Cregut sabine
21/12/2019 08:37

A chaque fois que la salle applaudit, je redescend sur terre. Quel dommage de ne pas réserver les applaudissements pour la fin et de laisser chaque spectateur vivre pleinement son voyage...
La majorité des passages super, dans l’humour ou la poésie, et des liens burlesques grotesques indignes du reste, "à plat", ou trop longs. Comme les applaudissements ils font descendre douloureusement et brutalement sur terre.
Son excellent mais qui ne nécessite pas une telle amplitude. Nous avons regretté nos bouchons d’oreille.
Les liens actualité, oui, mais celui du prêtre en entrée de jeu aurait pu me faire sortir. Il appelle et s’accompagne des rires de la salle et c’est ce décalé qui me choque. Nudité et grossièreté ont toujours fait rire, de gêne entre autre. Ficelle facile. Pour moi clin d’œil à l’actualité raté.
Pour l’ensemble je le répète nous avons passé un très bon moment.
Merci à vous
Texte de fin genre camelot du marché...
Si c’est bien le dernier spectacle de la compagnie, le texte manquait de chaleur, ne renvoyant qu’à l’aspect commercial de vente de tee shirt.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.