Dernières Nouvelles d’Alsace - DNA
15 novembre 2014

Tempus fugit ? les 30 ans du Cirque Plume

Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA) | Tempus fugit ? les 30 ans du Cirque Plume (presse_tempus) {PDF}

Alors que le temps demeure incertain, l’instant sous le chapiteau du cirque est immédiat, irréversible. Risqué, toujours malgré le temps qui passe. Pour ses 30 ans, le Cirque Plume s’égaye au fil d’une ballade sur le chemin perdu. La bande à Bernard Kudlak se souvient de ses origines ouvrières et franc-comtoises. De l’usine Peugeot à Sochaux à la toile des désirs, la fatrasie joyeuse aussi légère qu’une plume ne s’est jamais diluée. Cirque musical comme on parle de théâtre musical, Plume s’est réinventé pour ce nouvel opus dans le souvenir du regretté chef d’orchestre le maestro Robert Miny -à qui le spectacle-anniversaire est dédié. Partition douce et colorée tramée dans la succession de numéros brillants, un peu convenus, Tempus Fugit ? communique sa joie et sa poésie burlesque. Suspendu à un fil, cadré dans une Roue Cyr, jonglant avec un chapeau, accroché au mât chinois, soulevé par le trapèze, de jeunes interprètes injectent leur énergie et s’imposent derrière les figures incontournables circassiennes. A l’image du clown Mick Holsbeke qui course entre ukulélé et boule, un couvre-chef farcesque. C’est drôle, sensible et fragile. Dans les yeux des enfants comme des adultes, les étoiles brillent longtemps après la fin d’une ballade sur le chemin retrouvé.

Vep