoir partage ton chemin tu nous manque a ta famille du cirque a michele maruis tais bon courage a bientot

nicole langel b patrick ecluse 38, 8 mars 2012

Je n’y crois pas et pourtant... Robert bien sûr il y a tes mélodies, de tes vraies fausses notes, tout toi ... mais j’ai aussi en tête l’homme, nos échanges sur les moments difficiles que tu traversais et l’homme... amoureux de la nature, un chant d’oiseau, une salamandre... Grand Merci Robert aussi pour tes paroles glissées, ton regard, ta reconnaissance pour Mathieu, fiston accordéoniste autodidacte. J’ai été très touchée et ça fait du bien, c’est du bon. J’ai transmis.
Pensées à Michèle, Marius et Thais.
Longue vie aux Plumes.

Christine (Mouchard), 8 mars 2012

Je n’ai pas eu la joie de te connaitre... Mais j’ai eu celle d’apprécier les musiques et la belle et grande aventure artistique et humaine du Cirque Plume... Vous êtes tous mes grands frères et soeurs... Vous avez ouvert un chemin...
Avec toute mon admiration et mon amitié...

Nicolas (Les Nouveaux Nez), 8 mars 2012

J’te parles plus !

j’ai eu le projet,pour lundi, d’te faire une couronne de fleurs barrée d’un bandeau
"Bob tu déconnes"
j’aurais marché en pliant beaucoup les genoux...une blague
en gueulant comme un âne (Prévert)

Cet après-m’ ..recueillement...j’ai déhambulé dans la ville
Si
bémol
dièse ?!!
alors j’t’aurais m’né en bâteau jusqu’à la lune !
s’aurait été plus rigolo

J’embrasse tous ceux qui me liront
et les autres aussi

Fab le 08/03/2012, 8 mars 2012

Robert était un être cher à mon coeur. Lumineux et lunaire, son regard regardait au fonds des âmes avec bienveillance.

Christiane, 8 mars 2012

Un petit paquet enrubanné de pensées et de cœurs de toutes les couleurs. A l’intérieur : de la force, du soleil, de l’amour,de l’amitié, du courage, un clair de lune, la musique du vent...., un petit dé d’or, une aiguille et un joli fil pour continuer à broder la vie.

Pakoune, 8 mars 2012

Paroles de William BLAKE :

Je suis debout, au bord de la plage
Un voilier passe dans la brise du matin
Et part vers l’océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.
Quelqu’un à côté de moi dit : "Il est parti".
Parti vers où,
Parti de mon regard,
C’est tout.
Son mât est toujours aussi haut,
Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
Pas en lui.
Et juste au moment où quelqu’un auprès de moi dit "Il est parti",
Il y en a d’autres qui, le voyant pointer à l’horizon et venir vers eux,
S’exclament avec joie : "Le voilà".
C’est çà la mort.

William BLAKE (1757 - 1827)

Freddy (Mime - Trets), 8 mars 2012

Ce soir,
Devant son fragment de miroir
Le vieux clown est triste,
De cet adieu sans au revoir
Les larmes coulent sur le fard,
Sur son visage déformé et hagard.
Pour tous ceux de la piste
Mais aussi toutes ces âmes d’enfants ou d’artistes
Si captivées par tes musiques dans le noir
Souffle un vent glacé de désespoir.

Ils se rappellent ces instants de bonheur
De rêve et de magie
Ces instants de cœur à cœur
De joie et de nostalgie
Mais parfois aussi de douce folie.
Ils se rappellent
Les notes égrenées
Par le vieux piano à bretelles
Les rythmes endiablés
Les airs et les fragiles ritournelles.

Sous le chapiteau orphelin et désert
Quelque chose a frémi sur le sol
Une plume longtemps endormie a pris son envol
Elle s’est élevée dans les airs
A un temps tournoyé
Autour du grand mât
A pris ses ébats
Sous le feu croisé
Des projecteurs mystérieusement rallumés
Comme un oiseau pris au piège
Craignant qu’on ne la rattrape
A semblé hésiter à choisir son cap
Comme un pigeon voyageur
A trouvé la brèche dans la maison de toile
Puis a filé droit sur les étoiles
Semant derrière elle des perles de beauté
Et d’éternité.

C.T., 8 mars 2012

Hey Robert,
Ces petits riens qui font les grands tout… Que de moments partagés ensemble pendant ces presque trente premières années de vie… Quelle puissance, quelle richesse, quelle humanité...

Tu as toujours été là, dans mon décor, depuis ma naissance. Tu fais partie de ceux qui m’ont fabriqué, au plus intime. Depuis que le langage m’a permis de le formulé je vous avais nommé mes deuxièmes parents. Tu sais, il en est toujours resté ainsi…
Je ne peux imaginer la vie sans que tu sois quelque part, je ne sais pas ce que ça veut dire, peut-être le temps me le permettra-t-il... Je continuerai donc à te voir retourner ton yaourt dans ton assiette juste pour le plaisir de pouvoir y plonger la tête la première, à te regarder danser la grenouille sur scène ou plutôt n’importe où ailleurs, à entendre raisonner tes éclats de rire, à venir faire les fous dans votre lit quand j’avais 5 ans, à t’écouter des heures durant jouer et chanter sous la toile, à sentir ton regard posé si bienveillant et tes serrages de bras plein d’amour sincère. Je continuerai par l’esprit à te croiser sur le camp, à te scander un "Hey Wrobeut !" et à t’entendre me répondre "Hey Pauwline !"… Et puis tant d’autres choses encore…

Je suis profondément impressionnée, fière et touchée d’avoir partagé tant d’amour avec toi et d’avoir même pu être « du bonheur et un rayon de soleil » pour toi. Un rayon de soleil d’un grand soleil comme toi, ben dis donc !
Je me souviens d’une belle après-midi de printemps lors de notre dernier séjour à Salins, nous discutions de la véritable famille que nous sommes et des liens qui nous unissent. Tu m’avais dis « en fait, Pauline, tu nous bichonne dans ton cœur ! », tu avais trouvé la bonne formule et nous avions bien ri. Pas d’un rire de moquerie, pas d’un rire de blague, non, nous avions ri de ce rire d’émotion et d’amour que nous partagions souvent… Il en restera ainsi, oui je te « bichonne dans mon cœur ».

Compagnon de route depuis toujours, dans tous les sens du terme, tu auras fais ton dernier voyage, en ce triste mardi, dans ma voiture avec ma maman, ma deuxième maman de cœur et moi-même. On aura pu te serrer une dernière fois contre nos cœurs… C’est pas rien ça…
Je voudrais enfin te dire un immense merci mon très, très cher Robert, notre Maestro, pour qui tu es, pour la vie, pour tout… les mots sont si petits... Je vais devoir m’arrêter là car tu en as décidé ainsi. J’aurai pour sûr encore tant de choses à te dire et à partager avec toi tout au long de ma vie à venir…
Sois heureux.
Je t’aime si profondément…

Pauline "Popo", ta petite fille de coeur, 8 mars 2012

Robert, si tu passes au dessus de La Genête (Saône et Loire) jette nous quelques notes de ton accordéon afin que le ciel s’illumine.
Nous pensons à ta famille et à toute l’équipe du Cirque Plume.
Salut l’ Artiste.

Eric et Denyse - 08/03/2012, 8 mars 2012

Robert, nous sommes bouleversés d’apprendre ton décès. De nombreuses années sont passées sans que l’on se voit mais nous avons toujours gardé pour toi et Michèle une place de choix dans notre coeur : celle de l’amitié... Nous te souhaitons de trouver le repos là où tu as décidé de partir. Michèle, nous t’aimons beaucoup et t’entourons de nos plus tendres pensées. Marius et Thaïs nous vous souhaitons beaucoup de courage. Nous sommes de tout coeur avec tous les "plume" dans cette épreuve.

Thierry, Véro et Peran ANDRE, 8 mars 2012

"Qu’est-ce qu’il y a entre le verbe aimer et ne pa souffrir ?"

in "Entre le feutre et la feuille" page 72

Christophe Beltzung alias Léo, 8 mars 2012

C’est tellement triste de devoir dire plus jamais, plus jamais ta gentillesse, plus jamais ton sourire.
Cette petite musique qui nous trotte dans la tête pour toujours, accompagnateur de rêve, de lumière de tous les artistes a qui tu as donné des ailes.
J’embrasse Michèle, bien fort.

Michèle Bruhat, 8 mars 2012

Robert nous a quittés, pas sa musique, qui nous trotte à jamais dans la tête...
Après avoir aspergé de joie et de poésie votre belle troupe toutes ces années, sa musique, aujourd’hui nous arrache des larmes.
Plic Ploc...
Salut Robert, salut "maestro", salut l’artiste

Raphaële et Thibault, 8 mars 2012

"ne pleurez jamais d’avoir perdu le soleil, les larmes vous empêcheraient de voir les étoiles" R. Tagore
Merci pour ta musique sans frontières qui nous allait, qui nous va et nous ira encore longtemps droit au coeur et nous donne rendez-vous au plus intime et secret de nous-même, au plus drôle et facétieux également. Merci !

Emmanuelle, 8 mars 2012

Robert, je ne te connaissais pas mais je te suivais à la trace grâce à ma cousine de Cramans en face de chez toi, Françoise Maréchal et aussi en tant que président de l’association des Miny du monde. Mes passages sont fréquents à Cramans Robert, j’irais personnellement présenter ma sympathie et mon affection à toi et à tous ceux que tu aimais.

Roger MINY Président des MINY du monde, romyrogerminy@hotmail.fr, 8 mars 2012

très surpris et triste, je compatis au grand vide que la compagnie va devoir affronter.
Bien à toi , Bernard

dominique B . Besnçon, 8 mars 2012

Le cirque a perdu une plume, nous sommes de tout coeur avec vous.
Robert s’est envolé, mais son essence reste a jamais dans nos coeurs.
Merci à votre famille de rêves de nous offrir les couleurs que le monde au quotidien a perdu

Les oiseaux volants du Poupet, 8 mars 2012

Toute ma codonléhence et honneur à cet homme.
Soyer fort, courage !

Philippe, 7 mars 2012

Sacré Robert,
J’ai pas tellement aimé ton dernier sketch. Je préférais quand tu sautais dans les poubelles, quand tu te faisais un shampooing avec une forêt noire ou une salade de harengs. La cuisse de poulet derrière les lunettes, j’aimais bien aussi.
Cette fois-ci, c’était moins drôle. Ça m’a collé un truc qui coince dans la gorge.
Tu as choisi de t’arrêter là et il nous faut continuer la route avec ta silhouette qui rapetisse doucement dans le rétroviseur.
Oui, ce coup-là, c’était beaucoup moins drôle.

Jean-Marie, ton associé, ton ami, ton frère comme tu disais parfois., 7 mars 2012

C’était dans la fin des années 80, une amie m’emmena aux arènes de Lutèce pour voir « quelque chose d’incroyable », qu’elle me disait. Sous un petit chapiteau, dans la pénombre du rond de sable, le spectacle s’ouvrait par un ballet étrange d’un personnage moitié moine, moitié diable, à la Savonarole, qui emplissait d’eau des verres à la pipette.
C’était Robert, sous la capuche. Et c’était aussi la naissance de « Plume ». Depuis, nous nous sommes approchés, connus, aimés. Par les mots et par la musique. C’était mon frère de l’intérieur, même sans se voir souvent. Capable de traverser la France entière pour venir chanter au mariage d’un copain, piano planté sous les étoiles.
La voix de Robert : une source dans la rocaille, du corail dans le bleu de l’eau. Une invention sans mesure dans ses trouvailles musicales. Ce n’était pas un compositeur de salon, plutôt un compositeur de la sciure, mais aussi savant et mille fois plus entendu que bien des « grands noms », toujours juste. Un Boulez de chez Doisneau, un moineau symphonique.
Un poète aussi, sans complaisance et sans souci de distinction. Il torchait des chansons sans failles, qui parlait de sa faille. Et puis, ce jaillissement de sourire, ce « putain, on va le faire ! », cet éclat superbe des yeux. L’accordéon porté torse-poil, ses combats de matador avec les pianos, voilà les images de lui qui me reviennent.
Pas de nouvelles depuis deux ans. On s’était dit qu’on ferait « quelque chose » ensemble. Juste au téléphone des mots pudiques sur ses écorchures qui ne se soignaient pas bien.
Les premiers jours, on se demande comment on va faire sans lui, le monde est ébréché, il nous manque un bout de soi. Il va manquer toujours, mais le manque va grandir. En Irlande, on appelle les morts, les vivants, ils incitent à être plus près de la vie, à faire pousser leur lumière.
J’ai du mal à dire tu à mes morts. Ça se passe à l’intérieur, c’est privé. Mais nous, nous pouvons rendre meilleur le territoire où nous les portons, sans niaiserie, dans le soleil qu’ils nous infusent. C’est un grand morceau de soleil, Robert Miny, grâce auquel nous pouvons apprendre à nos monstres à venir nous lécher les mains.

J’embrasse Michèle, leurs enfants, et tous les Plume chers à mon cœur. Merci, Robert, merci, la vie.

Michel Arbatz, 7 mars 2012

Merci Robert pour tes magnifiques musiques, qu’elles t’accompagnent et te (et nous)bercent pour toujours. Merci l’artiste

Nidane, 7 mars 2012

le cirque plume m’accompagne depuis plus de 20 ans ...je suis très émue par la disparition brutale de ce bel artiste dont les musiques bercent mes rêves les plus fous !
pensées affectueuses à toute la troupe ,à sa famille,à ses amis !
...sa musique si belle ,d’une telle poésie !quelle est belle cette musique !

Sophie., 7 mars 2012

pensées à Robert et à sa famille

Maud, 7 mars 2012

Quelques notes de musique ...
Une pensée pour toi Robert, pour ceux qui t’ont aimé , ta famille et la belle équipe du cirque Plume.

Carmino D’angelo, 7 mars 2012

Je pense bien à toute l’équipe que j’ai connu il y a trente ans et à la douleur .que représente la perte d’un artiste comme Robert.
Amitié à tous
Jacquot des Bithume

Jacquot des Bithume, 7 mars 2012

ah le cirque plume !! que de bons souvenirs !! gamine , avec titoune, biboune et pauline ..des heures et des heures à regarder les répétitions , écouter les magnifiques musiques , apprendre et chanter les chansons... un génie est parti ! grosse pensée pour lui avec un pincement au cœur !! merci encore pour la musique ! pensée et courage pour ses proches !

eva, 7 mars 2012

Je te ne connaissais pas directement, mais nous nous sommes plusieurs fois rencontré. Tu auras été l’harmonie du cirque plume. Je pense bien à toi.

Zoé, 7 mars 2012

J’ai aimé être avec toi, ces moments qui m’ont construit, discuter musique et vie.
On croit toujours que l’on va recroiser les gens que l’on aime, que l’on va encore faire ensemble, vivre d’autres choses ou l’on sait déjà la place qu’il vont prendre des deux mains.
ça m’emmerde que tu sois mort. J’ai plein de trucs à faire ensemble, plein d’amour à composer avec toi.

Hyacinthe, 7 mars 2012

Grosse pensée a la famille et plus particulièrement a Thaïs. Courage <3

Salomé, 7 mars 2012

Cher Robert, la dernière fois que nous nous sommes croisés c’était à Ideklic, tu étais souriant et bienveillant, comme toujours... Continue à sourire et prends bien soin de tous tes "plume" depuis là-bas. Merci beau musicien.

Rose Sarazin, 7 mars 2012

Depuis Le Havre où les spectacles de Plume ont rendu tant de gens heureux depuis tant d’années, la disparition de Robert apparaît tellement irréelle...Il est donc toujours là !
Toute l’équipe du Volcan pense à lui, sa famille, ses proches.

Jean-François Driant, 7 mars 2012

Malgré le temps qui passe, nous pensons toujours à vous et plus particulièrement dans les moments difficiles que vous traversez.
Perdre un ami est toujours une épreuve, mais sachez que nous sommes avec vous par la pensée.
Nous vous présentons toutes nos condoléances et soyez assurés de notre amitié.
.

Jacky et Marie France BILLOD à Pontarlier, 7 mars 2012

Merci pour cette musique, dôle, mélancolique, joyeuse, un peu folle... indissociable de toute la poésie des Plumes... Que d’heures passées à rêver sur le fil... des notes. Bon voyage au pays des anges... Ils ont bien de la chance... pas nous.

Hélène, 7 mars 2012

Je vois une scène triste, un chapeau y est posé il manque la plume, elle s’est envolée, nous pleurons, Merci l’ Artiste pour m’avoir accompagner au piano, je visionne et garderai en moi ces moments magique avec le Cirque Plume et toi ! Repose en PAIX !! Tu nous manqueras !

julie. jean-jacques,martine,boris, marc, clara, djibril, 7 mars 2012

"Ainsi des hommes traversent les jours et les nuits du monde, cherchent et parfois trouvent pour quelle oeuvre ils sont un instant venus". (Henri Michaux).
Robert a traversé bien des jours et des nuits et a trouvé son oeuvre, l’a partagée avec tendresse et humour, poésie et lumière. Merci Robert pour nos routes qui s’étaient croisées, pour le Tango, joué il y a quelques mois dans ma campagne avec plein plein de cuivres et qui sera rejoué cette année, pour toi.
Pensées à tous les proches.

Sylvie Huguenin (Caen, 14), 7 mars 2012

Robert, c’est ton vieux prof de math de ta terminale, à Palente, ton ami de Vaire le Grand, ton admirateur sous tous tes chapiteaux merveilleux, je suis triste, revenant de la cérémonie de Cramans. Bien sûr, l’harmonie n’est pas municipale, ni les adieux cléricaux, mais c’était très bien, tu sais. Dans la foule immense, j’ai cru parfois te voir, sourire goguenard, gentil, toujours au bord du calembour : je ne croyais pas à ta disparition en chair et en os, je n’y croirai jamais en âme et en mélodies, ta vraie nature, impérissable...

Alain B. (Paradou), 7 mars 2012

Robert… je t’aime, Robert je t’aime.

Robert nous t’aimons, nous avons passé nos plus belles heures d’éternité ensemble

Nous portons en nous à jamais la joie de t’avoir connu, de t’avoir aimé et d’avoir été aimé de toi, toi qui tant aimait.
Des heures infinies de partage, de tendresse, de création, de rigolades, de musique, de poèmes, de chanson, de vie.
Des heures de voyage, de cantine, de petits matins froids et brumeux, d’heures d’autoroutes et de fuites d’eau au toit des caravanes.
Des heures lumineuses et intenses en spectacle, en partage avec tant de gens depuis toutes ces années.
Merci Robert pour la joie.

Merci Robert pour l’intime, le sacré, le précieux.
Pour le vivant et la beauté.
Pour l’humour et le trivial.
Pour l’amour.

Merci Robert pour ta générosité, tu donnais à chacun sans compter l’immense cadeau de ta présence lumineuse.
Merci pour ce présent : « être » et avoir été, à tes cotés.
Merci pour tes poèmes, ta musique, ton rire, tes calembours, merci pour la moutarde sur tes lunettes, merci pour la déconnade.
Merci pour la joie.

Je trouvais, depuis jeudi que le monde était désormais un peu moins habitable, aujourd’hui je le vois, je le sais habité de ta présence partout, j’entends ta voix dans le chant de la rivière qui court sous ma fenêtre, je vois ton amour dans le souffle du printemps venant, dans la terre, les arbres et le ciel.
Et je me souviens des premiers vers d’un poème que nous aimions ensemble.

Un univers dans un grain de sable,
Et le ciel dans une fleur des champs ;
Tenir l’infini dans sa paume,
Mettre l’éternité dans une heure

William Blake

Cocteau lui, écrivait que
Le temps des hommes est de l’éternité pliée…

Ce corps qui nous contient ne connaît pas le nôtre ;
Qui nous habite est habité.
Et ces corps les uns dans les autres
Sont les corps de l’Eternité

Et Baruch Spinoza ceci : Nous sommes compris dans le bonheur, dans l’actualité éternelle, usez des mots que vous voulez.

Pour finir, mon vieux frère lumineux, merci pour cette petite musique que tu as écrite, et que nous avons jouée ensemble il y vingt ans pour l’ombre et la petite boule rouge, ce moment de spectacle a été et est encore pour moi la quintessence de notre complicité créative.

Mon vieux Robert je te garde en moi aussi longtemps que je vivrais. Et après aussi.

Je t’aime Robert. Je t’aime.

Bernard Kudlak, 7 mars 2012

Présente hier, pour accompagner Robert, pour être ensemble,
pour réaliser ce départ,
m’assurer que c’était vrai…
Ma tête le savait mais mon coeur résistait.
C’est aujourd’hui que je réalise vraiment,
après lui avoir dit au revoir et partagé cet au revoir avec la troupe,
avec tout le monde,
avec tout ce monde !
Après la stupeur, l’incrédulité, l’irréel s’efface, et surgit le silence
C’est une grande peine qui m’envahit,
complètement, dans tout mon corps et tout mon coeur.
C’est douloureux
J’étais avec vous ce matin, et je chante pour Robert.
Je vous embrasse

Manue, 7 mars 2012

Le décès de quelqu’un qui était aimé est toujours une épreuve pour les amis de ses amis Parce qu’on connaît ces univers qui s’écroulent Parce qu’on voudrait les soutenir jusqu’au bord de la tombe Parce que c’est injuste de voir se terminer les belles histoires Parce que se révolter ne sert à rien
Amicales pensées

Jean-Jacques Schwien, 7 mars 2012

Avec le départ de Robert Miny, c’est à la fois du talent, de la fantaisie et une grande humanité que nous avons perdus. Avec toute notre sympathie

Christian Hamel, président du Club du Cirque et Martine, 7 mars 2012

gros pensé a la famille.

Teddy Agenon, 7 mars 2012

Artiste des étoiles, tu étais un homme tendre, drole, et sensible. Dans mon coeur une mélodie, ton sourire et ta gentillesse. Je suis triste. Adieu Robert.

Helene, 7 mars 2012

Déjà 6 jours que Robert a tiré sa révérence et nous n’arrivons toujours pas à y croire. Croire que nous ne partagerons plus ces moments chaleureux autour d’un poulet frites ou d’un barbecue dans notre maison entre mer et campagne à Plérin à refaire le monde, à parler de la vie. Sa simplicité, sa gentillesse, sa sensibilité nous avait tellement rapprochés de lui et d’Hélène que ça nous avait paru évident qu’il soit là... qu’il avait en fait toujours été là ! C’est une grande chance qui nous a été donnée de le rencontrer, nul doute qu’il laissait la même impression partout où il passait quand on parcourt tous ces messages. Depuis vendredi, il vient nous parler la nuit, si si !, on entend sa voix dans nos rêves...Robert, tu nous manques déjà terriblement, même si nos rencontres n’étaient qu’épisodiques. Au revoir Robert.

Michel et Sophie - Plérin (22), 7 mars 2012

Robert, tu étais homme de Cirque mais aussi homme de Plume : ton recueil de poésie que tu m’as fait découvrir l’hiver dernier s’ouvrait déjà et s’ouvrira encore à mes yeux admiratifs car je sais que sûrement, d’entre les lignes, s’envolera ton rire si franc , porté par ton regard si amène, avec cet œil bleu intense et doux à la fois . Un regard qui reste en nous, souligné d’un pli malicieux, rieur, avenant, moqueur parfois, jamais méchant .
Tes poèmes m’avaient frappé par leur qualité immédiate dans leur originalité juste, sans affèterie, sans trucage, par leur musicalité forcément et leur intelligibilité dépourvue de mièvrerie . Poèmes comme une source que n’aurait troublé aucun "métier", aucun apprentissage, d’une clarté saine et subtile .
La mélancolie qu’on percevait souvent dans tes compositions, l’a emporté . Je ne t’ai pas connu longtemps et j’attendais d’échanger encore avec toi rires, blagues autres propos sur la musique ou les poètes : tu manqueras ...
Marius, Thaïs, soyez fiers !

Daniel, d’Arc et Senans, 7 mars 2012

Salut l’artiste !
Tu nous a emmenés loin loin loin avec des musiques si poétiques et si originales, vibrantes, voyageuses, étranges, drôles, enjôlantes, rêveuses ... Tes musiques et ton univers si riche et si unique m’accompagnent souvent ; pour moi tu es toujours avec nous !
Que ce nouveau voyage t’apporte la sérénité. Pensées émues pour ta famille, tes amis et l’ensemble de cette troupe du Cirque Plume si magique qui nous apporte tant à chaque spectacle ! Merci.

Emmanuelle - 07.03.2012, 7 mars 2012

A Bernard, Brigitte , Alain et vous tous du Cirque Plume Toutes mes
condoléances . Quelle tristesse !!!

Alain Poisot Cie Rasposo, 7 mars 2012

Comment vous dire, avec de pauvres mots... La dernière fois que j’ai rencontré Robert, après une représentation à la Vilette, nous avons parlé longtemps... Les musiciens, même venus de l’autre bout du monde, ont en commun l’amour infini de cette belle dame, capricieuse, exigeante, insaisissable, que les grecs appelaient "Euterpe".
Musique, "aile de la danse" -du cirque- "essor à l’imagination" et encore "Science joyeuse aux pieds légers","Essence du temps qui s’élève"...
Peu importe le choix des instruments, de l’inspiration ou de la technique, du public, l’émotion vraie et sincère ne trompe jamais... Je venais d’écouter pendant le spectacle la musique de Robert, qui semblait si évidente, si parfaitement adaptée à celui-ci, juste et belle comme une source claire coulant dans le soleil... Et dont il m’expliquait la genèse, pleine d’incertitudes, de remises en question, de ratures et même de colère... Je sentais entre nous une chaleureuse compréhension, celle que partagent ceux qui ont vécu des émotions semblables sur de mêmes chemins...
Puis nous avons parlé de la vie, des mille difficultés de cette "vraie" vie de merde à côté de la musique, de l’infinie tristesse de ne pouvoir gommer et re-écrire les passages où l’on s’est trompé, pourquoi pas ? Comme cela est possible sur une partition...
"Choisi de nous quitter", que je ne voulais d’abord pas comprendre... Quelle détresse, derrière cette façade de musicien accompli, reconnu, aimé du public et des interprètes...
Encore une citation qui me traverse la tronche, celle-ci en entier, d’un aphorisme d’Omar Kayham :
"Suppose que tu aies vécu cent ans, heureux, et qu’il te reste cent ans, tout aussi heureux, à vivre.
Quel est ton destin ?
Suppose que tu aies résolu l’énigme de la création,
Quel est ton destin ?"
Mais il avait 70 ans quand il écrivit cela...
Très chers et bons amis, dites à Robert et à tous ceux qui l’ont connu toute ma peine, et celle d’Ann-Cathrine, qui adorait sa musique.
Nous vous embrassons tendrement

André et Ann-Cathrine, 7 mars 2012

Comme tous ceux qui ont croisé Robert un jour, j’étais juste contente qu’il existe.
Je ne sais pas pourquoi j’écris, pour être moins triste, ou moins en colère, ou moins sonnée.
Et aussi parce que je suis loin, de lui, de vous tous, et que le chagrin c’est toujours encombrant, surtout seule, avec tout ce froid d’un coup, ces larmes qui coulent toutes seules de leur côté, cette boule qui passe du ventre à la gorge et de la gorge au ventre, ce cerveau embrumé qui ne comprend pas, qui ne veut pas, mais qui ne peut rien ;
cette impuissance écrasante.
Ces rires et ces sourires, ces blagues et ces ritournelles, ces yeux si bleus, cette gentillesse et cette douceur, et tous ces moments partagés, que du bonheur, tous ces petits morceaux de « mon » Robert après lesquels je me mets à courir dans tous les sens, en réalisant apeurée que je risque bien de ne plus les revivre en vrai...
Nous serons sûrement très nombreux à vivre avec une petite bulle de Robert coincée dans le coeur ou dans la tête, Robert éparpillé sur nous tous comme une étoile ou un rayon de lune...
Tendres pensées à Michèle, Thaïs et Marius et à tous ceux qui l’aiment fort...
Désolée de me répandre ainsi, mais grand merci à vous tous d’exister.
J’aimerais bien vous embrasser, vous serrer fort,

Isabelle, 7 mars 2012

magnifique musique du cirque plume en deuil !!je pense bien à toute la troupe ,cette famille qui à su si bien accueillir ,notre fille Charlotte !!Condoléances à la famille de Robert et du courage au reste de la compagnie ,continuez à nous faire rêver !!

mary, 7 mars 2012

Au revoir l’artiste ! J’ai gouté et apprécié ta musique à travers vos spectacles, j’ai partagé un peu de vous avec mon bon ami Nonosse ! J’espère d’ailleurs qu’il t’a accueilli là-haut !

Dom, 7 mars 2012

Jean-Noël PERRIN à tous les artistes du cirque Plume ,

Suite à la cérémonie dédiée à Mané ; c’est ainsi que nous appelions Robert en classe de 3ème en 1967 , il y a maintenant presque 45 ans ; j’ai remis à Jean-Marie une photo de classe .
J’ai partagé avec Robert quelques jours d’intimité comme pensionnaire au CHS de Saint-Ylie , fin janvier , début février 2012 .
Je garderai à jamais le souvenir d’un homme généreux , à l’écoute , doté d’un humour à la fois corrosif et drôle ,toujours tourné vers l’amour de son prochain .
Son sourire malicieux valait plus que tout .
Puisse le cirque Plume prolonger l’aventure et continuer à nous offrir ces moments de joie extrême qui nous aidaient à nous sentir humains .Puissions nous continuer à lui montrer combien nous l’aimions et combien nous l’aimerons toujours .

JEAN-NOËL PERRIN .

Jean-Noël Perrin, 6 mars 2012

Salut Robert.
Tu t’es caché, mais tu souris toujours sous ta musique.
Sans fin possible, cette fois.

Thierry, 6 mars 2012

Maestro, aunque hoy el Circo llora tu pérdida tenemos tu música infinita. Me gustó mucho conocerte.

pricelena@gmail.com, 6 mars 2012

Je suis très triste en apprenant cette nouvelle. J’ai une telle admiration pour le cirque plume. Il m’a apporté beaucoup de joie et de rêve, je ne l’oublierai jamais.
Merci Robert pour ta musique qui dégage tant d’émotion et de sensibilité.
Toutes mes condoléances.

Mireille, 6 mars 2012

Courage thais et tu s’est que si tu a besoin je suis la. Bisous je t’aime <3 soit forte et j’embrasse ta famille et je t’embrasse aussi Bisous <3

manon, 6 mars 2012

Good bye, Robert, may you be healed by the song of the Universe like you healed so many of us.

Paul Rossi, 6 mars 2012

Une plume s’envole mais sa musicalité reste,indélébile, intense,à la fois puissante et fragile,douce, mutine,tendre,joviale...
Tant de souvenirs liés à vous et à vos créations poétiques,insolites, qui ouvraient tant de possible à nos rêves les plus fous de spectateurs émerveillés...
J’ai vécu tant de rêves éveillés en votre compagnie sonore et artistique, toujours émue, touchée, la sensibilité à fleur de peau...
Ciao l’artiste,toutes mes pensées aux Plumes et surtout
MERCI ROBERT !

Gaëlle Duffait, 6 mars 2012

Cette musique, ta musique ... c’est la plume d’ange, c’est la magie quand vous faisiez tous votre cirque.
Pars avec ces notes qui montent droit vers les étoiles et que ces étoiles portent la troupe des enchanteurs.
Paix à toi qui abandonne et courage à ceux qui restent.
Marie B - Perpignan le 06/03/2012

Anonyme, 6 mars 2012

Mes condoléances à toute la famille pour ce triste évènement, plus particulièrement à Thaïs que je connais mieux, étant dans son collège.
Toutes mes pensées et mes encouragements vont vers vous.

J’embrasse toutes la famille, soyez forts.

Audrey Le Gall, 6 mars 2012

"... C’est fini la mer c’est fini
Sur la plage le sable bêle
Comme des moutons d’infini
Quand la mer bergère m’appelle." Léo Ferré
Tu m’as souvent parlé et souri quand je n’allais pas bien ... il ya longtemps. Merci et salut Robert. Que le soleil te réchauffe, que la terre te soit douce et que ta route soit belle.
Sympathie à ta famille, à tes amis et à tous les Plume !

Pascal Ott, 6 mars 2012

0n t’aime Thaïs, sois forte. 0n est là.
Gros bisous. Love.

Tes amis., 6 mars 2012

Petit Frelin tu as changé de chemin.Tu as gonflé toutes les voiles de ton coeur,tu es parti voir les étoiles, tes marraines depuis toujours. Petit Frelin , les fées t’ont béni, ta musique nous emplit . Petit Frelin ,tu es espiègle et parfois très sérieux . Tu as dit l’amour ,la mort, la vie avec tes couleurs , avec tes mains sur le piano...quelle merveille. .Merci Petit Frelin, la toile sur laquelle tu peints est l’infini du ciel...La lune en croissant , son étoile dedans, petit Frelin est là. Tout est parfait...il y a du soleil sur la table et des fleurs sur le plancher.....isa.

Anonyme, 6 mars 2012

Paix et Lumière sur Toi L’Artiste !
Je vibrais à chaque fois que, tout jeune, je voyais passer les roulottes du cirque Plume dans la belle région de Franche-Comté.
Ta musique reste un message de joie.

Bernard Inconnu, 6 mars 2012

Je suis bien triste d’apprendre cette nouvelle. L’âme musicale du Cirque Plume envolée, je lui souhaite bon vent. Mes condoléances à la famille d’art et de sang. Pensées.

Laurène Praget, 6 mars 2012

quelle tristesse je l’ai connu il ya plusieurs années au début de cette avanture de cirque.. un qu’il repose en paix...
felix 06/03/2012

felix sabal lecco, 6 mars 2012

Des souvenirs maintenant, que des souvenirs ... du temps partagé au lycée, puis quelques images à l’écluse et enfin l’artiste. Adieu Robert.

Elisabeth, 6 mars 2012

Robert, tu vas laisser un grand vide
mais on est pas prêt de t’oublier mon gars

Philippe (Mouchard), 6 mars 2012

Je te connaissais depuis petite, j’ai tant de fois entendu ton rire si sonore qui résonne encore dans ma tête depuis le jour où Stéphane nous a annoncé ta mort. Je voudrais te dire merci pour toutes les fois où tu m’a accueillie chez toi, merci de m’avoir emmenée avec toi à la villette où j’ai pu découvrir en profondeur la vie du Cirque Plume, tout simplement merci d’être entré dans ma vie. Je regrette juste que tu en sois sorti si vite. Pendant la cérémonie à Cramans j’étais derrière l’autel et je pouvais regarder tous ces gens qui te connaissaient plus ou moins te pleurer, tes amis du cirque effondrés de chagrin. Après la cérémonie je pleurais comme une Madelaine et mon père m’a dit que quand on pleure comme ça c’est de l’amour. Je ne savais pas que je te portais autant d’amour mais je suis contente d’en avoir pris conscience. Une grosse pensée à Thaïs que je vois presque tous les jours depuis bien longtemps, à Marius, à Michèle, à ton père, à ta famille, à Nanard, à Pierre, à Laurent, à Hugues, à Alain, à tous tes amis du cirque, à tous tes amis de la bande de Cramans-Champagne dont font parti mes parents, à tous ceux qui te pleurent.

Merci Maestro de m’avoir laissé du temps pour te connaitre toi et ton univers poétique et musical.

Emmanuelle, ou Manue de Cramans., 6 mars 2012

Un musicien qui s’en va,c’est le ciel qui s’assombrit un peu plus.Il y a des parties de soi-même qu’il est si douloureux de perdre...Je pleure et pense à vous tous.Je vous embrasse.

Jean (du Palais), 6 mars 2012

J’ai une grosse pensée pour toute la famille, en particulier pour ma petite Thaïs que je vois tout les jours au collège. Courrage.
Je voulais lui dire que à n’importe quel moment je suis là pour elle si elle en a le besoin. Je t’aime.

J’embrasse toute la famille. Restez fort. Je pence à vous.?

Julie Mathieu, 6 mars 2012

Robert, c’était deux rires pour le prix d’un.Tu étais très bon public et avec toi, il y avait d’abord le premier rire , court,instinctif et puis quelques instants plus tard , quand tu avais digéré le bon mot, la situation, l’histoire, il y avait ce grand rire explosif, sonore et presque sans retenue.
Et puis, pour ses amis de Cramans, c’était une musique de nuit involontaire celle-là qui avait réussi à faire perdre le sommeil à tout un refuge.Là-haut, tout là-haut,puissent-ils avoir le sommeil lourd !Et si un jour de tonnerre, vos enfants ont peur,dites-leur que ce n’est que Robert qui dort.

Jean-Marie , Cramans, 6 mars 2012

Je suis triste et je garde cette musique de Robert que vous m’avez offert pour mon court métrage comme un cadeau précieux. La nature passe, c’est elle la plus forte. Amitié Yves Osmu

Yves Osmu, 6 mars 2012

Une rencontre simple et furtive que je n’oublierais pas. L’esprit de ton accordéon résonnera encore. Merci.

Marie-H, 6 mars 2012

à Robert,
Je me souviens vous avoir rendu visite à la Villette et découvert pour la première fois votre univers si fantastique et tellement original ; on avait discuté de piano... Et puis de la dernière fois où tu me parlais de tes pommiers dans ton grand jardin. J’aurais tellement voulu aussi être avec toi et tous tes proches aujourd’hui pour ce dernier au-revoir pour ton dernier voyage. Tu nous manqueras..........

Patrick, 6 mars 2012

Des notes de poésie qui nous troublaient chaque fois que nous avons eu l’honneur d’assister au" magic cirque Plume"....
et puis le bruit qui court annonçant le départ précipité de Robert.....putain que ça fait mal !
Il y a quelques jours, je faisais connaitre votre univers musical à de jeunes gens qui ne connaissaient pas les "plume" et ce matin j’apprends la triste nouvelle !
je garde le beau souvenir d’une fin de spectacle arrosée avec toi Robert l’hiver dernier à Amiens... tu avais peur, tu avais mal mais tu espérais comme toujours....
Tu fais partie des gens qui vont nous manquer ...horriblement !
En cet après-midi de répèt chez les Baladins, nous pensons à toi Robert...à toi Michèle...à tes enfants et à tes frères et sœurs du cirque...si poétique ! Ce soir nous t’écouterons...en hommage...Sois en paix Maestro !

Tendres pensées d’une équipe qui vous a si souvent et trop rarement croisée sur les routes....
Nous sommes en pensée tout près de vous...courage, le vent pousse toujours les nuages !

Gaspar...pour les Baladins du Miroir

Les Baladins du Miroir, 6 mars 2012

Hoooo ! tristesse et gratitude de ton inspiration tellement envollée.... un grand vent de chaleur pour les amis, famille collègues . lc’est le dessus des nuages qui vont se régaler de tes précieuse mélodies ....

nini Tout samba’l, 6 mars 2012

C’est avec une grande émotion et une profonde tristesse que j’ai appris la dispartion de Robert.
Je n’ai pas de mot pour exprimer ce que je resens
Actuellement sur Paris, je n’ai pu être là hier. Josiane, ma femme présente hier à Cramans m’a narré cette cérémonie, il n’est pas parti seul...
Je pense très très fort à vous ;
A bientôt de vous revoir

Dom Lainé, 6 mars 2012

I am sending all of my thoughts, love, and energy to Robert’s family, Plume
family, and friends. I am truly saddened. Robert, you always showed me so
much kindness, and I will miss the humour and warm energy that you brought
with you. You will be missed by so many.
With love,

Diane, 6 mars 2012

Nous sommes très attristés par cette nouvelle.
Nous ne pourrons malheureusement pas accompagné Robert á l’église.
Nous serons de tout coeur avec vous.
Bien sincèrement

Jean-Luc Wolff, 6 mars 2012

Nous avons été terriblement choqué d’apprendre le décès de Robert.
C’est arrivé le même jour que celui d’une personne que nous connaissions en charge de la Grainerie où vous serez bientôt.
Nous pensons beaucoup à lui, et sommes à vos côtés dans la tristesse et le recueillement en ce jour de funérailles.
Nous avons une pensée toute particulière pour Michelle, Marius et Thaïs...transmettez leur notre soutien s’il vous plaît.
Toutes nos condoléances,

Kim et Guyom, 6 mars 2012

Nous partageons également votre peine, la disparition d’un musicien n’est jamais anodine, heureusement ils nous laissent leur musique, un petit peu de leur présence auprès de nous.
Sincères amitiés à tous de la part de La Commanderie, merci de nous avoir informés.

Jean-Bertrand Gonnet, 6 mars 2012

Robert,
Je m’adresse à toi une dernière fois pour essayer de faire mon deuil à 5000 km de là. Je regrette de ne pouvoir pas partager la douleur de ton partir et te saluer une fois encore.
Robert qu’as-tu fais ? Tu as déserté cette vie que tu avais tant semé de notes, de magie et de bonheur. Ton absence est lourde, mangeur d’étoiles comme t’aurais appelé Romain Gari qui est parti comme toi dailleurs. Pourquoi nous laissez vous ,vous autres ? quelle souffrance terrible t’as fais faire ce choix ultime malgré tout l’amour que tu portais ?
Je te pleure, tu me manque et même si on ne se voyait pas si souvent, ta présence au monde me rassurait
PS :Je voudrais vous serrez fort dans mes bras, tous les amis

Malika Moine, 6 mars 2012

Je vous envoie mes plus sincères condolescences et beaucoup de pensées positives pour ces moments difficiles.
cordialement,

Marie-Eve, 6 mars 2012

Chers Amis,
Nous avons appris avec une grande tristesse la disparition de ce complice de la première heure, un vrai tendre dont la formidable humanité rayonnait dans chaque instant de chacune de vos créations. Un poète dont la partition donnait le ton incomparable qui vous caractérisait, où l’on reconnaissait immédiatement ce désir de dire la beauté et de retenir au loin le chaos.
Robert vous quitte certes, mais il restera toujours présent car il est ce sourire de Plume, celui qui annonce que le temps de la représentation sera celui d’un rêve éveillé, ce rêve d’enfance que l’on voudrait se réapproprier à jamais.
Il savait nous faire rêver avec ses notes mutines, vous saurez le garder au chaud dans vos cœurs et nous saurons désormais que chaque fois que nous vous retrouverons, il y aura dans vos yeux, le sourire de Robert.
On l’aimait, on vous aime.
Nous ne t’oublierons pas Robert.
Amitiés.
Toute l’équipe du Carré Magique.

Philippe Le Gal, 6 mars 2012

Chers tous et toutes du cirque Plume,
C’est avec émotion que l’équipe de la Villette a reçu la nouvelle du décès de Robert Miny. Chacun d’entre nous, spectateur fidèle de PLUME s’il en est, garde en tête une mélodie attachée à l’un de vos spectacles. Alors une dernière fois, et comme le dit Pierre Kudlak à la fin de chaque représentation : "Merci Robert !".
Toute l’équipe de la Villette se joint à moi, pour dans ce moment douloureux, témoigner auprès de vous, de notre amitié et de notre estime.

Frédéric Mazelli, 6 mars 2012

Toutes mes sincères condoléances à toute l’équipe ainsi qu’à la famille MINY.
je ne connaissais pas M. MINY personnellement mais suis de tout coeur avec vous et suis attristée de la perte de ce grand maestro et compositeur.
bien sincèrement.

Pina Pegeot, 6 mars 2012

Un coup sur la tête en ouvrant mes mails, hier au soir...
Et juste ces quelques mots pour être, autant que possible, avec vous...

Raoul Gagliolo, 6 mars 2012

Hoooo !!!! Grande tristesse bien sur chargée de gratitude pour ton inspiration, Un grand vent chaud pour vous ses amis famille et collègues... C’est les dessus des nuages qui vont être contents et vont se régaler de tes mélodies

Nini Tout samba’l, 6 mars 2012

A toute l’équipe du Cirque Plume, nos pensées les plus chaleureuses dans ce moment de grande tristesse.

Philippe Buquet et toute l’équipe de l’Espace des Arts/Chalon sur Saône - (...), 6 mars 2012

ais oublié :
Parti trop tôt . . . parti trop jeune . . . parti avant son heure . . . ou . . . parti tout simplement . . . mais pourquoi lui/elle ??? trop de questions . . . En regardant le ciel, on se dit qu’ils veillent sur nous. On pense souvent à eux . . . Le matin . . . Le midi . . . Le soir en regardant les étoiles . . . la lune . . . Une date . . . Une chanson . . . Un endroit . . . Une odeur . . . Une photo . . . et une larme qui s’échappe . . .

sylvie Dubourg, 6 mars 2012

Cher Robert,
"Quand il ne restera que la mémoire du vent dans les arbres", il reste ta mémoire aujourd’hui.
C’était ma favorite et j’aurai cette partition en souvenir de toi.... et ne désespère pas d’y arriver un jour !
Nous avions une autre affaire qui trainait depuis la dernière tournée de Plume à Paris... j’ai bien peu qu’elle reste encore longtemps en attente... comme quoi, il ne faut jamais attendre et faire lorsque c’est possible. Je m’en souviendrai.
J’envoie mes sincère condoléances à toute la famille, Michèle et les enfants.
Je suis tellement navrée de cette triste nouvelle.

Ribambelles, Richesses, Royaume
Originalité, Œuvre, Oasis
Beauté, Bonté, Brouillard
Énergie, Efficacité, Envol
Rires, Ramage, Renaissance
Tic Tac, Toc Toc, Tintamarre

Amitiés.

Sylvie Dubourg, sysylvie.dubourg@gmail.com, 6 mars 2012

Le directeur régional des affaires culturelles, le service spectacle vivant et l’ensemble des personnels de la DRAC de Franche-Comté s’associent à l’hommage rendu par Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication, à Robert Miny à l’occasion de son décès et présentent à son directeur artistique et à toute l’équipe du Cirque Plume leurs plus sincères condoléances. C’est une grande perte pour le milieu bisontin et le cirque contemporain.

Claire CHATON-AUBEY, directrice régionale adjointe des affaires culturelles (...), 6 mars 2012

Hommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, à Robert Miny
Paris, le 4 mars 2012
Le Cirque Plume et l’ensemble du monde du cirque viennent de perdre l’un de leur plus grands "maestri", Robert Miny, à l’âge de 58 ans.
Co-fondateur de la célèbre troupe bisontine, qui compte parmi les protagonistes du renouveau du cirque dès la fin des années 70, Robert Miny a été de toutes les aventures du Cirque Plume, depuis l’emblématique "No animo mas anima", véritable spectacle manifeste du cirque contemporain, au récent "L’atelier du peintre", en passant par ces spectacles comme "Toiles" ou "Plic Ploc".
L’univers musical de Robert Miny, artiste autodidacte, passionné d’accordéon et de peinture, nourrissait parfaitement la démarche poétique de Bernard Kudlak, directeur artistique du Cirque Plume, avec cette même sensibilité et générosité qui ont conquis des centaines de milliers de spectateurs dans le monde.

Anonyme, 6 mars 2012

Chers amis du Cirque Plume,
Comme vous tous, nous sommes très tristes à la lecture de cette annonce.
Nous pensons bien à vous tous, à la famille et aux amis de Robert.
Nous pensons aussi à toute la belle "empreinte" de Robert.
Quand le Cirque Plume reviendra à Rezé, pour nous Robert sera dans vos valises....
Nous vous embrassons affectueusement.
L’équipe de l’arc.

Maurice Cosson - directeur, 6 mars 2012

Même un clown peut ne pas trouver une phrase drôle pour cacher la tristesse d’une absence. C’est pourquoi je vous adresse ces deux pensées bouddhistes.
La vie est fragile à l’image de la rosée délicatement suspendue aux herbes, en gouttes de cristal qu’emporte la première brise du matin. (Dilggo Khyentsé Rinpotché)
la mort n’est ni déprimante ni séduisante, elle est tout simplement une réalité de la vie.
( Sogyal Rinpotché )
amitié sincère ; pascal BOBOF

Pascal Boffy CIRQUE BOBOF, 6 mars 2012

A vous, Nanard, Piotr, Brigitte et tous famille proche et élargie . Vivons ce moment de fraternité qui rapproche passé et futur dans ce présent que nous vivons avec tristesse. Vivons heureux, c’est le message que je veux garder de Robert.

Didier Moniotte, 6 mars 2012

J’ai une pensée toute particulière pour Thaïs car c’est elle que je connais le mieux, je la côtoie au collège.
Ma Thaïs, je pense fort à toi, courage.

Mathilde Rolet, 6 mars 2012

Merci Robert pour ta poésie, ces instants de tendresse musicale, qui resteront toujours gravés dans nos mémoires et surtout dans nos coeurs.

Gilbert Fillinger - Amiens, 6 mars 2012

Adieu,je meurs,n’en accusez personne
et pas de cancans,le défunt avait horreur de ça
l’incident est clos
le canot de l’amour s’est brisé sur les rochers du quotidien
pardonnez-moi,ceci n’est pas un moyen
mais moi,je n’ai pas d’autre issue
aimez-moi
je suis quitte avec la vie
inutile de passer en revue
les malheurs,les douleurs
et les torts réciproques
adieu...soyez heureux

Maiakovski(il tenait ce poème dans la main quand il s’est suicidé)

Hervée, 6 mars 2012

Les hasards de la vie m’ont permis de connaitre Robert à l’école d’architecture à Nancy.
Nous avons été colocataires pendant quelques mois puis nos chemins ont divergé.
La première fois que je l’ai revu sur scène a été un immense plaisir ; j’ai retrouvé cette vitalité et cette joie de vivre. J’ai trouvé qu’il avait une pèche fabuleuse.
Je suis allé lui dire un petit bonjour lors de la première représentation de l’atelier du peintre à Salins et je me réjouissais du futur spectacle.
Je ne suis pas un artiste ni un musicien mais j’ai beaucoups aimé ta musique Robert et aussi de te voir déambuler avec ton accordéon.
Adieu Robert
Avec toutes mes condoléances à sa famille et ses amis.
Une pensée particulière au 3è colocataire Alain Parent que j’aimerais bien revoir un jour.

jean-marie laurain laurain.jean-marie@orange.fr, 6 mars 2012

comment imaginer n’avoir plus que ton silence.....
Tu vas me manquer mon Robert,
l’oiseau doit être abattu, se secouant les plumes pour tacher de revoler, Marius , Thais, Michèlle, milles pensées a vous......
j’ai mal pour ça

manue, 6 mars 2012

Depuis les débuts de Plume et la petite roulotte à Pagnoz, combien d’instants d’émotion, de rires, de joie, de rêves partagés sur les gradins de tous vos spectacles ! la vie de nos enfants en a été transformée, le cirque ayant, grâce à vous, fait partie intégrante de leur enfance et pour l’aînée, de sa vie d’adulte. Adieu et Merci à Robert Miny pour ses musiques magiques. Notre tendresse et beaucoup de courage à tous les "Plume".

Michèle, 6 mars 2012

Nous avions découvert le Cirque Plume avec Plic-Ploc et l’Atelier du Peintre. Nos yeux s’ouvraient comme des enfants, devant ces spectacles où la musique était en harmonie avec chaque mouvement. De grands moments d’apaisement ... dans ce monde si dur !!! Nous ne vous connaissions pas, M. Miny, mais les clowns musiciens de notre collection ont joué une douce mélopée, ce lundi 5 mars, accompagnant une "plume" qui s’est envolée ... Toutes nos condoléances à la famille du Cirque Plume. Nous vous attendons avec impatience à Besançon pour un nouveau spectacle ... en hommage ...
Courage à vous tous.

Janine et Bernard Convercey, Besançon, 6 mars 2012

C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le décès de ROBERT un GRAND HOMME DE LA MUSIQUE. Je ne l’ai pas beaucoup vu mais je n’ai entendu dire que du bien de lui.
Repose en paix et sois sur que toute personne qui t’a connu ne t’oubliera pas.
Que le CIRQUE PLUME continue en ta mémoire.

ANNIE de MOUCHARD, 6 mars 2012

« Un homme arrive au paradis. Il demande à un ange de lui montrer le chemin qu’ont dessiné ses pas sur la terre. Par curiosité. Par désir enfantin de voir et de savoir.
Rien de plus simple dit l’ange, allez vers cette fenêtre et regardez.
L’homme approche son visage de la vitre et contemple la trace de ses pas sur la terre, depuis son enfance jusqu’au dernier souffle.
Quelque chose l’étonne : parfois il n’y a plus de traces. Parfois le chemin s’interrompt et ne reprend que plus loin.
Ces absences dit l’ange correspondent à ces jours où la vie était trop lourde pour que vous puissiez la porter. Je vous prenais alors dans mes bras, jusqu’au jour où la joie revenait et vos forces avec elle… »

nous venons d’apprendre la nouvelle par hasard, dans le progrès
on pense à toi robert
et à ta famille

vincent et christine vers en montagne, 6 mars 2012

Musique des anges...tes musiques accompagnent ma Vie depuis si longtemps.
Et puis, j’ai croisé Thaïs...dans mes cours de musique, sur ler bancs de l’école où nous avons fait écouter ta musique aux camarades durant quelques cours. Nous nous sommes presque rencontrés..mon coeur est si triste aujourd’hui.
Beaucoup de pensées et de douceur à Thaïs ainsi qu’à sa famille, également à tous "les plumes". Continuez à nous faire rêver, s’il vous plaît...Robert est là, partout, et surtout dans les coeurs.

Nath (accordéoniste, enseignante mais surtout artiste de coeur), 6 mars 2012

A Marius, a Thaîs, a Michèle, a tout ses copains, mes condoléances.
Rien ne se crée rien ne se pert, tout se transforme, disait le grand Albert.
Tu as transformé le monde d’une des plus subtile et élégante manière qui soit ;
Merci à toi le grand Robert.

Serge Lucas. ( Graine de Vie), 6 mars 2012

ROBERT !!! qu’as tu fais !! je n’ai même pas eu l’occasion de te dire au revoir ! Tout se bouscule dans ma tête. Notre première rencontre à Pagnoz.. Quelques soirées à Besançon
et d’autres encore.. Et à chaque fois, je te regardais et la je remerciais le ciel de t’avoir rencontrer . Tu étais si..... enfin bref, tu sauras ce que je pense de toi quand on se retrouvera . Je ne t’oublierai jamais. Michèle mes pensées vont également vers toi ainsi qu’a vos enfants. j’espère te revoir un jour..

MUMU, 6 mars 2012

Et soudain un grand vide ! Mon frère adoré,mon artiste préféré,notre maestro à tous,tu as décidé d’entrer dans la lumière. Tu nous faisais tant rire,je ne pensais pas qu’un jour tu nous ferais pleurer. Maintenant il n’y a pas qu’une étoile qui brille mais deux : toi et maman. Quelle douleur !

ta p’tite soeur Pascale, 6 mars 2012

Une pensée tendre et amicale pour Robert et pour vous tous si proches de lui.

Agnès (ex Cautain), 6 mars 2012

Je suis de tout coeur avec vous chère ’’ gagne’’ des Plumes...Car la mort est surtout difficile pour ceux qui restent...

jacinthe (Montréal), 6 mars 2012

Je ne l’ai appris que ce soir, ça m’avait échappé dans le flot des infos des derniers jours... Et c’est vraiment une grande, grande tristesse. Que dire d’autre ? Pfffhhh...

Anne, 5 mars 2012

Ce soir je chante la belle berceuse que tu nous as offerte :
BERCEUSE DE L’ELEPHANTEAU

Il se fait tard pour l’éléphanteau
A mis sa guitare au porte-manteau

Dessous la couette il s’endort bientôt
Plus de galipette – un bon gros dodo !

Il se fait tard pour l’éléphanteau
Mais quel bruit bizarre on entend bientôt ?..

…Petite musique de nuit
La planète bleue voyage
Tout le monde s’est endormi
Voie lactée, pas de péage…

Quel bel instrument le bout de son nez
C’est du ronflement très sophistiqué

Sonne la trompette ou le mirliton
Chantent clarinette et contrebasson

Petite musique de nuit
Sur les étangs sur les mares
Petite musique de nuit
Allumez vos nénuphars

Sous la ronde lune pendant ce temps-là
Court un somnambule - un zèbre en pyjama !

Il a mis les voiles, l’éléphanteau
Du ciel plein d’étoiles a fait son manteau

Invente au hasard quelque mélodie
Est-ce du Mozart, cette symphonie ?

Petite musique de nuit
La planète bleue s’égare
Petite musique de nuit
Allumez vos nénuphars

Madame Girafe est sur les genoux
S’invente une histoire à dormir debout :

Le marchand de sable est passé
La lumière est tamisée
Mais qui ronfle ?.. il a dû laisser
Le moteur du camion tourner…

Paroles et musique : Robert Miny

Madame Girafe...Caroline Simonds et tous l’equipe du Rire Medecin, 5 mars 2012

Pour être musico
Faut être un drôle de zozo
Pour faire entendre Beethov’
Faut savoir faire du vélo
Pour être maëstro
Faut du brio
Pour toutes ces facéties
Faut savoir causer aux galaxies

On était jeunes et beaux
Tu jouais Satie à gogo
C’était thirty years ago...
Un pan de ma jeunesse s’est effondré...

Nicole M, 5 mars 2012

Mes très chers, vous qui avez changé ma vie, oh comme je vous serre dans mes bras...
Oh RObert ! !!!!!!
dis,
tu nous souri si tendrement
es-tu déjà en train de faire danser les anges ?

adieu, ami, adieu

Lili, 5 mars 2012

Je suis atterrée. Heather m’a dit le désastre, et raconté tous les encouragements que Robert prodiguait aux autres musiciens de Plume. Il fallait que la musique vive autour de lui.
Pour Shivu et pour moi, il reste un prodigieux musicien, plein de curiosité pour les musiques du monde. Je revois son rire, je ne peux m’en empêcher.
Demain je vais beaucoup penser à tous les Plumes qui ont travaillé et vécu si près de Robert. Comme il va vous manquer, j’ose à peine imaginer.

Louise et Shivu, 5 mars 2012

Sincères condoléances à ses deux familles ; Je l’ai à peine aperçu à Damparis, il y a tant d’années alors que Dominique vous rejoignait, delà j’ai suivi dans la région tous les spectacles, PLIC PLOC... mais ce soir c’est une sale nouvelle comme on en voudrait jamais
Il m’en reste des souvenirs et un chat au poil si léger comme une plume d’ou son nom...Salut l’artiste, courage à ses proches et continuez à nous apporter un peu de reve
MERCIUne étoile brille sur vous tous là haut et ici-bas...

Pascale Tavaux, 5 mars 2012

Adieu Robert...
Je pense bien fort à vous Michèle, Marius.

Didier Boutin, 5 mars 2012

Quel seau pour contenir la peine ? Quel soleil pour sécher les plumes ?
plic ploc
de l’amour les anges, continuez...

Annick, 5 mars 2012

Quelle triste nouvelle ! Le ciel aussi pleure quelques pétales de plumes blanches sur le sol encore gelé... Merci à Robert pour ses merveilleuses musiques.
Affectueuses pensées et grand courage à sa famille et ses amis plumes.

Daniel C. (St-Claude), 5 mars 2012

Une pensée du fond du coeur à Michèle, Marius et Thaïs... Je vous embrasse fort.

Pauline Proton, Charolles, 5 mars 2012

Vraiment désolée. Vraiment pas contente. Vraiment désolée.

Anne Lefèvre, 5 mars 2012

Triste nouvelle que celle de la mort d’un très grand artiste comme toi. Tu m’as fait voyager au travers de ta musique.

Rod Barthet, 5 mars 2012

Je n’ai pas eu le bohneur de connaître personnellement Robert, mais sa musique et les spectacles des Plume m’ont tellement enchantée, tellement fait rêver et voyager... Un grand merci pour ces moments de bonheur. Mille pensées amicales pour Michèle, Thaïs et Marius
Nadine

Anonyme, 5 mars 2012

Adieu l’ artiste

Jacques. St. Vit, 5 mars 2012

Je suis effondré et triste, je comprend,
Grosse pensée à Marius et Taïs, courage, je vous embrasse

Paul Duvernoy, 5 mars 2012

Robert tu étais un grand artiste , un poète , un homme libre.
Je t’ai regardé rire , sourire , être heureux , jouer ta musique , chanter , tenter une autre vie et aimer Hélène.
Mes profondes pensées pour vous deux ce soir.

Caroline, 5 mars 2012

une pensée pour notre ami et pour Michèle et leurs enfants, pour tous ces moments passés ensemble, ces rencontres au fil de l’eau, dans les Cévennes, à Montpellier, en marge des spectacles. des moments d’affection où l’on se souvenait de notre vie communautaire.
dur, dur !!
adieu

Michel et Marie-Hélène, David et Anita, 5 mars 2012

Cet air d’accordéon me rappelle tant de merveilleux moment à Besançon ,à la cité U . Je suis triste avec vous ,triste de voir partir un homme bon et généreux..... ils sont si rares.Je vous embrasse

Evelyne rue des Jardins Valentigney, 5 mars 2012

Salut à toi Robert, Bourvil de mon coeur, sois bien ou tu es dans l’harmonie, la paix et l’amour. Aux plumes, à michèle et à la famille de robert, beaucoup de courage, serai de tout coeur avec vous,
Isa servais

Anonyme, 5 mars 2012

merci robert, la peine d’aujourd’hui n’effacera pas les joies d’hier et de demain issue de ta musique
une pensée à ta famille, ceux qui t’aiment et les plumes

dim, 5 mars 2012

Nos condoléances et pensées.

Les Rois Vagabonds, 5 mars 2012

Vos mélodies m’ont fait rever cher Monsieur Miny, et on ne se lasse pas de les réécouter... mes pensées vont vers vos proches et l’équipe du Cirque Plume qui voient filer avec vous votre génie mais ne l’oublieront jamais...

E., 5 mars 2012

Robert a lâché sa plume, le maestro s’est envolé mais l’encre restera.
La Compagnie Off se joint à toute l’équipe dans ce moment de peine.
Amitiés, les Off

Anonyme, 5 mars 2012

Avec toute la sympathie de l’Association les Mini-Miny du Monde.
Sincères condoléances à sa famille et aux membres du Cirque Plume.

Roger MINY "romyrogerminy@hotmail.fr", 5 mars 2012

Larmes et sourires en souvenirs d’une musique qui m’a vu grandir, porté aujourd’hui en mélancolie da coda ... demain, bouffées d’émotions embrasées flamboyant dans les rêves à construire sur les sentes de nos ouïes, dans tes pas. Merci A bientôt.

pio, 5 mars 2012

Avec mes sinceres condoleances,cher ami ,je suis vraiment toucheé d’apprendre la mort de Mr ROBERT MINY s’est triste , tu es toujours mon ami ,ET QUE TU REPOSE EN PAIX,bon courage à Mme Michelle ,Marius et THAIS

De HAJA de MADAGASCAR, 5 mars 2012

Tic-tac…plic-ploc… clopin-clopant… croche-croche-noire…
Tic-tac…aubade …ritournelle…clef-des-chants…
Tic-tac…chabada... wizzzzzzzz… crac-boum-hue
Tic-tac…pause…soupir…silence…merci

Luce, Dune, Théo, Silvie et Sébastien, 5 mars 2012

C’est terrible ; Jacques Livchine vient de m’écrire. Je suis à ma table de travail. Je vous écoute. Je suis avec vous. Je pense à Robert Miny. Je vous embrasse.

yves ravey. y.ravey@orange.fr, 5 mars 2012

Une dernière fois vous m’avez encore surprise,
Alors bonne route a vous, et puis si ce soir, les étoiles se mettent à danser,,, ce n’est pas seulement du au hasard,,,

reve d’été, 5 mars 2012

je suis venue voir vos spectacles...
j’ai écouté en boucle vos musiques qui parviennent à vivre seule sans lui...
il y avait tant de rire et grincement de dents aussi, de peine, de joie, d’amertume, de vie en clair
quel beau bout de vous, quel beau bout de vous vous nous avez laissé monsieur
je sais, ces mots n’effacent pas la peine de ceux qui vous ont perdu, vos proches...
et vous avez fait partie de mes rêves, un peu aussi...

Louisa, 5 mars 2012

Salut à toi l’ami et bon voyage ! J’ai appris par la même triste occasion le départ de mon Serguei ! plein de forces et de foi en quoi que ce soit à tous ceux qui restent et qui vous aiment ! une grosse bise à ma petite soeur Sad qui vous a cotoyé, quand t’arriveras dans ta nouvelle antre où l’on entre sans frapper !

Hadda, 5 mars 2012

Salut l’artiste, grâce à toi, que de moments merveilleux...
Cette poésie fait partie de nos rêves, merci à toi l’ami !

Makalu, 5 mars 2012

Je viens d’apprendre le décès de Robert.
Une plume s’envole, mais tes musiques resteront gravées dans nos coeurs. De beaux souvenirs lors de votre passage à Bruxelles.
Toutes mes pensées vont à Michèle, ses enfants et à l’équipe.

Anne Kumps pour Les Halles de Schaerbeek, 5 mars 2012

A la famille de Robert MINY à toute l’équipe du cirque Plume , je présente mes sinsères condoléances.
Que ma sympathie puisse vous apportez un peu de réconfort.
Malgré tout, continuez à nous faire réver par vos spectacles innovants, poétiques et musicals...La vie continue c’est en cela qu’il sera toujours parmi vous...Courage,(il en faut)

Odile du Doubs, 5 mars 2012

Le ciel ciel était-il un peu trop bleu ?
la lumière un peu trop claire ?
Parfois il est difficile de poser un pied par terre
et d’avancer
Il y avait tant d’amour, pourtant,
pour vous tous
ses enfants
ses amours
ses amis
pour la vie, aussi,
mais
Parfois il est difficile de poser un pied par terre
et d’avancer
Quelle est belle cette musique
qui joue avec les lettres du clavier
et qui les porte
elle sourit et elle pleure
Nous aussi

Marie-Anne et Jean-Luc

Anonyme, 5 mars 2012

des notes, des mots, un musicien poète ou un poérétique... flic floc... larmes comme gouttes d’eau... et dans les vents et les marées, des plumes, des gouttes ...."mais le spectacle, mais le spectacle va continuer, applaudissez"...

Elisa, 5 mars 2012

nos sincères condoléances à la famille de Robert ,à ses proches et à tous les Plumes. Sa musique nous a enchanté , une très belle personne.
Nos amicales pensées à vous tous

michèle luquet et toute l’équipe de la maison de la danse, 5 mars 2012

La plume vole en suivant la brise de pente. Jamais ne se pose...Légère, elle continue sa vie.

Catherine, 5 mars 2012

tes belles mélodies feront toujours résonances dans nos vies....sentiments choisis à ta famille proche et celle du cirque

fred, 5 mars 2012

Que tes notes et tes plumes volent pour l’éternité !!

Nicolas Grard, ex-objecteur à L’école de Cirque Plume..., 5 mars 2012

Sincères condoléances - Je me joins à vous tous - Amitiés -

Roseha, 5 mars 2012

Ta musique me semblait mélancolique, aujourd’hui elle est insupportablement triste. Salut l’artiste, bravo et merci. Je ne sais à quoi tu croyais mais je te souhaite d’être en paix désormais. Et que Plume revienne vite sécher nos larmes.

Jean-Pierre GOVIGNAUX, 5 mars 2012

Courage à vous tous.....Sans lui.

Heidi, 5 mars 2012

Des bouffées de notes s’envolent sur tout ce que ta vie m’a apporté, tu faisais partie de ces petites merveilles qui fondent ma vie, lorsque je me retrouvais sous les étoiles, dans un chapiteau, un accordéon entre les bras, il y a plus de vingt ans, après avoir partagé le spectacle de merveilles aux arènes de Lutèce à Paris, tu es un père de spectacle pour moi, un repère que j’admire, que j’écoute par la sensibilité, j’ai pleuré sur tes envolées et t’en suis infiniment reconnaissant. Le Vercors au soleil aujourd’hui est saupoudré de plumes blanches, mes pensées s’envolent vers tous ceux qui t’aiment...j’ai envie de te rendre un hommage spectaculaire, une plume volera pour toi au cirque filyfolia, merci pour tout ces enfants que tu as semé en musique.
Un p’tit bout d’higelin,
« Y’a un message pour le garçon
J’ai plus ma tête, voilà qu’j’oublie
Où j’ai niché l’accordéon
P’t’être à la cave, p’t’être au grenier
Je n’aurais repos pour qu’il apprenne
mais il est tard, sauve toi je t’aime »

Antoine THILL, 5 mars 2012

Tu as choisi de rejoindre d’illustres personnages,
Qui je suis sur, te feront une place d’honneur dans leur entourage.
Ta simplicité, ta gentillesse et tes symphonies présages,
Seront sans doute ton laissé passé pour ce long voyage.
Ta musique traversera à jamais les âges,
A tous tu manqueras dans ce paysage.
Nous ne t’oublierons pas ça serai trop dommage.
En traversant les cieux prends soin de ton plumage...

Michèle, Marius et Thaïs on pense bien à vous…

Laure et Benjamin BACKMANN, 5 mars 2012

moi je te connais pas,mais ça me bouge...Je suis du bord des artistes,les émerveillé(e)s qui parfois tombent dans l’ornière et ne voient plus les étoiles. Alors elles viennent nous chercher,et ont s’envolent...Des fois en rêve,des fois pour de vrai,pour toujours.L’âme légère, je l’espère,comme une plume.

Anne M, 5 mars 2012

Repos à vous , Artiste qui avez si bien animé le cirque Plume par vos musiques et votre talent . Paix tout là haut .

francoise, 5 mars 2012

je t’ai à peine entr’aperçu dans la petite maison de Claudine à Ivrey puis plus tard, toujours chez Claudine à Velesmes pour écouter en toute simplicité Romain au piano
des petites rencontres...inoubliables

Jean-Marie Vogt, 5 mars 2012

Nous n’avons pas eu la chance de vous rencontrer souvent,mais de ces quelques moments passés à vos côtés nous gardons un très bon souvenir. en ces moments si douloureux nous voulons vous assurer à vous Michelle et Taïs et Marius(que nous voyions de temps en temps chez Stéphane et Valérie) de toute notre sympathie et vous adressons ainsi qu’à votre famille et à toute votre "famille" du cirque Plume nos sincères condoléances.
nous pensons bien à vous et voudrions pouvoir partager votre peine. nous vous embrassons

Monique et Bernard FLENET, 5 mars 2012

Bye, Bye.....J’étais très contente de vous avoir revu cet été, émue. Une belle conversation avec Robert, c’était la dernière...je ne le savais pas.... je pense à vous tous, Michèle, les enfants et tous les plumes. Faites nous encore et toujours rêver, vous les artistes vous êtes notre rempart contre la mort et la connerie, merci et plein de force à vous toutes et tous.

Catherine Belot (j’avais un tout petit bout de chemin avec vous), 5 mars 2012

adieu Robert
j’ai eu beaucoup de plaisir lorsque j’ai travaillé avec les plumes
bien des pensées pour Michèle et les enfants et toute l’équipe
bien sincèrement

martine Roy, 5 mars 2012

salut robert suis tres triste que de souvenirs tu seras a jamais dans ma mémoire et dans mon coeur merci pour ce que tu m as apporté buen viaje y muchos besos a todos y tu familia hasta luego

polo diaz, 5 mars 2012

Une pensée très émue à l’artiste ..
Malgré ce départ précipité, on entend au loin ce que tu nous laisses, à nous, amoureux du cirque et de sa poésie. Merci ...

Affectueusement.

Coline F., 5 mars 2012

Ici en belgique et comme de cisrconstance, aujourd’hui les anges laissent tomber leurs plumes pour vous acceuillir. Que là haut, la musique continue maestro !!

anonyme, 5 mars 2012

Je suis tellement triste.
Tu es parti mais tu nous laisses nos souvenirs, tes musiques et l’écho de tes rires.

Je ne pourrai pas venir à Cramans, mais mes pensées sont avec vous tous du cirque et vers toi, Michelle, que j’embrasse tendrement et aussi les enfants, Marius et Thaïs.

Annick Bertrand, 5 mars 2012

Nous sommes abasourdis par ce que nous lisons dans le journal au moment même où les portes de l’église de Crammans doivent s’ouvrir pour Robert. C’est comme si un des fils qui nous relie au ciel venait de se briser. Et ce petit air d’accordéon... Merci pour tes oreilles l’ami, et ton immense sourire et ta belle voix claire... Tu nous manques déjà très fort. On vous embrasse très très fort Michelle, et Marius et Thaïs... On vous aime. et Nanard et Jean-Marie, et toute la clique du Cirque. J’aimerais être près de vous... J’ai juste prévenu Julos à l’instant... Vous embrasse. Pascal

Pascal Chardome, Anne, Noé et Félicien, 5 mars 2012

Grande tristesse.
Merci de nous avoir fait rêver. Dommage que tu aies décidé de nous quitter.
Salut l’artiste, et merci encore.
Fred (Théâtre de Cristal)

Anonyme, 5 mars 2012

Tes musiques, si poétiques qui nous font nous envoler et tes répliques si drôles et sensibles resteront à jamais gravées dans ma mémoire. Merci pour toutes tes créations.
De tout coeur avec la famille des plumes.

Isabelle, 5 mars 2012

La musique au cirque est un élément essentiel, Robert a su mettre avec brio son talent au service de l’équipe Plume.
Ses créations originales lui survivront pour longtemps
Je pense à tous ses proches et ses amis dans la peine.

Alain, 5 mars 2012

Ben v’la autre chose !
Monte en Franche comte pour apprendre la mauvaise nouvelle. Je gratte sur ma vieille guitare une ballade de J. Higelin "qui qui dit mieux" dont il m’avais envoye la partition apres une rencontre de vieux lyceens au mois de jullet. en me disant que c’etait son morceau prefere.
Denis

denislinglois@yahoo.fr, 5 mars 2012

La mort est aussi belle que la vie. Elles sont ensemble tout le temps, en toutes choses qui vit, qui meurt. Je suis nait de leur amour perpétuel, et j’évolue grâce à elles. C’est ainsi que vient ma joie, du jeu incessant et créatif de la vie et de la mort. C’est ainsi que j’accepte la mort.., et la vie. La fin d’une vie. Le retour à la matrice. Mais que pourrons nous faire de nos émotions si revient le temps des injustices quotidiennes ?
Robert Miny que nous avons tous écouté est mort suicidé. D’autres cherchent aussi la même voie.
Alfred Dogbé, que nous aurions du tous entendre est mort pollué. D’autres le sont aussi.
Nous fêtons la première année de Fukushima, et la centrale fuit toujours !!

Aujourd’hui, je vais me taire jusqu’à demain. Je vais être avec Robert, Alfred, et toutes les autres victimes de l’injustice d’un monde lâche et malade.

Je vais me taire..
.. et soutenir en silence tous ceux qui souffrent à cause du monde que nous avons fait ensemble.

Yao, 5 mars 2012

Oh quelle nouvelle, quelle triste nouvelle.
L’impression d’un grand vide, alors qu’on ressort si plein des spectacles du Cirque Plumes.

Frédérique - Digne les Bains - 05 /03/ 2012, 5 mars 2012

Un acte génèreux,la présence du cirque Plume lors d’une manifestation pour nous soutenir dans notre combat victorieux dans l’affaire de Chez MIMI 1991 -MOUTHE.Notre soutien à la grande famille du cirque ,sinscères condoléances à sa famille .Merci.

LETOUBLON Arsène, président du comité de défense de Chez Mimi - (...), 5 mars 2012

Au revoir Robert, tu me manques déjà terriblement. Je ne pourrai pas être là lundi mais je pense très fort à Michelle, Marius et Thais. Bon courage à tous.

Christine F, 5 mars 2012

Paix à son âme, à son corps, et que sa musique continue à nous faire aimer le cirque.

Adan Sandoval, 5 mars 2012

pleins de pensées avec vous, aujourd’hui...

fanfan pagnozoo, 5 mars 2012

Les mots me manquent..forcément..et mes idées restent embrumées...comment un mélange si unique de talents,de créativité, de générosité et de profondeur peut s envoler si vite..ma peine me rattrape, aussi violente que son départ...je ne pouvais être avec vous aujourd hui mais je ne vous ai pas oublie une seule seconde de cette journee, bien grise sur Paris...je t aime tellement et tu vas terriblement nous manquer..j espere que tu es apaise là où tu es...

Delphine, ta nièce, 5 mars 2012

Robert, frère dans l’humain, créateur de mes rêves. Come on, keep on jamming now with Frank and John, là-haut. Rock bottom jusqu’à la fin. Bises.

Henri, 5 mars 2012

Je suis profondément touché et abattu de la mort de Robert. Mes pensées vont pour ses proches, Michelle et leurs enfants. La vie est terrible, elle ne laisse quelque fois aucun échappatoire. Malgré le talent, la poésie. Je garderai de lui le meilleur, et ici, dans les alpes, le soleil brille injustement.

Pascal Esseau, 5 mars 2012

Bonne chance pour la suite ... Et cette musique !

florent, 5 mars 2012

Je suis très touchée et émue par cette nouvelle. Je suis de tout coeur avec vous aujourd hui, ne pouvant l’être physiquement. Je partage ces moments bien triste, pas plus de mots pour l’instant, juste que vous sachiez... Affectueuses pensées.

Valérie Dub, 5 mars 2012

La disparition d’un être cher est toujours difficile à supporter. Un artiste laisse derrière lui un souvenir plus fort que sa vie : son oeuvre.
La famille Plume, le Cirque et le théâtre sont en deuil mais la musique est là.

raymonde.kién, 5 mars 2012

Bravo ! Monsieur Miny

Un artiste ça parle
Quand le monde se tait
Et s’il manque à l’appel
C’est qu’une autre parade
Plus brillante plus belle
Un levé de rideau
Plus utile plus beau
L’attend ailleurs..plus haut

Un musicien ça ne meurt pas
ça va jouer un peu plus loin..la bàs
Un magicien ça ne part pas
ça disparaît pchiiit..et ça revient

Un clown ça ne s’arrête pas
ça pleure dans les pendrions
Le monde et ses regrets
Mouche son nez ..et
Bonjour les ênfânts !! ça renaît

Un cirque ça ne ferme jamais
ça se pli comme un parapluie
Et se rouvre comme une ombrelle
Dans les grands yeux des tout petits
et hop ! la vie est belle !
entrez !...entrez ! c’est par ici !

Et s’il est une piste
Où à jamais l’artiste
Vit en pleine lumière
Lorsqu’il a fait le noir
C’est dans notre mémoire
Qu’encore il nous éclaire

Alors Bravo Robert
Pour ta sortie de scène
A jamais réussie
Je ne me fais pas de peine
Et pas plus de soucis
Que déjà tu soumets
Tes nouvelles idées
Pleines d’espiègleries
Au Grand Metteur en Scène

Pour avoir tout donné
Pour nous avoir pansé
Pour avoir tout aimé
Et pour nous l’avoir dit
Chapeau bas, respect
Bravo... Monsieur Miny !

Joël Barret le 04/03/2012 ..à mon frère de plume..

Joël Barret et sa Famille le 05/03/2012, 5 mars 2012

Bonjour,
Toutes nos pensées et condoléances à toute l’équipe.
Bien à vous

Carole Polonsky et Bertrand Nogent, 5 mars 2012

Nos élèves et toute l’équipe ont souvent voyagé sur les musiques de Robert Miny ...
Une pensée pour sa famille et toute l’équipe de Plume.

Toute l’équipe de l’Ecole Nationale de Cirque de Châtellerault, 5 mars 2012

Bonjour à tous,

Je ne pourrai pas être à vos coté pour accompagner Robert aujourd’hui.
En contrat à Nantes, je ne me sens pas du tout à ma place ici et mon cœur est à Mouchard en ce jour bien triste.
Je pleure seul et je me souviens et vous envoie ce petit mot pour que se rejoignent nos larmes et nos souvenirs .
Je vous envoie aussi des sourires, parce que le rire et les larmes sont inséparables.

Salut,

Salut Bob,

Avec vous

Hervé Davillers, 5 mars 2012

Un jour, à grenoble, lors de la tournée au summum, je discutais avec Robert...A cette époque, je sortais difficilement de l’adolescence et je ne connaissais pas grand chose...dis moi, robert, c’est quoi l’amour ?
"de l"admiration attentive !" m’a t-il répondu...
c’est drôle car je n’en sais pas beaucoup plus mais j’ai juste pris 20 ans de plus presque et je m’en souviens encore...
Merci Robert !!!

Thomas, 5 mars 2012

Merci Robert, au revoir Robert.. tu ne peux que rester dans le coeur des tiens, et de ceux qui t’ ont connu ou sont venus aux spectacles de Plume... difficile d’ en dire plus, après la nouvelle coup au coeur ds libé ce matin..a little light pour toi et ceux que tu aimais

Frédérique, 5 mars 2012

Une bien triste nouvelle. Toute ma sympathie en ces moments douloureux, et mes très sincères condoléances à vous et à l’équipe.

Claire Barjon, 5 mars 2012

Toute l’équipe du Colisée – qui a eu à maintes reprises le plaisir d’accueillir le Cirque Plume – se joint à moi pour vous transmettre toute sa sympathie dans cette douloureuse épreuve.
Nos plus sincères et chaleureuses pensées accompagneront sa famille et toute votre troupe en ce jour de cérémonie.
Bien cordialement

Romain Rousseau, 5 mars 2012

Un court passage au cirque en 1990-91, puis de temps en temps au gré des montages dans la région, et toujours ta générosité et ton humour...
Grand merci à toi, Robert, ta musique reste avec nous, mais tu vas beaucoup me manquer, ainsi qu’à ma fille Ana, à qui tu as tant donné.
The show must go on, dit-on, mais sans toi, et sans Serge aussi, ce sont deux amis, deux âmes, qui sont partis bien trop tôt...
Salut Maestro.

phil breton, le "biclou", 5 mars 2012

consterné par ce départ rapide
je peignais dans ces instants à Dijon un personnage qui m’a fait penser à lui
et c’était le bon moment pour s’imprégner de sa passion des arts
amitiés

Christian et Véronique, 5 mars 2012

Vivre, pleurer, souffrir, c’est devenir oiseau,
Et toutes les douleurs sont les plumes de l’aile,
Nous suivrons la puissance, au néant parallèle,
Ou, plus sages, l’amour qui fuit au fond des bois,
Nous aurons nos espoirs, nos terreurs, nos abois ;
Nous nous emplirons d’ombre ou d’azur la prunelle...
Et nous nous en irons vers l’étoile éternelle !
Victor Hugo
pour Robert un autre poète,

Gérard Vaulx en Velin, 5 mars 2012

Toutes mes condoléances aux proches de votre précieux collaborateur comme à vous tous.
Bien cordialement

Pascale Canivet, 5 mars 2012

merci d’avoir pensé à me prévenir...
je suis abasourdie, et très très triste
à bientôt

Jeanne Hélène, 5 mars 2012

C’est avec tristesse que je te réponds. Je ne pourrai malheureusement pas assister à la cérémonie lundi mais de Berlin, je serai de tout coeur avec vous.
Je suis sûr que vous allez lui offrir une cérémonie magique à l’image du Cirque Plume. Les épreuves difficiles se supportent mieux en équipe.
Je pense à vous bien fort ainsi qu’à sa famille.
Grosses Bises

Marine Forner, 5 mars 2012

Je suis sincèrement très peinée de cette nouvelle . Cependant je suis actuellement en déplacement à l’étranger , il me sera donc impossible d’ être présente aux obsèques cet a-midi et je vous prie de m’en excuser . Veuillez , s’ il vous plait, transmettre mes plus sincères condoléances et mes meilleures salutations à l’ensemble de l équipe du Cirque Plume et les assurer de toute ma sympathie dans ces tristes circonstances .
Bien sincèrement

Sylvie Meyer, 5 mars 2012

Je partage la peine du Cirque Plume suite au départ de Robert Miny et vous adresse toute ma sympathie.
Bien cordialement.

Guinot Jocelyne, 5 mars 2012

Bonjour,
J’adresse toutes mes condoléances à toute l’équipe.
A bientôt

Aurélie, 5 mars 2012

Hello à tous et toutes,

C’est avec une grosse boule au cœur que je souhaite faire part de mes condoléances à Thais, Maruis , Michèle et toute ma famille Plume .
C’est un peu surréaliste , d’être à Toulouse pour le montage du chapiteau et de ne pas être avec vous pour ce recueillement et ce dernier au revoir à Bob.
J’avoue que je commence seulement à réaliser.... , et c’est en écrivant ces phrases que les larmes montent et que je prends conscience combien il nous manque et va nous manquer.

Toute l’équipe 1 (montage chapiteaux) , se joint à moi pour un dernier hommage et dire combien nous sommes tristes

Jphi, régisseur général Cirque Plume, 5 mars 2012

Le théâtre le Toboggan à Décines vous avait accueilli cet hiver ; vous laisserez un souvenir inoubliable ; votre musique a bercé le spectacle et elle est encore présente dans nos mémoires. Nos pensées vous accompagnent ....
Sincères condoléances à la famille

Jean-Paul Bouvet et toute l’équipe du Toboggan Décines, 5 mars 2012

J’adresse a l’ensemble du Cirque Plume,a la famille et aux proches de Robert Miny mes plus sinceres condoleances. Son oeuvre et son esprit perduront grace au talent qu’il a su deployer avec le Cirque Plume.

Sebastien Prioul, 5 mars 2012

bon voyage Robert ,ta simplicité ta musique nous a enchanté et rendu heureux,un certain reveillon à la petite echelle sous les étoiles en chantant avec les bergéres et les bergers nous a rempli de joie et de rire pour bien des années.Tu nous a tracé un beau chemin . merci.
toutes notre tendresses à Michéle,Marius ,thais,ton amie, ta famille et la famille du cirque plume.Nous vous embrassons trés trés fort,bon courrage

Norbert ,Marie-noelle, Clément Maya ,Maéva, Rochejean, 5 mars 2012

je viens a l instant de vous lire.
Patrice et moi meme sommes a l autre bout de la planete, mais sachez que nous partageons avec vous tous, amis et famille du cirque plume, votre peine et serons "presents" avec tout notre coeur lundi apres midi.
nous adressons particulierement a Thais, Marius et Michele, notre plus grande affection.

Céline et Patrice Belin, 5 mars 2012

C’est terrible. Je ne peux que vous souhaiter courage et m’associer à votre
peine, et saluer l’homme abordable et chaleureux, et l’artiste exceptionnel.
Je vous embrasse et transmets mon amitié à toute l’équipe

Martine, 5 mars 2012

C’est un peu de la musique de mon enfance qui s’envole... Des notes au gré du vent. Merci de m’avoir accompagnée de l’enfance au plateau.

Laure, 5 mars 2012

Toute l’équipe du Cirque-Théâtre se joint à moi pour vous apporter notre soutien et notre réconfort dans ce difficile moment.
Toutes nos pensées vous accompagnent.
je vous embrasse
bien à vous

Cécile, 5 mars 2012

J’adresse à toute la troupe, à la famille de Robert, à ses amis, mes sincères condoléances. Personne n’oubliera son engagement au service de la culture à laquelle il a apporté son enthousiasme et son talent créatif . J’ai pour vous tous une pensée très amicale.

Yves-Michel Dahoui, 5 mars 2012

"La philosophie est musique, la musique est philosophie", disait Thomas Bernhard... c’est donc avec lui que tu poursuivras nos conversations...
Mon coeur est froid ; je suis si triste, tu pars brutalement, mais ta musique, si belle, est plus vivante que jamais, éternelle.
Notes graciles, joyeuses, mélancoliques, chaleureuses, sensibles, fragiles, à ton image... Merci pour ces partages, ces rires, ta bonté, merci...
Pensées affectueuses pour Marius, Thaïs, Michèle, tes proches, tous les Plume.

Caroline Millet, 5 mars 2012

Mes ami(e)s
votre peine m’a envahit comme un cataclysme, et ce soir je ne sais plus...

Je viendrai Lundi partager avec vous ce dernier moment autour de Robert

Jean Paul Favereaux, 5 mars 2012

Je ne sais pas quoi dire... Je vous embrasse fort !

Franck, 5 mars 2012

C’est un tres triste nouvelle
Qui me fait beaucoup pleurer

J’aimerais venir lundi.

Jorg Muller, 5 mars 2012

Très triste nouvelle ...
Je ne savais pas que ça allait aussi mal pour lui.
Il laisse derrière lui pleins de bons souvenirs, de belles mélodies.
Malgré le temps passé cela me touche beaucoup, plein de courage à vous tous et à sa famille !

Jeremy, 5 mars 2012

Très touche par cette terrible nouvelle tout le personnel du bistrot des
artistes se joint à moi pour témoigner de notre affection envers la famille
de Robert et de toute l équipe de plume amitiés.

Philippe, 5 mars 2012

Nous sommes très attristés par ce décès.
Nous pensons à lui, et à sa famille, à vous, dans ces moments douloureux.
Bien à vous

Magali, 5 mars 2012

Je ne connaissais pas Robert mais connais sa musique pour avoir déjà vu deux de vos spectacles.
La période est décidément funeste car nous avons nous aussi à déplorer le décès d’Isabelle Gorsky des suites d’une longue et fulgurante maladie.
Que l’exemple et l’énergie de ces personnes encourage nos efforts de faire perdurer une certaine philosophie de vie

Michel Golzio, 5 mars 2012

Dear Plume,
I’m so terribly sorry to hear about your loss. Robert was a beautiful person, and he immediately made me feel at home among cirque plume. I will miss his presence in our upcoming creation, but I’m confident that his legacy will be felt daily. I’m sending you love and support from afar.
Sincerely,

Mick Holsbeke, 5 mars 2012

je me faisais une joie de vous retrouver la semaine prochaine a la grainerie ou malheureusement un autre evenement similaire a vu le jour isa fondatrice de la structure est partie hier,...
mais là, c’est double peine pour moi je venais de relire sa carte postale de new york il y a 10 minutes, ...
je suis triste, très triste, je pense à vous , aux enfants, michele, et tout ce qu’il emmène avec lui,...
ces 6 mois ou je vous ai cotoyé sont de si bons souvenirs,...

Stephane filloque, 5 mars 2012

A à 12 ans, je découvre "les Plumes" grâce à Martine et Gilles pour la 1ere option cirque.
Robert me laisse le souvenir d’un ange, poète et musicien, à l’incroyable talent... je le croise 20 ans après à Voiron, même émerveillement...
Merci Robert.
Je te souhaite de trouver là-haut la douceur que tu n’as pas pu trouver ici bas.
Pensées à toute l’équipe et à sa famille.

Myriam, 5 mars 2012

En voilà une belle journée de merde.
Je garderai en souvenir nos repas d’avant spectacle, peinards dans la cuisine, et toute cette sagesse que tu m’a communiquée. Cette joie de vivre aussi, qui rend tout cela si incompréhensible.
J’aimerais être là et partager avec ceux qui restent...
A bientôt sous d’autres cieux Bob !

Stef C., 5 mars 2012

Je viens de marcher au milieu des arbres si beaux de ce parc , en Indonésie....chaque pas, en pensées vers toi, vers vous, chers amis du cirque.

Conie. Moncley., 5 mars 2012

Ce soir c’est "le boeuf en faillite" à la faille...on va jouer, fusionner nos sons, et mes doigts vont effleurer les verres qui chantent...
J’avais 10 ans, c’était à Toul , merci Robert
bon voyage..

Lise de Badon, 5 mars 2012

Bonjour à tous,

Nous sommes très peinées d’apprendre cette nouvelle, nous sommes de tout coeur avec le cirque plume et toute son équipe.

Nos pensées vous accompagnent.

Amicalement,

Madona et Victoria Bouglione, 5 mars 2012

Putain de condition humaine !!!!!!!!
Nobert,le chapiteau qui abritait ta poésie, tes fantaisies musicales et tes "pitreries" de grand clown te protégeait...
Tu as partagé sans compter, et pour le plus grand plaisir de ceux qui t’entouraient ton univers baroque, tes calembours et ton humour dévastateur.
"En ce temps là, j’étais en mon adolescence" et me suis largement abreuvée à tes éclats de rire... mon remerciement est cette couleur qui depuis teinte mes pensées.
Il n’y a pas de musique "live" sans fausse note, celle-ci fait vriller mes tympans mais n’éclipse en aucune manière l’enchantement de ces kilomètres de partitions que tu nous laisses et sur lesquelles je me suis envolée à l’occasion...
A Michelle, Marius, Thaïs et au cirque Plume, je suis de tout coeur parmi vous.

Sophie Kanto., 5 mars 2012

Ouvrir son ordinateur un lundi matin peut réserver d’atroces surprises !
Accueillir toute l’équipe de Plume était maintenant une douce habitude dans notre grand théâtre Rhône-alpin ! Toute l’équipe du Grand Angle se joint à moi pour transmettre à la famille de Robert nos meilleures pensées ! Et que dire à Bernard, à Pierre et à toute l’équipe de Plume qui doit se sentir aujourd’hui orphelin d’un membre cher ? Nous vous aimons !

Janine Goubet, Directrice du Grand Angle, scène Rhône-Alpes, 5 mars 2012

Bien chers amis dont je partage la peine,
Je me souviens pour toujours du sourire aux anges de Robert quand, lors d’un déjà lointain anniversaire, Michèle lui avait offert deux concertos pour piano et orchestre de Rachmaninov. Semblable sourire qu’il alluma ensuite dans tant d’yeux ravis par sa propre musique. Si j’y croyais, je dirais qu’aujourd’hui les anges sont aux anges. Mais pas nous.

PM dit Mérou, 5 mars 2012

merci Robert je me sens si triste de ton départ, tu as accompagné un bon bout de mes joies et peines. je suis heureux de t’avoir connu un peu mais que c’est ur de plus pouvoir te rencontrer comme avant

marie pierre , bernard, 5 mars 2012

Je ne vous connais pas personnellement ,j’ai eu l immense bonheur de croiser Les PLUME de par mon travail (cap Montbéliard ) : quelle sensibilité,quel bonheur ,quelle délicatesse vos musiques ! associée à la magie et au rêve de vos spectacles .Pensées à toute la famille proche ,et pensées à toute l’équipe de Plume . Merci .
Pensées à Alain ....Christiane ....que je connais un peu plus .

Eveline, 5 mars 2012

En apprenant ce choix de mourir d’un tel homme les mots m’absentent pour dire la tristesse qui me saisit. Alors on a écouté en boucle son accordéon comme pour conjurer la mort et on a pleuré ... doucement et longtemps.
La mort n’a pu emporter la musique avec Robert.
Puissent sa compagne et ses enfants par l’amour de tous ceux qui restent ne pas s’effondrer.

Muriel Anastaze, 5 mars 2012

La similitude de nos parcours nous rendait attentifs l’un à l’autre, sans se le dire, comme ça... Au revoir Robert

Christian Girardot, 5 mars 2012

La musique du Cirque Plume a rythmé mes années adolescentes... les musiques en boucle dans ma chambre quand d’autres écoutaient des boys band...
merci pour cette poésie, cette magie insufflée au cirque...
Sans vous connaître réellement, je perds un pilier de ma vie, un bout de mes jeunes années, des rêves d’accordéon,...

Laure, 5 mars 2012

Robert, tu es parti beaucoup trop tôt... Hélène nous avait permis de te rencontrer il y a 1 an, et ta gentillesse, ta sensibilité nous avait tout de suite rapprochés. On avait fini par te connaître un peu, et mesurer ta souffrance. Elle a été trop forte, et on aurait aimé être plus proches de toi pour vous aider tous les 2. On est bien sûr très tristes de te voir partir, on aurait aimé partager encore des moments avec vous. On essayera de soutenir Hélène autant qu’on le pourra, car tu vas forcément beaucoup lui manquer... On n’oubliera jamais les moments qu’on a passé avec toi. Bon voyage vers les étoiles...

Michel et Sophie de Plérin (22), 5 mars 2012

C’était il y a longtemps ... Une équipe de copains qui croyaient que l’art, la poésie et la
musique aident à vivre avaient décidé de faire venir le cirque Plume à Sonceboz en Suisse.
C’était vos débuts, le chapiteau était alors petit mais plein à craquer et vous nous aviez éblouis. La musique de Robert y était pour beaucoup et les moments passés avec vous après le spectacle restent un souvenir inoubliable.
Nous sommes de tout coeur avec vous tous et vous disons courage pour continuer le chemin sans lui. Mais ne vous arrêtez pas, vous êtes plus que jamais nécessaires dans ce "triste" monde !
Nous sommes en pensées avec Michèle et les enfants et sommes tristes, c"est dur d’accepter le départ d’un artiste et un ami.

Luce et Norbert Kneubuhler de Quingey, 5 mars 2012

Nous t’avons a peine croisé et pourtant tu laisses en nous ton rire chaleureux et ta si jolie musique...Nous pensons a Michele,Thaïs et Marius, et toute la grande famille Plume. Tu resteras dans nos coeurs .SALUT ROBERT....

Catherine et Ana, 5 mars 2012

Chers amis de chez Plume,
Vincent m’a appris cette triste nouvelle. Je suis, depuis vos débuts, de tout coeur avec vous, avec Robert, que j’associe à de si bons souvenirs (de Besançon à Avignon, en passant par les arênes de Lutèce à Paris). Et depuis vendredi, donc, je ressasse le désespoir de quelqu’un que j’espérais heureux. Je regrette de ne pas pouvoir être plus présent à vos côtés. Car je crois mesurer le gouffre.
Grosses bises à Michèle.

Michel Bouvier, Paris., 5 mars 2012

Les musiques de Robert Miny, quel enchantement, quelle poésie. Courage à sa famille, à l’équipe du Cirque Plume et à tous.

Rose-Marie Eck, 5 mars 2012

quel dommage, quel grand dommage pour tous ceux qui t’aime, toi et ta musique !

gigi de la Réunion, 5 mars 2012

Tellement heureux et fier d’avoir partager avec toi les bancs du lycée et toutes ces heures ensemble à nous gaver de musique ! Tellement triste de te voir partir aussi vite !

Jean-Claude Tissot, 5 mars 2012

Lors de notre dernière rencontre tu m’as dit que tu étais enfin un homme libre, que devant était la route et que le bonheur existait !! Tu brillais !!

Tu m’as toujours attentivement écouté, confronté puis encouragé.

C’est pour jouer Wladimir 18 qu’enfin j’ai osé prendre, un jour, l’accordéon de mon père ... et toi ... et ton rire !!!

Moi qui avais encore tant de choses à te demander ...

Merci pour tout Robert,

Merci.

Avant-hier ...

Y.S., 5 mars 2012

Robert,
voles haut dans le ciel et choisis la plus belle des étoiles pour l’habiter, pour que Marius et Thais, en la regardant te sentent veiller sur eux avec ton amour de papa et que Michèle y puise de la force.
Tu nous as donné, avec tes compagnons du cirque Plume, tant de douceur, de rêve, de poésie...
merci aussi de ce lien que tu as créé entre AMADEA qui nous tient tant à coeur et le Cirque plume.
Je suis si heureuse de t’avoir connu et si triste que tu nous quittes si tôt,

Milaure, 5 mars 2012

...Mais reste la musique, un reflet qui scintille
aux sables du ruisseau où s’en va la chanson... ce sont tes mots, doux, malins et graves,
... l’âme et l’ancolie... encore toi, Merci Robert pour ta poérésie et ta musique tout autour, un bain (de Plumes) où se vautrer, décoller en plein rêve. Ta musique est visée à mes souvenirs, des grands, des beaux, des rires, vos délires avec Cyril, à celui qui ira le plus loin dans l’absurde, la Démesure !
...il pleut, il pleut, il pleure sous les peupliers... Je vous embrasse fort, vous tous, Cirque Plume, fort Michèle, Marius, Thaïs.

Jade Duviquet, 5 mars 2012

C’est les joues mouillées et des souvenirs dans les yeux que je pense à toi aujourd’hui Robert.
J’ai eu la chance de pouvoir voler sur ma corde, portée par le vent de rêve et de vie que ta musique soufflait.Elle m’a donné des ailes... Ta gentillesse et ton sourire sont dans mon cœur impérissables. Je pense à toi et te dis au revoir.
Je pense trés fort a toi aussi Michelle.. et les enfants...Ainsi qu’a toute cette belle famille du Cirque Plume que j’aime temps et qui perd un être si chers.
Je suis de tout coeur avec vous.

Fanny, 5 mars 2012

Merci.

Anonyme, 5 mars 2012

Si du ciel ,nous tombent quelques plumes ,
Ce sont celles des anges que ,de sa musique ,
Il a ébouriffés ...
Salut l’Artiste

xav de clerm, 5 mars 2012

Un grand vide plein de questions et de notes de musique...

Marianne Tissot, 5 mars 2012

on s’était croisé...un peu....merci pour la musique
"l’accordéon s’est tu les oiseaux sont partis, peut-être pour Honolulu où bien pour Tahiti" P. Clay

la Puce, 4 mars 2012

merci à toi pour tous ces moments de grande et belle sensibilité, d’émotions,
toutes nos pensées t’accompagnent...
heureux d’avoir croisé ta route

kalou et patrice de Bordeaux 4/03/2012, 4 mars 2012

Robert Miny, où que tu sois, je t’embrasse. Je suis tellement heureuse d’ avoir croisé ton chemin, ta sensibilité, ton rire, ta patience, ta sagesse et ta joie que tu nous a transmis également en musique.Tu a embelie ma vie, notre vie (Charli ne connais pas encore ta décision et je vais attendre un peu, il a été bercé par toi, par vous et reste très sensible a cette période, à toi, à vous tous, Milan a passé en boucle la musique, est venu aux spectacles, connait quelques uns de vous et a les yeux qui brillent a chaque fois) et j’ai décidé de vivre un peu autrement et aujourd’hui je pleure de ta souffrance et je t’espère
léger comme un air et de te sentir mieux. Je pense à votre famille Miny, et à toi Michelle que j’embrasse tendrement et a qui je fais une grimace pour rire, continuer à vivre, j’embrasse tendrement Marius et Thaîs que je connais si peu, peut-être pouvez vous être
apaisé, il a aimé, il a été heureux, il a partagé, il souffrait et il a décidé. Et je pense qu’il veille sur vous. Et demain, mes pensées seront encore plus vers vous. A bientôt.

Marie 04/03/2012, 4 mars 2012

salut l’artiste, je suis triste de savoir que tu nous à quitté, ta gentillesse, ton humour,ces bons moments passé avec toi me rappel les bonnes années dans la famille du cirque plume.bon courage michèle marius thais

famille richard pannier, 4 mars 2012

Le rire ne rend pas immortel, mais rend la vie plus belle !
À ceux qui restent, PLEUREZ, RIEZ.

Vive la Vie

yann, un petit amateur, 4 mars 2012

La musique du bonheur est pour toujours dans nos coeurs.
Nous avons grandi avec elle, rêvé, jonglé,dansé. Aimé aussi.
Merci.

Sylvie, Julien, Elisa, 4 mars 2012

Salut Robert !!
Merci encore pour ta douceur, ta sensibilité, ton regard,... ta musique. Les moments partagés ont toujours été touchants, généreux, ta valeur était grande...
Je pense très fort à vous : Michèle, Thais, Marius et à vous tous de la troupe, à Hélène. Je serai de tout coeur avec vous demain.

Nadine (de Pedro)., 4 mars 2012

Merci pour toutes ses musiques magnifiques que vous nous avez offertes, pour ses spectacles merveilleux qui ont accompagner mon enfance et celle de beaucoup d’autre... Merci de m’avoir t’en fais rêver... Il y a des choses que je n’oublierais pas, la magie qui s’échappait de vos mélodies en fais parti. Je souhaite beaucoup de courage a toutes votre famille et a tous les gens qui vous on connu personnellement, se qui n’est malheureusement pas mon cas. Merci pour ses moment de bonheurs que vous nous avez fais partager...

Margault, 4 mars 2012

Robert, tes mélodies, ta joie, ton humour…ils vibrent en nous… ton absence est un énorme espace vide dans lequel d’autres musiques vont un jour résonner. Nous pensons fort à Michelle, Marius, et Thaïs.

Kevin Adam Lea Brooking 04/03/2012, 4 mars 2012

Vivre, pleurer, souffrir, c’est devenir oiseau,
Et toutes les douleurs sont les plumes de l’aile,
Nous suivrons la puissance, au néant parallèle,
Ou, plus sages, l’amour qui fuit au fond des bois,
Nous aurons nos espoirs, nos terreurs, nos abois ;
Nous nous emplirons d’ombre ou d’azur la prunelle...

Et nous nous en irons vers l’étoile éternelle !

Victor Hugo
pour Robert un autre poète dont les mots étaient des notes

Gérard, Lyon, 4 mars 2012

AU REVOIR MAESTRO

Anonyme, 4 mars 2012

Nous avons découvert hier Récréation dans lequel tu racontes comment, à Madagascar, tu as entendu la plus belle musique jouée par un singe indri, quelques mètres au dessus de vous avec ton enfant à peine éveillé ... Merci Robert, tu es touchant, comme toute la troupe

elise & alex (villeurbanne), 4 mars 2012

je crois que robert à rejoins une immensité semblable a son talent,nous laissant dans l’étroitesse de la solitude, toutes mes pensées à toi et tes enfants,ta famille,tes amis

malou, 4 mars 2012

Ta musique Robert donnait à vos spectacles la fragile couleur du rêve et de la poésie. Il y a aujourd’hui au firmament, sur une plume, un accordéoniste qui fait jouer les étoiles.

Christian Parent-04/03/2012, 4 mars 2012

Mais qu’est-ce que ça me touche !... Depuis toujours, depuis l’enfance, les mélodies du Cirque Plume... Là, lovées dans un coin de mon cœur, pour toujours... Merci à Robert Miny

Périne Faivre (spectatrice et puis faiseuse de théâtre), 4 mars 2012

Vous avez choisi. Libertad.Votre musique si belle, si forte est ici, si présente, si lumineuse. Robert Miny, cela fait plus de 25 ans que j’écoute vos musiques, je les connais par coeur. Beaucoup d’enfants, sans bras et sans jambes ont dansé sur votre musique, elle reste bien vivante dans beaucoup d’oreilles de beaucoup d’enfants qui grâce à vous ont connu des sommeils apaisés.

Catherine Legros. Mulhouse., 4 mars 2012

Robert, tu laisses une si jolie trace sur cette terre… Ta poésie et ta sensibilité sont présentes dans mon cœur et je t’accompagne de toute ma tendresse pour ce dernier voyage. Je suis heureuse de t’avoir connu, de t’avoir croisé en pointillés et je suis bouleversée par ton départ.

Jenny, 4 mars 2012

Je viens de recevoir tes nouvelles Robert. Je suis choquer. You are my hero, working with you and cirque Plume was always a pleasure, beautiful and funny. I love you and your musique. Je suis en Nouvelles Zealand aver Circus Ronaldo, too far away. Mon coeur est avec vous tous especially toi Michelle. Je pleure.....des goute pour que tu rest in peace. Merci Robert pour tous que tu m’as donne. Avec tous mon coeur, Rachel

Rachel Ponsonby, 4 mars 2012

Robert tu étais aussi le papa de Marius et de Thais et tu le seras toujours.Ton geste est terrible, ta souffrance l’était aussi...je suis bouleversée, je pense fort à toi marius, à toi Thais, à toi aussi Michèle.Je vous embrasse trés fort.

Claire, 4 mars 2012

ton dernier message etait pour me remercier...et ceci sur mon répondeur...je suis très touchée de ton départ ...et c’est a moi de te remercier de ta simplicité et surtout je le dis comme beaucoup de monde " si j’avais su..."
Requiescat in pace Robert !!
tchao félins !!!!

dom, 4 mars 2012

Nous n’avons pas eu l’honneur de connaître Robert MINY. Lorsque Marius nous a été confié la semaine dernière pour un séjour de neige en Autriche, je ne m’imaginais pas cotoyer le fils d’un artiste. Les quelques airs d’accordéon que je lui ai balbutiés durant le séjour l’ont peut-être relié inconsciemment à son père. Longue vie et succès à toi, garçon attachant et à ta famille.
Dominique, Eric, Kilian, Corina et Benjamin, l’équipe d’encadrement.

Dominique, 4 mars 2012

Une âme de plume ça monte si haut que ça lui permet de toujours bien respirer.

Anonyme, 4 mars 2012

Nicolas Clément et leur Maman Estelle n’oublieront pas l’hypersensibilité de Robert et sa si belle musique. Une grosse pensée pour Michèle Marius et Thais.

Estelle, 4 mars 2012

Triste coda, Robert... Merci pour ta musique rêveuse, pleine d’émotion.
Nous nous sommes rencontré il y a quelque mois. Je garde en mémoire ta gentillesse et ta modestie incroyable.

Olivier (musicien, cie Pagnozoo), 4 mars 2012

Une grande tristesse, pour le départ du musicien, de l’Homme que je connaissais peu, mais dont j’avais tant apprécié la gentillesse, la générosité et sa nature tellement attachante lors d’une rencontre, pour le co-fondateur aussi de ce cirque dont chaque création que j’ai pu voir m’a toujours apporté autant de magie et de bonheur. Mes pensées vont à sa famille, et aussi à toute la compagnie du cirque plume dont je suis certainement bien loin de pouvoir mesurer le chagrin aujourd’hui.

Pierre Fleury-Le Gros - Caen, 4 mars 2012

Je suis atterré, j’ai croisé ta route il y a bien longtemps nous étions encore enfants. j’ai traversé une partie de mon adolescence avec toi, tu m’as toujours donné ton amitié. Malgré le temps tu as toujours été dans mon souvenir. Je t’oublierai jamais Robert.
Jean-Loup

Jean Loup Tujague, 4 mars 2012

Amitié, musique, poésie, douceur, gentillesse, humour..., mais aussi recherche attentive, temps donné...c’est aussi ce que tu me laisses, dans un autre domaine qui est celui d’AMADEA, où tu n’étais pas quelqu’un de différent. Mais avec en plus quelque chose d’autre chose à partager, les joies et les souffrances de parents adoptifs et d’enfants adoptés, se retrousser les manches ensemble pour que çà bouge un peu, tout ce qui nous est venu de la grande île et nous a portés vers elle

Etienne, 4 mars 2012

Quelle triste nouvelle, apprise ce jour en écoutant les infos...
Merci, bravo à Mr Miny qui m’a tant fait rêver avec son Cirque Plume
Plic Ploc...larmes

Marie, 4 mars 2012

A vous tous, des baisers. A toi, particulièrement, Michèle. De la tendresse, même si c’est bien peu pour atténuer la peine. Bon sang, que la vie est rude. Merci, Robert, pour le plaisir que tu nous a donné, à chaque fois, avec ta musique. On les garde bien au chaud, tes notes, et je garde ton sourire, aussi.

Caroline Vergon, 4 mars 2012

Trente ans après, je me suis racheté un saxo alto il y a deux jours, et je m’efforce encore de sortir un son sur « My Song de Keith Jarret ». Et depuis deux jours je pense particulièrement à toi malgré la distance du temps et de nos vies actuelles… Ce morceau que je souhaitais absolument malmener et toi, qui avait tant de patience et la gentillesse de m’accompagner au piano… et pire encore, de m’encourager... Je me remémorais cela sans savoir que tu avais décidé de fermer la porte.

Nous avons vécu ensemble de si belles choses, je pense très fort à toi et je t’aime toujours.
Robert A bientôt,

Pascal, 4 mars 2012

mon petit clown tu m’as insufflé tant de poésie de jeunesse de sens à ma vie quand avec des chemins différents nous cherchions à nous rencontrer, j’ai pleuré avec tant d’émotions sur la piste des "Plume"qu’aujourd’hui il semble qu’une immense tourmente balaye nos coeurs mais ton étoile brillera à tout jamais dans cette éternité !tu m’as quittée sur cet air d’accordéon qui m’accompagna au piano si gai en cette journée de septembre dernier et ce froid subit est venu nous etreindre ...je t’aime je vous prends dans mes bras Thais Marius Michéle Heléne ...je vous embrasse tous les Plume ...

JO, 4 mars 2012

Tu t’en retournes au mouvement de la nature Robert...mes pensées les plus lumineuses t’accompagnent et continueront de danser au son de ton univers. Merci.

Nathalie, 4 mars 2012

Robert, tu as choisi de rejoindre Lucy in ze sky. J’espère que tu vas vers la lumière, la paix et que tu n’as pas oublié ton accordéon. Bonne route, bon vent...

Stef, l’instit, 4 mars 2012

Ta musique était si pleine de sourire et de vie... Regrets de t’avoir seulement croisé de loin en loin. Tu vas manquer

Val, 4 mars 2012

salut a toi..." le maestro" , salut a toi ...Robert ! patrice et celine du cambodge !

tik tik merik bar, 4 mars 2012

Allez va , va en paix !

ghislaine, 4 mars 2012

l’acte est un geste ultime de liberté.... respect..... mais la souffrance qui a dû le précèder est terrible ......
pour tout ça... le silence.....
Nos pensées accompagnent ceux qui en ont besoin.... ceux qui restent avec leur incompréhension..

Laurent et Nelly, 4 mars 2012

A l’Artiste, au musicien, à l’auteur de la "Petite poérésie à l’usage des vents et marées".
A tous les Plumes que nous admirons depuis leur début à Chay il y a trois décennies...
A Michèle, à Marius et à Thais...

Bénédicte, 4 mars 2012

Souvent je pensais à toi, à tes notes, à nos mots, nos histoires, nos émotions et sourires échangés... et j’étais heureuse de savoir que tu existais, que tu étais là, quelques part... Comment faire maintenant ?...
De douces pensées pour toi Robert et pour tous ceux que tu aimais...

Gribouille, 4 mars 2012

Que ton chemin soit aussi lumineux que ta musique !aurevoir et merci !

Sandrine des Flying Zoll, 4 mars 2012

ta douleur était donc si grande....
je respecte ton geste
mais moi ça m’arrache le coeur

Hervée, 4 mars 2012

Alors c’est vrais...Tu t’en vas sans nous dire au-revoir ? J’allais voir le Cirque Plume pour m’évader dans tes SI BELLES mélodies contempler ce beau spectacle...Et pour te voir car c’était si rare.Mais même si tu n’était pas vraiment vers moi je pensais toujours à toi...J’me disais "J’aimerais faire partie de ce cirque et être comme lui...Comme toi Robert" Ton cœur si pur, ta bonne humeur, ton sourire, tes mélodie... Resterons à tout jamais dans notre cœur... Grandes pensées à Michelle, Thais, Marius, Hélène et tout le reste de sa famille.

Emeric à mon Grand Oncle., 4 mars 2012

Je vous connaissais tous peu, mais toutes mes pensées vont pour vous aujourd’hui .
Caroline (carotte)

Anonyme, 4 mars 2012

J’ai tellement écouté en boucle toile plic ploc et les autes Cd de M Miny.... que j’arrive pas à imaginer que ça s’arrête ! Immense respect ; grande tristesse.

Marine, 4 mars 2012

Je tiens à vous exprimer mes plus sincères condoléances et mon soutien à toute la grande famille du Cirque Plume. Adieu l’artiste

Patrick Viverge Conseiller Général du Jura, 4 mars 2012

Quelle tristesse d’apprendre cette disparition... Le Cirque a perdu l’une de ses plume... La magie et la poésie de ses musiques resteront à jamais... Courage à tous ses proches et bien sûr à la famille Plume...

Laura, 4 mars 2012

Tu es un auteur compositeur...tu as écrit ta mélodie... la dernière,
celle qui emporte avec elle le secret de ta douleur...
Tu as saisi la plume pour écrire ton histoire...et t’envoler avec elle !
Que cet envole apaise tes tourments...
Je t’aime et tu vas terriblement nous manquer...

Aurélie ta nièce, 4 mars 2012

Un grand hommage à toi, Robert, l’artiste de nos soirées anniversaires. Repose en paix.

Anne-Marie, Thierry, Maxime et Julie, 4 mars 2012

J’ai eu la chance d’avoir croisé ta route il y a 18 ans et d’avoir pu écouter tes compositions surtout celle de "Toile" elle restera à jamais gravée dans ma mémoire .
Mais quelle tristesse de te savoir partis...
Merci, merci...
Bon voyage Maestro !

Anonyme, 4 mars 2012

Ados, tu étais en admiration sur ma batterie et moi je voyais un beau-frère passionné par la musique. Jeune, tu étais déjà meilleur que moi... Toute ta vie tu as été un exemple. Je n’ai vu aucun spectacle du cirque mais je suppose que celui-ci t’allait bien. Jamais Robert, je ne t’oublierai. Jamais.
Serge, le père de tes nièces.

Anonyme, 4 mars 2012

Une douce pensée à toi, ami de cœur, tendre, sensible et talentueux. J’ai en souvenir des moments de partage de vie et de création, des rires, des pleurs, des doutes, des questions, des douleurs, des étonnements...avec toi. En souvenir ta capacité à t’émerveiller, à regarder le monde avec étonnement, ton grand désir d’aimer. Ton rire, tes larmes, ta simplicité à parler de toi. Ton amitié douce et authentique. J’ai aimé tous ces moments en relation avec toi. Je te mets dans mes prières mon ami Robert.

Frédérique, 4 mars 2012

Non, ta musique ne s’arrête pas et le souvenir de ta simplicité et de ta chaleur humaine. A tous tes prôches, nous adressons nos pensées fraternelles .

Jacqueline et Michel Bévalot, 4 mars 2012

Robert, tu restes dans ma mémoire comme un souffle, une herbe folle, une caresse. Ta musique traverse mon coeur ce soir... et longtemps encore. Que de moments partagés.
Michèle, je pense à toi, pense à toi, à vos enfants Marius et Thaïs et je ne trouve pas les mots...

Cyril Casmèze, 4 mars 2012

On ne fera pas le bateau ivre ensemble. Robert m’avait proposé ça, il m’accompagnerait à l’accordéon, j’étais trop content, je devais l’appeler.
Je suis en état de sidération, je voudrais pleurer avec cette magnifique bande de copains que vous êtes, mais ce sera tout seul. Jacques Livchine

Livchine, 4 mars 2012

Tu m’avais promis de jouer un chouette morceau d ’accordéon nostalgique et joyeux pour mes funérailles , je comptais fort là-dessus cela me rendais cette perspective moins triste mais maintenant quel silence et quelle peur ! Et comment retourner au boulot sans toi...Je t’aimais tant Robert

Sof, 4 mars 2012

Bravo l’artiste, merci, merci pour ces moments de rêves de plume ou ta musique m’a bercé et tourbillonné sans cesse.
On vit tous pour quelque chose, mais d’autres encore plus.
On meurt tous pour quelques chose, mais d’autres encore plus.

Serge de Nancray, 4 mars 2012

une musique, des images...présentent depuis mon enfance...que du bonheur, je n’oublierai jamais ces mélodies sur lesquelles j’ai eu la chance de danser...
Douces pensées à vous tous, familles et amis
Elodie G

Anonyme, 4 mars 2012

Pleure accordéon, pleure... et que notre chagrin se noie dans tes mélopées... RIP Robert.

céline b., 4 mars 2012

Une interview, un jour d’été sur la scène de la Coursive à la Rochelle. Voilà la dernière image que je garderai de Robert. Celle d’un homme souriant, généreux, toujours aussi enthousiaste à faire partager le fabuleux destin des "plume".
Salut l’artiste... ta plume virevolte à tout jamais au dessus du chapiteau jaune. Pensées à vous tous.

Sophie Courageot, France 3 Franche-Comté, 4 mars 2012

C’est avec tristesse que j’apprends le départ de R. Miny. Je me souviens du début des "Plume" dans les années 80 au 37 ! Que de chemin !
Toute ma sympathie à sa famille et à vous tous , ses potes.

Jean-Paul LAMBLIN, Assoc. Les Cordeliers., 4 mars 2012

Une telle humilité avec autant de talent autour est si rare. Merci Robert pour ton regard.
Paix et Amour à ceux qui partageaient ta vie. Pascal.(Barkes)

Anonyme, 4 mars 2012

Je ne vous ai pas connu personnellement, mais, Salinoise, j’ai eu la chance de découvrir le Cirque Plume dès ses débuts et à travers lui, votre musique. Merci de nous avoir offert cette magie et cet enchantement à chacun de vos passages à Salins. Peut être saurez vous, si les anges volent dans les airs … sur des vélos. Chaleureuses pensées à vos proches, famille et camarades de jeu.

Une salinoise., 4 mars 2012

Tu es parti voler pour les étoiles toi qui nous a transporté avec tes potes hors du temps et des basses contingences de ce bas monde !
S’il vous plaît continuez vous qui m’avez permis avec Brassens,Brel, Boris Vian et tant d’autres de vivre autrement. Merci.

J-M Galmiche. vieux maître d’école pataphysicien,libertaire et néanmoins (...), 4 mars 2012

une tristesse immense et des souvenirs qui reviennent. Les mots ne me viennent pas que des larmes. Je pense très très fort à vous, Michèle, Thaïs et Marius.

Sabine et ses enfants, 4 mars 2012

Oh non, pas lui ! Dire que je l’avais interwiever pour ma fac et j’adorai ces musiques ! Je m’endors avec sa musique ! J’ai tous ses cd ! Snif ! Une grande âme s’en est partie ! Que les anges soient avec lui ! Paix à son âme..... Impossible à remplacer, hélas... Courage aux artistes de cirque, ami(e)s et famille... Il est mort de quoi ? Trop jeune pour mourir, hélas... Je pense fort à lui et aux autres artistes de la compagnie, famille, ami(e)s... Pour qui c’est une dure épreuve...

Lise Fumex, Lisou (Besançon)., 4 mars 2012

Que dire ?
Je suis désarmée devant cette nouvelle.

Valerie, 4 mars 2012

L’annonce de la mort de Robert m’émeut profondément.
Que dire de plus. Que je pense à Marius et Taïs, Michèle et à toute l’équipe du Cirque.

Evelyne, 4 mars 2012

Nous sommes sideres par cette triste nouvelle, tant cet homme apparemment en souffrance, a ete capable, a travers sa musique , d’illuminer vos spectacles et donner du bonheur a tant de gens !!! Nous pensons tres fort a vous et nous associons a votre peine ...Cette musique continuera de nous accompagner car nous fredonnons tres souvent certains morceaux qui ont cette magie de mettre de bonne humeur ....
Avec toute notre affection

mimi remi marion, 4 mars 2012

Malgre le trou beant qui existe actuellement dans le coeur de vous tous a Plume, le genie musical de votre ami persiste a travers ses compositions.
L’ame humaine est forte, mais peut egalement toucher le fond du gouffre.
Ce genre de mort rend le deuil tres difficile pour les proches.

Martine - USA, 4 mars 2012

C’est terrible. Je ne peux que vous souhaiter courage et m’associer à votre peine, et saluer l’homme abordable et chaleureux, et l’artiste exceptionnel.
Je vous embrasse et transmets mon amitié à toute l’équipe.

Martine, 4 mars 2012

Quelle tristesse...
La Plume pèse une tonne aujourd’hui.
Sommes avec vous tous.

Bruno et Monique. Talant, 4 mars 2012

je ne le connaissais pas, mais je connaissais son travail, superbe, et la longue collaboration amicale qu’il a eue avec le Cirque Plume. C’est sûrement une perte énorme, personnelle et professionnelle. Je pense à vous tous, à vous toutes et vous envoie mes amitiés.

Gerard Delahaye, 4 mars 2012

Robert, c’est un grand bonheur d’avoir des souvenirs avec toi, ta musique superbe, tes chansons... tes blagues, et tous ces grands moments partagés au cirque. Tu restes dans mon coeur à jamais, admirable, enchanteur, merveilleux.
Mimi, toutes mes tendres pensées vont vers toi, Marius et Thaïs, ainsi que vous tous au cirque... Ciao Bob !

Dom D’Angelo, 4 mars 2012

Tes musiques sont immortelles ! les souvenirs avec toi et toute la troupe me réjouissent chaque jour. Merci Robert pour ton imagination et ta sensibilité. Tu nous manque...

Nico (Bis), 4 mars 2012

Tu t’envoles bien trop vite ! Merci pour tout l’Emmerveillement, la Poésie et tous ces sublimes souvenirs ...

Elisabeth .., 4 mars 2012

la plume maestro s’est posée à jamais ; les petites notes virevolteront à jamais sous la toile du grand chapiteau des faiseurs de poésie. Merci à toi Robert et chapeau bas l’artiste. Nous partageons votre peine à tous, gens de la grande famille Plume. De tout coeur avec vous, Michelle, Marius et Thaïs.
Bernard et Odile /Besançon

Anonyme, 4 mars 2012

adieux robert et la vie contunie

richard 70, 4 mars 2012

Un bon voyage encore à souhaiter ! Tu me manques déjà tellement ! Que ça fait mal, tellement mal de vous voir tous partir, tes rires vont me manquer, tu donnais beaucoup par ta joie de vivre tu ne m’avais jamais encore fait de peine, tu y arrives très bien aussi.... Je suis triste et ça fait mal.....Je t’aime mon parrain, mon tonton, mon ange....

Karine, 4 mars 2012

Je t’embrasse Robert et suis très triste .
J’aurais aimé que tu me joues encore une fois " Let it be".
Nous pensons beaucoup à toi , à Michelle, Marius et Thaïs.

Duduche et Fabienne Fondremand, 4 mars 2012

Tes musiques envoutantes continueront d’enrober la douce féérie distillée à chaque instant, et l’on croira encore entendre, comme un écho, "Bah, t’étais où Robert ?"...

Boris, 4 mars 2012

Ah Maestro !...Stupeur. Nous écouterons tes musiques encore davantage ; elles nous accompagneront désormais différemment. Nous pensons à vous, la famille d’abord, et les Plume, la grande famille, les compagnons fondateurs, vous qui nous faites tant rêver...
Pour vous tous, une étreinte silencieuse et nos larmes chaudes. Allez, nous irons à vos prochains rendez-vous, et tu seras toujoursprésent dans nos coeurs, autrement bien sûr, Maestro Robert. Comment tu dis, Bernard ? " Tempus fugit " ?...C’est ça...À bientôt, amis du voyage. Claire - Jean Martin

Claire- Jean Martin, 4 mars 2012

J’ai la chance d’avoir à la maison des notes de musique qui virevoltent tous les jours...J’ai ainsi la chance de pouvoir te garder ,avec d’autres grands maestro, dans chacune d’elles.Toi qui m’a donné à voir avec Michelle mes premiers spectacles emplis de magie et de peurs d’enfant...Toi qui m’a donné envie d’être là où je suis maintenant, en plein spectacles...
C’est sur scène que je te garde en mémoire, devant tes verres symphoniques.
Mille notes de musique que tu as orchestrées me reviennent....Vas-y Bob, je t’écoute...

Elise Maire-Amiot*, 4 mars 2012

Robert avec la magie de ta musique et celle de votre amitié tous "les plumes" nous avons partagé des moments sublimes...et fort même sans parole..le départ c’est trop dur mais désormais IL FAUT trouver une autre façon de te rencontrer ; nous sommes tristes pour et avec ta famille et tes amis ,tu nous a enchanté MERCI et ...que ta musique nous fasse trouver un peu de paix dans ce cahot geo&gus de 44 savenay

Anonyme, 4 mars 2012

.....J’tavais dit ....Apres les Beaux Arts j’trace vers le Sud...!!!On s’est croisé sur nos routes..."Léger fracas"à chaque rencontre...Reste nos meilleurs souvenirs....!

Philippe Poudra, 4 mars 2012

Il restera toujours un peu de toi à travers tes superbes mélodies qui nous font tant rêver...
Merci Robert.

Steph, 4 mars 2012

Sur ma jaquette de " L’harmonieest t’elle municipale ? " tu as noté :
BONNE ROUTE avec son étoile et son quartier de lune ...
Bon voyage ROBERT...
Bisous à Mimi et toute l’equipe

Laurent, 4 mars 2012

Nous pensons à ses proches, à ses amis, à la grande famille du Cirque Plume. Nous l’avons rencontré sur plusieurs représentations en France. Toujours accueillant, souriant. Sur scène, le rire, l’émotion (les premières notes de "l’autre c’est le soleil"). A Balma, nous ne le verrons pas arriver avec sa canne blanche et son accordéon. Papy peintre Robert.. Tu nous manqueras.

Daniel et Suzanne SCHOIRFER, 4 mars 2012

Je pense fort à toi,Robert,à ta famille,à celle des "Plume".Je garde au chaud tes musiques,tes poèmes,tes sourires.

Michel Buzon, 4 mars 2012

Tu nous a fait beaucoup rêver, on t’aimait.

Yves Hasselmann, 4 mars 2012

Cher Robert, j’étais si contente de t’avoir revu, il y a fort peu !
Véro, en larmes, vient de m’apprendre ton départ...
Une très grande émotion Quelque chose comme du désarroi Des souvenirs, beaucoup, bons, lumineux, tous teintés par la magie des sons, des regards, de la connivence chaleureuse MERCI pour nous avoir tant donné !
Michèle, je t’embrasse de tout coeur
Lundi, ma pensée sera avec vous tous

Jo Gougat, 4 mars 2012

Plic-Ploc font les larmes du peintre dans son atelier.Toutes mes pensées vont vers votre famille et vers la troupe du cirque plume.Votre présence restera à jamais sous le grand chapiteau jaune.Merci pour tous ces moments de bonheur que vous nous avez donné.
Salut l’artiste.

Marielle,salins, 4 mars 2012

j’espère que vous continurez vos spectacles et n’abandonnerez pas car vous avez une grande carrière de circassiens

pupucake, 4 mars 2012

Nous avons en ce jour une pensée pour tous les membres du cirque Plume en particulier pour Michelle FAIVRE avec la quelle nous avons eu le plaisir de travailler au centre hospitalier de NOVILLARS dans les années 1980.
Courage á tous.

Christiane et pierre-Yves DELAHAYE, 4 mars 2012

Salut l’artiste, te voilà au pays des étoiles qui nous ont apportées tant de joie. Tout simplement MERCI

Joyce, 4 mars 2012

On gardera tes notes, tes ambiances musicales qui embrasent l’univers du Cirque Plume avec perfection...on écoutera les disques du Cirque avec une autre écoute, sans doute...courage à toute l’équipe.

laurent fellot, 4 mars 2012

Je suis musicienne intervenante en milieu scolaire et il n’y a pas une seule année sans utiliser une musique du cirque plume. Les notes de Robert me transportent et transporteront encore mes petits élèves pendant des décennies. Merci d’avoir partager ton talent et de l’avoir offert à tous dans ces si beaux spectacles. Je continuerai à faire vivre tes oeuvres...

Anne-Laure (dumiste Meyzieu griffannelaure@yahoo.fr), 4 mars 2012

un artiste hors pair, complet, simple, trop jeune pour partir, grand monsieur. Chapeau bas.

jamyleloup@yahoo.fr, 4 mars 2012

Merci l’artiste pour tant de légèreté et d’émotion partagées... Que ton repos soit doux...
Courage à ceux qui doivent continuer la route.
Quelle chance d’avoir pu connaître une personne aussi riche !

Colette et Christian, 4 mars 2012

Le piano, c’est l’accordéon du riche...
ces binious nous auront permis de nous rencontrer, plusieurs années, et s’il ne me restait qu’un seul souvenir, ce serait celui de rire ensemble qui me resterait.
Je t’embrasse très fort

Emmanuel, 4 mars 2012

Un regard de Robert, un sourire de Robert,... c’est une accolade, légère et joyeuse, si présente, si intensément gentille, une invitation à la vie, ...et pirouette cacahuète...
ce regard amusé, ce regard bleu en-allé...
nous n’étions pas, plus, dans une proximité de vie mais Robert, comme toute la troupe du Cirque Plume, fait partie de mon paysage personnel et ce paysage, aujourd’hui, s’endeuille malgré le soleil de mars...
Michèle, et vous tous les Plume, je vous serre fort et vous dis ma tristesse et mon affection pour vous tous.

jeanne hélène, 4 mars 2012

Quelle tristesse ton départ comme ça.......
nous souhaitons partager un peu l’immense chagrin de Michèle, de tes enfants et de dtoute la famille PLUME.
Beaucoup d’émotion, de merveilleux souvenirs depuis nòtre première rencontre au début de "la belle aventure" à Vadans.Moments extraordinaires comme ta musique, ta gentillesse, ton sourire, tout ça dans nos têtes, nos yeux et notre coeur.
Nous vous embrassons tous. Salut Robert ! Puisses-tu là o tu es veiller sur tous ceux qui t’aiment que ta musique continue à nous enchanter encore et encore à jamais.

Colette et Jean, 4 mars 2012

Tout ces beaux témoignages, pour toi Robert, dont je garde le sourire en mémoire.
Je viens juste ajouter mes très douces pensées à Thaïs, Marius et Michèle.
Maud

Maud Riffay, 4 mars 2012

je sais que votre départ Robert va laisser un grand vide nous vous connaissions par l’ intermédiaire de notre fille Laétitia nous vous souhaitos bon vent et sommes de tout coeur avec votre famille dans ce moment douloureux gros bisous à Michelle Marius et Thais

jacquoteclaude@hotmail.fr, 4 mars 2012

Un chercheur, un doux, toujours prêt à participer à une folie soudaine du cirque Plume, sa musique festive sur fond de mélancolie ! J’ai une pensée pour sa femme et Marius. Et une pensée pour ce cirque, à Bernard, à tous les autres, où la poésie circulait partout comme chez elle.

Marc-Michel GEORGES, 4 mars 2012

Même avec le coeur en miettes,nous te voyons courir comme un gosse à l’assaut des vagues en mer d’Iroise, et nous parler dernièrement avec toujours autant d’ enthousiasme de la préparation du prochain spectacle...
Merci Robert pour tout le bonheur que tu as donné.

Annie et Jacky, 4 mars 2012

A toi famille plume, qui est en pleine bourrasque, cahoter par le vent . j ai vu ce belle amour vous unir dans le fête ,le création et je crois en sa force pour vous tenir debout. Vous avez donné vie ou rejoint un rêve qui nous à étourdie, nous autres passager du soir et qui je l espère trouvera la force de continuer a le fr .Se rêve ,dont la mélodie faisaient partie intégrante, comme le sourire de son maestro .Toutes mes condoléances a vous artistes ,techniciens et autres gens du "voyage" . c est l’amour qui vous réunis cette fois encore même si son expression en est le deuil, et cette amour est votre plus grande force.

céline, 4 mars 2012

Très triste Robert d’apprendre cette nouvelle...tu m’as fait beaucoup rire et je me souviens pas de t’avoir vu autrement que souriant. Bonne route xxxx

Jane Allan, 4 mars 2012

Bonsoir Robert. C’est pas ta musique dont je me souviens, mais biens de toi. Michelle, je t’embrasse très fort, je te sert dans mes bras et pleure avec toi.

Luc, 4 mars 2012

Merci pour toute cette poésie...

Bonne route

Gauthier, 4 mars 2012

Quelle tristesse ton départ comme ça........
Ta musique comme toi Robert nous enchantera encore longtemps.
Nous voudrions partager un peu le chagrin de Michèle et de tes enfants comme celui de ta famille PLUME.
Que d’émotion et de souvenirs merveilleux dans nos têtes, dans nos yeux et notre coeur depuis notre rencontre à Vadans tout au début de ta grande aventure !
Nous vous embrassons tous . Salut Robert, veille bien sur tous ceux qui t’aiment, tu sais que ta musique continuera à les enchanter encore longtemps. MERCI.
Nous vous embrassons sincèrement

Colette et Jean, 3 mars 2012

Robert, tu restes dans ma mémoire comme un souffle, une herbe folle, une caresse. Ta musique traverse mon coeur ce soir... et longtemps encore. Que de moment partagés...
Michèle, je pense à toi, pense à toi, à vos enfants Marius et Thaïs et je ne trouve pas les mots...

Cyril Casmèze, 3 mars 2012

tout simplement, trop TROP triste !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! au revoir Robert.

Marie-Noëlle et Jeanfre, 3 mars 2012

Bonne route à toi Robert. Je te souhaite vraiment de trouver la paix .
Michèle, nous sommes très , très près de toi, de vous aussi Marius et Thaïs,ainsi que toute l’équipe des Plume. Nos pensées les plus pures vous enveloppent.

Anne et Boubou., 3 mars 2012

Robert, la dernière fois que je t’ai vu c’était à la crémation de mon ami Serge qui t’appréciait tellement. La vie est bien cruelle... Je te revois en train de faire le pitre en maillot de bain dans Plic-Ploc et tes numéros de dressage de pianos resteront de grands moments. Merci pour ta gentillesse et ton humour, merci pour nos conversations sur Satie à Middelbourg. Mes pensées vont vers Michèle, Marius, Thais et tes amis du Cirque Plume. Ta musique mélancolico-rigolote hantera encore longtemps nos coeurs. Adieu Maestro.

Pierre Vautrin, 3 mars 2012

Robert !, les mots me manquent mais j’aimerais dire merci à la vie d’avoir fait en sorte que nos chemins se soient croisés, merci à toi pour toutes tes merveilleuses compositions, ta poésie, ta magie... Je te souhaite de faire bon voyage. Je souhaite aussi beaucoup de courage à la grande famille que tu laisse derière toi.

Tania, 3 mars 2012

toujours triste de perdre quelqu’un qui donnait du bonheur. En plus si jeune, merci pour ces musiques qui nous accompagnent.

Olivia W. illustre inconnue qui suit votre parcours., 3 mars 2012

Salut l’artiste,
Ta musique tombait comme des petites étoiles de douceur pour notre coeur... Etoiles fragiles du monde merveilleux que le Cirque Plume a inventé pour nous... On a ri. On a pleuré. On a frôlé des coeurs, des tendresses. Quelque chose nous a fait rêver. Et on ne rêve pas tous les jours, tu le sais bien...
Tu as pris un autre chemin, une autre route...
Que les étoiles t’accompagnent là où tu es... Pensées à Michèle, Tais et Marius à Bernard, Pierre et Jean-Marie à cette belle famille de saltimbanques entre ciel et terre...

Michèle Tatu, 3 mars 2012

Sincères condoléances a toute sa famille et a toute l’équipe du Cirque Plume... Je ne connaissais pas tres bien l’homme...mais j’ai tous les CD de ses musiques...je suis triste

Henri-Claude Solunto, 3 mars 2012

Tu étais... tu donnais une âme même s’il est impossible de différencier les apports de chacun.
Je pense à tous, à votre collectif, accrochez-vous. On a besoin de vous.
Je partage votre peine.
Où que tu sois allé composer et jouer, garde un oeil sur l’équipe.
Merci à toi

Michel C. 03/03/2012, 3 mars 2012

Une énorme pensée a toi Robert, ton génie musical, ton humanisme et ta générosité et tout ces moments passés hors spectacle
une énorme pensée également et Marius et Thaïs , prenez soin de vous
Michèle soit forte et toute l’équipe du cirque, on pense très fort à vous tous

Julien Dangon et famille, Salins les bains, 3 mars 2012

Merci Robert pouracette musique, pour cette poésie.
Salut l’artiste.Va vers la lumière.

Catherine, 3 mars 2012

salut l’artiste

phenix 52, 3 mars 2012

Il y a longtemps ,mais inoubliable........j’aimais ton être : le poète, le musicien offrant sa création au bout des doigts , ,sa sensibilité au bout du regard , ,....éternelle beauté d’un grand homme :une plume s’envole ... un maitre... tu nous accompagnera toujours .

Anonyme, 3 mars 2012

sa musique m’a fait apprecier la magie de Plume il y a de nombreuses années ; à vous ses amis et sa famille ne soyez pas trop tristes, il vous regarde de là-haut et si vous tendez bien l’oreille vous pourrez aussi peut-etre l’entendre.... à chaque spectacle, et la vie est un spectacle, en famille, en rando ,au concert ,au cirque alors courage !

Jeannette ,Port lesney, 3 mars 2012

Je réécoute ces mélodies si magnifiques. Et je pleure. Bon vent, Robert.

Jordan, 3 mars 2012

Nous pensons fort à toi Robert et à tes proches ; ta musique a su traduire la poésie cachée de ce monde et nous faire vibrer. Merci l’ami dont les traces demeureront !
Pensées à la grande famille des plumes dans la peine.

Yvette et Noel, 3 mars 2012

" on n’enferme pas les oiseaux..."

René BARSOT, 3 mars 2012

ROBERT
et bien voila tu nous as quité et c’est une immense tristesse qui s’abat a nouveau sur notre famille.Tu avait encore tellement de choses a faire.... entre autre nous apporter joie et bonheur . Bien sur ta maman est parti l’année derniere et tu as decidé de la rejoindre.
moi je ne t’oublierai pas un maestro comme toi ça ne s’oublie pas.ta petite soeur est tellement triste que c’est dur de trouver les mots.
Ume plume s’est envolée mais tu resteras toujours dans mon coeur.
DAMIEN ton beau frere

70damien@wanadoo.fr, 3 mars 2012

je suis Annick briolant, la mère d’Antoine Nicaud. j’ai dit plusieurs fois à Antoine que j’aimais la musique du cirque ; il y était pour beaucoup. Je souhaite beaucoup de courage à la famille de Robert Miny que je ne connais pas, à la compagnie entière et à chacun en particulier et même à Antoine. Pour moi, vous êtes une belle troupe. "si l’un de nous manquait à bord, jamais son trou ne se refermerait"(en souvenir de Brassens).
Je me permets d’embrasser tous les membres de le compagnie.

Anonyme, 3 mars 2012

On s’est perdu de vue depuis longtemps, mais je viens d’apprendre que tu es parti là d’où on ne revient pas. Je n’arrive pas à me faire à cette triste nouvelle. J’ai une énorme pensée pour toi que je trouvais super et pour Michèle et vos enfants. Sois en paix Robert. Je t’embrasse.

Yvonne-Pontarlier, 3 mars 2012

Je suis sur que " La-Haut ", tu es déjà en train de jouer de la belle musique...
Tu m’as fait rêver Robert, avec tes sublimes mélodies, que je vais écouter encore, et encore, et encore....

Ruspi ( le frère de " La Cathy d’Cramans " ), 3 mars 2012

Nous nous sommes retrouvés en juillet, 40 ans après notre "avant hier", une soirée magique un peu hors du temps, et si chaleureuse grâce à ta présence. Je n’oublierai pas merci !

Jean-Paul, 3 mars 2012

Je voudrais écrire quelque chose mais je me sens sèche Robert... Je suis toute vide. Je ne comprends pas Robert, je ne comprends pas...
Il fait si beau dehors, tu verrais ça ! La vallée est toute ensoleillée. Les oiseaux chantent, les papillons font leur retour. On boit un café dans le jardin et on aimerait t’appeler pour te dire de passer... Le soleil resplendit et c’est l’hiver à l’intérieur.

Sabine, 3 mars 2012

Robert, c’est grâce à Marius que je vous ai rencontré... Des souvenirs de moments passés au restau avec les élèves de Sestri Levante (Italie), aux départs et arrivées des trains… et ce morceau de musique inédit composé pour agrémenter le film de l’échange avec les Italiens. Bons moments passés aussi à Salins où nous avons trinqué et bavardé après le spectacle. Meilleures pensées à Michèle, à Thaïs mais aussi à Marius que j’ai tellement apprécié.
Je terminerai ce message par un extrait du Petit Prince : "Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire ! »
Et il rit encore.
« Et quand tu seras consolé (on se console toujours) tu seras content de m’avoir connu. Tu seras toujours mon ami. Tu auras envie de rire avec moi. Et tu ouvriras parfois ta fenêtre, comme ça, pour le plaisir... Et tes amis seront bien étonnés de te voir rire en regardant le ciel. Alors tu leur diras : "Oui, les étoiles, ça me fait toujours rire ! " Et ils te croiront fou. Je t’aurai joué un bien vilain tour... ».
Robert, nous regarderons le ciel, votre étoile sera toujours là .

M. Christine Verguet (Bon), Collège Mt Roland - Dole, 3 mars 2012

sans voix pour dire ma peine de te perdre, cher ami. 37 ans de bonheur à te connaître et soudain... Un recueil de tes poèmes sur mon étagère, toutes tes musiques à portée d’oreilles, le souvenir de notre dernière improvisation à 4 mains ; il en manque 2 et C’est trop injuste que ce soit les tiennes !

Benoit, 3 mars 2012

Tu nous quittes,mais tu nous laisses ta poésie,ta musique et ton sourire....Merci pour tout ce que tu as été.C’est un privilège de t’avoir rencontré.
Claude Challandes -03/03/2012

claude challandes, 3 mars 2012

Bon, je voulais être forte et rire de ta sortie, mais c’est raté : je chiale comme une madeleine... Mais avec qui je vais refaire le monde maintenant ? Merci pour ta sensibilité, pour tes rires, pour ta fragilité...tu nous a fait avancer... Que tes enfants soient fiers de leur père : c’était un grand bonhomme. Plein de chaleureuses pensées pour toi, Michèle.

Odile et les petits van Elst, 3 mars 2012

salut l accordeoniste.... salut robert... une pensee à toute la famille et aux plume..ton vieil accordeur de biniou de dannemarie tu vas surement rencontrer serge....

tcornot@gmail.com, 3 mars 2012

Quelle triste nouvelle que celle de ton départ, Robert, toi le poète, le musicien de talent, l’ami dont le souvenir restera intacte dans nos mémoires. Nous ne t’oublierons pas.

Patrick TELLIER - (Topkapy) - 03/03/2012, 3 mars 2012

Merci de nous avoir appris que le cirque, sans la musique juste, n´est que une culbute raté.
Allons, les gars, avec passión, avec humanité, avec generosité- et 1.et.2.et.3.. et (...silence)...
adieu, maître.

Donald (carampa) 3/3, 3 mars 2012

Avec tes copains migrateurs de PLUME, on attendait chaque passage à La Rochelle, pour y nicher parfois, à La Coursive. Depuis plus de vingt ans... Aujourd’hui les paroles nous manquent. Nous reste ta musique et son mystère.

Jackie / Florence et toute l’équipe de La Coursive, 3 mars 2012

C’est avec tristesse que nous apprenons la disparition de Robert Miny.
Par sa musique, sa poésie, il nous a offert du rêve, de l’espoir, de l’émotion.
Nos pensées et nos amitiés vont à sa famille et à la troupe du Cirque Plume.

Annie et Daniel (Besançon), 3 mars 2012

Quelle tristesse à l’idée que tes notes de musique ne s’envoleront plus dans le grand chapiteau jaune. J’ai toujours eu beaucoup de respect et d’admiration pour ton travail et je garde un joyeux souvenir de nos quelques rencontres. Bon voyage... et du courage pour ceux qui restent.

Touf, 3 mars 2012

Nous avons fait un bout de chemin ensemble, à Cramans, Marius à l’école avec Antoine et Maxime, puis Thaïs. Que de bons moments ! Je ne t’oublierai pas... jamais...
Michèle, les enfants, je vous embrasse très fort..

Cathy (Mouchard), 3 mars 2012

un personnage haut en couleurs qui inspirait la joie de vivre, un grand compositeur.

leopold, 3 mars 2012

Quelle tristesse.... nous partions en voyage dès que tu posais tes doigts sur ton piano ou ton accordéon !! Aujourd’hui, c’est à toi que nous souhaitons un bon voyage mais surtout un grand merci !!

Patricia B. (la petite soeur de Lolo), 3 mars 2012

Hello mon Robert, bon voyage, après le chapiteau envahit le ciel de ta musique et si jamais l’ambiance est tendue la-haut, n’oublies pas ton humour pour détendre l’athmosphére...
Je pense fort à ta famille, Thais et Marius et tous tes proches... Tes jeux de mots vont nous manquer comme ta présence nous manque déjà... Merci l’artiste et merci Robert. Bises.

Pierrot, 3 mars 2012

C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre ton départ dans un autre monde,repose en paix c’etait toujours un bonheur de te croiser courage à toute la famille Pascal Salins

colinpascal39@orange.fr, 3 mars 2012

Robert, nous gardons de toi ce souvenir d’une personne profondément humaine, chaleureuse et qui savait puiser au fond d’elle les justes notes pour nous faire vibrer. Ta route continue dans l’autre monde, mais il restera ici une trace indélébile...

Manu et Sabrina Paysant, 3 mars 2012

C’est un très triste nouvelle qui m’a fait beaucoup pleurer aussi je pense à ses enfants Thaïs et Marius,ca femme et la
famille Plume et mes collègues de scène pour affronter ce manque de la musique de mon ami Robert. Il est toujours là avec nous, son esprit plus léger comme la musique qu’il jouait. Va mon ami retrouver le soleil. Que Dieu te garde auprès de lui !!!
Osmar .

Osmar pedro, 3 mars 2012

adieu poète, adieu l’artiste, je guette déjà l’étoile maestro. Elle brille dans mon coeur.

Anne, 3 mars 2012

Ben mon Robert ! t’es parti ? pour où ? et nous alors ? On s’est pas vu pendant si longtemps et mais c’est comme si c’était hier, la fanfare, les leçons de piano et tout le reste.... comme dirait Baucarne, t’es devenu une chanson. Mes pensées vont aussi à Michelle

Didier Moniotte, 3 mars 2012

en mai je vais au cirque Plume à Ilkirch et toutes mes pensées iront a vous

Nadine, 3 mars 2012

Ce fut un bonheur de te connaitre. Merci pour toute cette poésie musicale et humaine qui m’aura accompagnée un bon bout de temps, sacré.

christian (salam), 3 mars 2012

Une pensé pour sa famille & " aussi son autre famille celle du Cirque Plume " ou il a réaliser beaucoup de beau morceau de musique qui se mariait bien avec les numero de cirque presenté .
je lui dit Merçi pour tous ce qu’il à fait pour la compagnie ...
au plaisir
tous mes condoléances
@+++

marchese luc, 3 mars 2012

Salut l’artiste, l’être humain avant tout !
Christian et Achille germain

Christian.germain15@orange.fr, 3 mars 2012

c’est avec une grande tristesse que j’ai appris ta disparition ,nous jouions ensemble dans les années 80 avec patrick et jean ,bon voyage et merci pour ta merveilleuse musique

claude rolet 03/02/2012

Anonyme, 3 mars 2012

Plus qu’une rencontre pour nous, ton silence nous laisse tes notes de nostalgie et d’humanité...Courage pour tous ceux que tu accompagnais de ton sourire et de ta générosité... Salut, l’artiste...

Maria, Jean et toute l’équipe de Bacchus, 3 mars 2012

Dehors il fait si beau, et dedans il fait si triste.
Je pense fort à vous toutes et tous, ses proches.

Isabelle Durand, 3 mars 2012

Moi, je l’ai connu grâce à sa fille thais dont je m’occupais quand elle était à l’école primaire je l’ai connus comme sa, il avait toujour un mot pour faire rire.
J’ai une grande pensée pour thais, son frère et leur maman je ne pourrais être présente lundi. Je l’ai embrasse très fort

Aline Outrey, 3 mars 2012

merci a toi...
courage a tous...

rvpwk, 3 mars 2012

Ta disparition , Robert, nous plonge dans la peine. Nos pensées vont vers les membre du Cirque Plume dont tes musiques ont forgé l’identité. Elles resteront à jamais dans nos mémoires et dans nos coeurs. Merci Robert et adieu Maestro.

Janine et Daniel Bourgeois et le Foyer Rural de La Barre 39, 3 mars 2012

...un ange bleu...
Bon voyage et merci pour la belle histoire

nini Pythoud, 3 mars 2012

J’aurais tellement voulu partager plus avec toi...en musique, comme en amitié.
Je n’oublierai jamais ton sourire et ta gentillesse...

Damien "momo" - 03/03/12, 3 mars 2012

Merci pour toutes ces notes, ces rêves, ces bulles, ces étoiles...ces moment de poésie et de bonheur ! Courage à la troupe et à ses proches, son empreinte est bien là pour continuer le chemin !

Pascale, 3 mars 2012

Au revoir Robert, et merci pour tout ce que tu nous as donné.

Françoise, 3 mars 2012

Merci l’artiste, que de bons souvenirs de toi.
Beau voyage....

coco, 3 mars 2012

Il y 32 ans tu accompagnais mes premiers pas au piano. Tu nous as donné du rêve et des étoiles merveilleuses qui continueront d’éclairer la Piste. Puisses-tu reposer en paix... Pensés chaleureuses à Michelle et ses enfants.

Julie Baverel, 3 mars 2012

Robert,j’ai aimé travailler quelques jours prés de toi,merci pour ta musique.
je pense à toi,à tes proches.

Manue Miton(violoncelliste), 3 mars 2012

Chapeau à l’extraordinaire artiste et à l’homme si attachant, et toute mon amitié à sa famille ainsi qu’à l’équipe du Cirque Plume qui m’est si chère. Courage à vous ! Très peinée.

Martine Lambert, 3 mars 2012

J’espère que tu continues à mettre des roses dans les paniers et qu’il y a un endroit pour faire la fête là où tu va .......................... bises à l’éléphanteau. Bérengère

Bérengère La Rochelle, 3 mars 2012

Grâce à toi, j’ai osé. Merci Robert ! Je te souhaite d’être en paix.

Véro, 3 mars 2012

Ta musique résonnera toujours dans nos coeurs. Merci

Emérance, 3 mars 2012

la musique du cirque plume nous a accompagné toutes ces années , elle ne nous quittera pas ....

Ely, 3 mars 2012

Toutes vos notes ne vous auront pas retenu. Merci pour les moments de grâce offerts.

Isabelle, 3 mars 2012

C’est sur un air d’accordéon que tu voles vers les étoiles, Bob, merci pour tous ces moments, au cirque et en dehors, merci d’avoir été toi.Une guirlande de sourires, passe le bonjour à Serge.Une pensée émue pour tous.

Hervé du bar, 3 mars 2012

pensées émues a toi robert "el maestro".courage et force a tous pour l’avenir !

frank laos, 3 mars 2012

“Sans la musique, la vie reste serait une erreur.” (Nietzsche)
Parfois c’est la mort qui nous trompe quand le musicien nous quitte.
Bon voyage, Robert…

Jean-Robert, 3 mars 2012

Robert. J’ai adoré te dessiner,t’entendre rire et déconner, te voir travailler et composer pendant entre autre ces trois mois passés ensemble pendant la création de l Atelier du Peintre. Merci pour ta musique et tes poémes, et ton oeil pétillant... Toute ma tendresse à tes enfants, Michèle, au gens du Cirque Plume à qui tu vas cruellement manquer. Bauer.

Bauer, 3 mars 2012

Un spectacle en 2001, près de la gare de Madrid un moment magique, des rencontres, une musique, un spectacle, merci...

mateo, 2 mars 2012

Ami de quarante-cinq ans, égaré, retrouvé, grâce au Cirque Plume,
Robert va certainement manquer au Cirque comme il me manque déjà.
Je pense avant tout à Michèle et aux enfants.
Il nous reste ses musiques et sa générosité.
Et son humour qui cachait tant.

Patrick, 2 mars 2012

MUSIQUES , POESIE............tristesse que cette disparition !

JJ, 2 mars 2012

Robert, tes notes tappent,
La douceur de ton âme, Calme,
Mala vida...
On t’aime.

Bébert, 2 mars 2012

courage à vous tous

faxman, 2 mars 2012

Merci ...
Maintenant, va vers la lumière...

Bérangère, 2 mars 2012

All Robert need is LOVE .

Chouchou, 2 mars 2012

Le piano du bistrot des artistes résonnera toujours de tes merveilleuses envolées Au revoir MAESTRO.

Philippe et Anne, 2 mars 2012

Robert a été un grand artiste et un être loyal.
Toutes mes pensées sont avec vous tous, avec Michèle et ses enfants.
De tout coeur avec vous

Giovanna d’Ettorre, 2 mars 2012

Douces pensées et chaleureux souvenirs..........

fabienne, 2 mars 2012

Le grand "Cirque Plume" n’aurait pas été ce qu’il est sans Robert MINY. La poésie et les musiques continueront à nous parler de lui.

Claude Jeannerot, Sénateur du Doubs, Président du Conseil général, 2 mars 2012

C’est moi Dany le drummer du "point" . Je t’aime beaucoup mon frère et je ne t’oublierai jamais

Dany Tissot, 2 mars 2012

Je vous ai vu au Havre il y a 16 ans, je m’en souviens encore. Merci et bon voyage !

Romain, 2 mars 2012

La musique, la poésie et ... le cirque perdent un grand bonhomme...

Yaël Kouzmine, 2 mars 2012

Dearest Dr Robert, my sweetest memories chez Plume are when we used to bash out Beatles songs together. What a generous and great musician, hope you’re up there jamming with Lennon and you’ve found a little peace...with love

Heather Joyce, 2 mars 2012

salut l’artiste ,salut Robert,tu restes dans notre coeur pour toujours ,Merci.

Dominique Dole, 2 mars 2012

Les très beaux souvenirs de la poésie de tes compositions nous accompagnerons toujours.

João Carlos Couto - SP/Brésil., 2 mars 2012

nous aimions refaire le monde de la "musique AU cirque"...ton départ me rends très triste et je t’espère vers l’harmonie...adieu Maestro

Francois Morel, 2 mars 2012

La musique de mon enfance, de la poésie, de la douceur. Merci pour ces notes.

Mathieu, 2 mars 2012

pour la dernière fois ; et tous ensemble : "merci Robert !" ; vos musiques accompagnent si délicatement mes souvenirs de PLUME...

Sylvie C., 2 mars 2012

Bon Voyage Maestro !

Thierry (Salam), 2 mars 2012

Tu es là, Bob. Tes musiques, donc Toi, vont continuer à nous accompagner. Mais pour l’instant... Mon Dieu, quelle tristesse ...

Dom, 2 mars 2012

Merci pour les moments merveilleux partagés sur "Plic Ploc" à Lisbonne et le chaleureux accueil dans "L’Atelier du Peintre" à Paris. Merci pour la musique. Merci pour la poésie. J’espère que là où tu vas, tu trouveras paix et harmonie(s). Ici bas, on ne t’oubliera pas...

Hirondina Cavaco/Décima Colina, 2 mars 2012

J’avais pu échanger quelques mots avec M.Miny lors du passage de la cie à Miribel dernièrement. La musique de l’Atelier du peintre raisonne encore parfois dans ma tête .. Merci à la contribution de ce grand monsieur du monde du nouveau cirque.

Marion (toboggan), 2 mars 2012

J’espère que tu as trouvé la paix mais ta disparition me laisse un grand vide.

Fabrice, 2 mars 2012


Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  •