L’antre de la nonne (blog)
22 juillet 2017

La Dernière saison du Cirque Plume (22 Juillet 2017)

La Dernière saison du Cirque Plume (22 Juillet 2017) | L'antre de la nonne (blog) (presse_lds) {PDF}Sur la scène, un arbre suspendu perd ses feuilles, indice indéniable du temps qui passe. L’automne … Et des gens déambulent irrémédiablement comme sur le quai d’une gare ou le bord d’une rivière, un lieu incertain. Porteurs de lumière, de sons, de souffles dans la brume de Novembre.
Et soudain tout s’emballe. Arrivent les personnages presque animaux que l’on croirait échappés d’une bacchanale ainsi que des êtres étranges et oniriques. Le rire s’installe.
Mais parfois, la frénésie se suspend et donne naissance à une saisissante poésie : une fée échevelée s’envole le temps d’un ballet avec un cerceau, un poète danse sous des plumes aux allures de flocons de neige, une femme-chat danse en équilibre sur un fil, une autre fée sur une perche qui commande à la lune. Et les saisons s’enchaînent en différents tableaux. L’arbre témoin du passage du temps revêt sa parure de neiges, de fleurs ou de fruits.
Les draps transparents ou opaques créent de nouveau espaces et personnages et paysages surgissent comme par magie. On passe de l’amusement sincère et bon enfant à l’émerveillement. Les larmes viennent parfois au bord des yeux tant le moment qui s’offre à nous est beau. Les corps se contorsionnent et se transforment sur une mer déchaînée ou les flonflons d’un bal sous des parapluies aux mille lumières. Les musiques sont magnifiques, rythmées, parfois tribales et naissent de tout même de simples valises. Nous sommes transportés par cette troupe bien au-delà de la dernière saison.
Et nous repartons, simples passants et quel que soit notre âge, nous emportons avec nous la lumière de ce moment unique et magnifique auquel nous avons eu la chance d’assister. Avec dans nos cœurs l’envie de remonter le temps pour vivre de nouveau la magie de cette dernière saison.

Cécile Piaton, (spectatrice de « La dernière saison »)