The Chic-list
18 mars 2016

Tempus fugit ? Une ballade sur le chemin perdu

"Temous fugit ? une ballade sur le chemin perdu" - The chic-list (presse Tempus) {PDF}

A coup de tic et de tac, le nouveau spectacle du Cirque Plume nous fait prendre conscience du temps qui passe. Telle une ressource précieuse, le temps est un allié de taille qui bonifie toute chose. Et comme le temps passe vite, le Cirque Plume célèbre déjà ses 30 glorieuses années d’existence et de création, 30 années de nomadisme à offrir du rêve, de la poésie avec une légèreté et un engagement entier.

Tempus fugit ? Comme la quintessence de cette troupe de saltimbanques qui n’en finit de s’inspirer des choses de la vie et de la mort avec une « patte » unique et reconnaissable entre toute, mi- sophistiquée/mi-bricolée, ingénieusement réaliste.

Tempus fugit ? Remonte le temps, retourne aux origines. Il trace à travers une dizaine de spectacles. Il se souvient. Nous rappelle que le cirque est avant tout un travail d’artisans et d’artistes au grand cœur avec la beauté du geste.

Tempus fugit ? Tant de travail scénographique, musical et physique qui bouleverse et rend humble. Et si la vie, c’était cela : un travail de sueur et de force récompensé par l’intensité et la beauté que l’on veut bien mettre à l’intérieur.

Tempus fugit ? Une magnifique alchimie qui fonctionne parfaitement et fait salle comble.

Tempus fugit ? Se savoure. On prend le temps de s’arrêter un instant, regarder, écouter, laisser tous ses sens s’émerveiller et se sentir vivant.

Dans cette dernière création, la relève du Cirque Plume apporte une énergie folle qui présage de longues et belles années pour cette « faiseuse de rêve » hors-norme.

Emma Cammisar