Challenges
24 octobre 2014

Le Cirque Plume nous suspend au fil du temps

Challenges | Le Cirque Plume nous suspend au fil du temps (presse_tempus) {PDF}

Découvrir pour la première fois le Cirque Plume, alors qu`on est plutôt allergique aux Bouglione et barnums en tous genres -et biberonné à Philippe Découflé- relevait du pari perdu d’avance. Mais les affiches qui illuminent depuis juillet les couloirs du métro parisien étaient si alléchantes. On se décide à prendre des places. Heureuse surprise ! Pour fêter ses trente ans, le Cirque Plume a volontairement vu les choses, en petit. Plateau et éclairage intimistes pour des spectateurs presque à portée de main.

Partition emballante Comme le veut cette troupe originaire de Besançon, pionnière du nouveau cirque, pas de Monsieur Loyal, de trapézistes bodybuildés ou d’animaux en cages. Mais près de deux heures de poésie, rythmées par des numéros burlesques, oniriques et acrobatiques, exécutés en majorité par des femmes. Le tout emporté par une partition emballante, signée de Benoît Schick, compositeur et membre du clan depuis près de dix ans.
Les initiés diront que cette nouvelle création, Tempus Fugit ? Une balade sur le chemin perdu, enchaîne les valeurs sûres du collectif Plume et de cet art circassien d’une génération nouvelle : les ombres chinoises, une funambule à la grâce d’un petit rat de l’0péra, une acrobate qui danse autour d’un mât chinois avec l’agilité d’un écureuil.
Un art circassien léger et poétique, comme cette funambule à la grâce de danseuse.
Beaucoup d’humour et de dérision chez ces artistes, que l’on sent très complices. Comme lors de cette séquence où une partition de musique s’échappe d’un lutrin pour voler dans les airs, bientôt suivie du musicien. Ou encore les apartés de Pierre Kudlak, fondateur, auteur et directeur artistique du Cirque Plume, qui, entre deux facéties, explique pourquoi il a préféré la vie de saltimbanque à celle de l’usine. Mention spéciale à Mick Holsbeke, clown à l’hilarité contagieuse -un bonheur à lui tout seul !-, et aux galipettes de Maxime Pythoud, physique d’athlète irréprochable dans sa roue Cyr. Une parenthèse enchantée pour enfants de 1 à 99 ans.

Thuy-Diep N’GUYEN